Jardin : 3 conseils pour protéger vos plantes du froid hivernal

En hiver, le jardinage ralentit, mais cela ne signifie pas que les jardiniers ne sont pas impliqués. Au contraire, certaines actions doivent être entreprises avant l’arrivée des premières gelées, pour protéger vos plantes du froid. Explication.

Sans intervention humaine, certaines plantes ne survivront pas à l’hiver. A vous de prendre les bonnes mesures pour les aider à rester au chaud, même lorsque la température approche du négatif. Un aperçu des différentes actions que vous pouvez entreprendre.

Mettre à l’abri ses plantes

Vous avez des plantes en pot sur votre terrasse, votre balcon ou dans votre jardin ? Renseignez-vous sur leur résistance au froid, car certains d’entre eux ne sont pas assez robustes pour supporter les températures les plus basses. Souvent, ce sont des plantes et des cactus tropicaux, exotiques, méditerranéens. Pour plus d’informations sur le sujet, lisez notre article : Jardin : quelles plantes conserver en hiver ?

Installer un voile d’hivernage

Comme son nom l’indique, le hijab d’hiver est une toile qui permet de protéger les plantes du froid et du vent, tout en laissant passer l’air et la lumière. Les voiles d’hiver vendues sur le marché sont le plus souvent en polypropylène. Pour éviter l’utilisation de plastique, vous pouvez adopter des alternatives plus écologiques comme la jute ou les vieux draps. Pour plus d’informations, lisez notre article : Jardin : 5 alternatives éco-responsables au hijab d’hiver en plastique.

Pailler les pieds des plantes

Pour garder au chaud les racines de vos plantes, arbres fruitiers ou potagers, il est important de les pailler. Concrètement, la saison de paillage consiste à déposer des déchets verts (paille, écorces, branches, feuilles mortes) sur les racines des végétaux. Cette technique protège donc les plantes, mais limite également l’évaporation et enrichit le sol en matière organique. Un paillage est également réalisé en été pour limiter les coups de chaleur et réduire l’eau, notamment en période de sécheresse. Pour savoir comment réussir le paillage hivernal, cliquez ici.

À Lire  Produire sa propre électricité, cultiver son propre potager... : comment être complètement autonome ?

A lire : Paillage : 3 alternatives originales, efficaces et surprenantes pour protéger vos plantes

Alors maintenant, vous savez ce que vous devez faire. Enfilez vos gants de jardinage !