Jardiner en période de sécheresse : nos 5 conseils pour adapter son jardin au temps chaud

l’essentiel

Le temps plus chaud a tendance à augmenter et il devient de plus en plus difficile de savoir aménager son jardin. Quelles plantes sont les plus adaptées ? Quelles techniques d’irrigation faut-il privilégier ? Nous vous répondrons.

Favoriser les plantes xérophytes 

Favoriser les plantes xérophytes 

Comment garder un jardin beau et verdoyant ? Avec les canicules successives, il devient de plus en plus difficile de s’adapter et de protéger ses espaces verts des intempéries. Cependant, plusieurs solutions s’offrent à vous pour limiter l’impact d’une forte chaleur sur votre jardin. Voici nos 5 conseils pour s’adapter au réchauffement des températures à l’avenir.

Le paillage est indispensable

Le paillage est indispensable

La meilleure solution pour éviter que votre jardin ne soit complètement détruit par la sécheresse est de planter des plantes adaptées à la chaleur. On parle alors de plantes xérophytes. Ils sont particulièrement adaptés aux conditions sèches et peuvent vivre dans des environnements très secs. Ils nécessitent également moins d’entretien. Il existe plusieurs espèces. Pour les plantes ornementales, nous pouvons, par exemple, la gloire du matin, les chardons, l’euphorbe, les groseilles africaines, les palmiers, etc. « Bien sûr, les succulentes et les cactus sont aussi fortement conseillés », explique Julien Goy, paysagiste et jardinier à Toulouse, à La Dépêche.

Créer de l’ombre dans le jardin

Créer de l'ombre dans le jardin

Pour faire face à la sécheresse de votre jardin, une des solutions peut être le paillage. C’est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matières organiques, minérales ou plastiques pour le nourrir et le protéger. Les matériaux sont ensuite placés au pied des plantes pour préserver l’humidité. Julien Goy précise que « on peut utiliser du bois déchiqueté », aussi appelé Bois Raméal Fragmenté (BRF), c’est du bois broyé en petits morceaux. « La coque de cacao peut aussi être une solution pour les potagers. »

À Lire  VIDÉO. Jardinage : La sauge est vertueuse, mais savez-vous en prendre soin ?

Récupérer l’eau de pluie

Récupérer l'eau de pluie

Pour éviter que le soleil ne brûle vos plantes, vous pouvez réaliser des ombrières, avec de vieilles feuilles par exemple. Disposez-les de manière à ce que les plantes les plus fragiles soient protégées lorsque le soleil est le plus fort. Vous pouvez également utiliser des plantes plus résistantes au soleil pour protéger les plus délicates.

Utiliser des ollas 

En période de sécheresse, l’eau est une denrée rare. Lorsque les nappes phréatiques s’assèchent, les autorités doivent mettre en place des restrictions pour protéger l’approvisionnement en eau. Alors dès qu’il pleut, pensez à l’enregistrer ! Cela vous permet de faire face aux restrictions. Pour ce faire, installez un collecteur d’eau. Vous pourrez ensuite l’utiliser pour arroser votre jardin. Attention cependant à ne pas laisser l’eau stagner trop longtemps pour ne pas attirer les moustiques.