Journée NFT et Surfin’Bitcoin, Biarritz se connecte au Web3

22/08/2022 | Grâce à deux événements complémentaires, le public de Biarritz pourra découvrir à la fois le NFT et le Bitcoin cette semaine. Et les débutants sont les bienvenus.

Biarritz passe en mode Web3 pour les derniers jours du mois d’aout. Mercredi 24, le Connecteur accueille un NFT Day, autrement dit une journée d’échanges autour de ces objets virtuels, illustration, dessin, vidéo, musique, programme informatique, qui s’échangent sur la toile. Puis de jeudi 25 à samedi 27 aout, place à Surfin’Bitcoin, un salon de la cryptomonnaie qui va lui aussi réunir les plus grands acteurs internationaux sur la terrasse du Casino. Avec une journée grand public le jeudi 24. Les deux manifestations se complètent et font œuvre de pédagogie autour de ces investissements sur le web 3.

Deux frères, Franck Dupont à Biarritz et Damien Dupont à Paris, ingénieurs spécialisés dans le Web3, ont créé OpenGem, une société qui réalise des audits NFT pour détecter des vulnérabilités. « Notre métier, c’est la propriété numérique », précise Franck. Comme Yuka, une application mobile qui scanne les aliments, OpenGem définit le score NFT de zéro à cent. « C’est un vrai combat que nous menons et nous avons l’habitude de tenir des réunions pour donner de bons conseils pour ne pas se laisser berner par le rachat de NFT ! »

À Lire  Crypto : Le BUSD de Binance, en croissance rapide et stable ?

Comprendre l’achat de votre premier NFT

Forts de cette expérience pédagogique, ils réuniront le mercredi 24 août d’autres intervenants pour la première édition de NFT Biarritz, un événement consacré à ces objets virtuels (illustration, dessin, vidéo, musique, programme informatique, etc… Synthèse, rencontres, ateliers et conférences, afin de décrypter une technique parfois très pointue et aider un candidat à un achat NFT, il est bon de savoir ce qu’il est en train d’acquérir réellement. Et la bonne surprise c’est que, bien sûr, nous pas les seuls à penser que ça vaut le coup », se réjouit Franck Dupont.

La journée est animée par Connector, un écosystème soutenu par VillagebyCA et Crédit Agricole Pyrénées Gascogne qui accueille des entrepreneurs et entreprises du Pays Basque et d’ailleurs. Des stands et des espaces de conférence vous permettront de découvrir les pratiques blockchain et de comprendre les mécanismes d’achat de votre premier NFT. « A quelques heures du Surf’in bitcoin, qui n’inclut pas le NFT à son agenda, nous essayons de rassembler les forces pour développer une semaine crypto à Biarritz à la fin de l’été », poursuit Franck Dupont. « C’est encore plus frais au bord de l’océan », prédit ce surfeur.

Plusieurs participants internationaux sont attendus : des représentants de la NBA, de la FIFA, de Nike, du youtubeur spécialisé dans les smart contracts Ben BK, ou encore John Karp, patron de la NFT Factory. Il y aura également Ledger, une start-up française qui conçoit et vend des portefeuilles physiques de crypto-monnaie pour les particuliers et les entreprises.

En avant-première, vous pourrez également découvrir un documentaire recréant la première vente aux enchères NFT en Fauve à Paris. Le VIP Networking, de 20h00 à 12h00, clôturera la journée sur le Connector Roof Terrace pour les participants ayant acheté un billet au prix plein de 500 EUR. Le reste de la journée de 9h00 à 19h30 est disponible avec un ticket de 80 euros. « Nous avons l’ambition de renouveler cet événement chaque année pour créer un hub web 3 dans le Sud-Ouest et attirer également un public espagnol », poursuit Franck Dupont. La plupart des conférences sont dispensées en anglais.

À Lire  Crypto : Qu'en est-il de la relation entre la CFTC et la SEC ?

Inscrivez-vous au NFT Day Biarritz ici

Surfin’Bitcoin pour décoder les cryptomonnaies

La deuxième édition de Surfin’Bitcoin en 2021 a réuni 700 participants très franco-français. Pour la troisième édition, qui démarre jeudi, 1 500 participants internationaux sont attendus, avec 35 intervenants étrangers pour 100 intervenants. « Nous attendons que le ministre de l’Economie du Salvador, pays qui a fait du Bitcoin sa monnaie officielle depuis le 7 septembre 2021, réduise sa dépendance au dollar américain », explique l’organisateur Jonathan Herscovici, fondateur de StackinSat. Thaddeus Dryja, l’un des concepteurs avec Joseph Poon du Lightning Network, un réseau de canaux de paiement bidirectionnels, sera également présent. Et cinq des trente mineurs dans le monde qui ont accès au cœur du réacteur de la crypto-monnaie assisteront à la conférence de Biarritz. Pascal Gauthier, PDG de Ledger, le numéro un mondial du portefeuille numérique pour les crypto-monnaies, sera également présent sur certaines annonces.

Jonathan Hescovici, organisateur de Surfin’Bitcoin

Pour les moins initiés, il convient de s’attarder jeudi avec la projection du film Le Mystère Satoshi aux origines du Bitcoin, diffusé par Arte. Une chasse au trésor dans la ville et ses différents lieux insolites vous fera gagner des bitcoins. « Tout cela a un objectif : familiariser le public avec le Bitcoin », plaide Jonathan Herscovici. Vendredi et samedi seront des journées plus ciblées, avec des espaces de conférence qui informeront les initiés sur quatre sujets : finance et régulation, éco et géopolitique, mines et énergie, et technologies et outils. Certainement deep tech et perspective internationale.

Inscription Surfin’Bitcoin ici