Judo – Article – 5 astuces pour monter un dojo à la maison

Judo : les actualités du judo en France et dans le monde / Article / mercredi 31 aout 2022 / source : alljudo

Le Covid-19 l’a malheureusement montré : il peut être très utile d’avoir un lieu adapté à la pratique sportive chez soi. Même dans un appartement, il est possible de créer un petit dojo. Voici nos 5 conseils.

Avec un partenaire de judo, avec un enfant, ou seul, l’entraînement au judo peut se faire dans une petite zone, notamment avec le travail de Tandoku Renshù, aussi appelé shadow judo, quand on parle de shadow boxing.

La première chose à faire dans la mise en place d’une salle de judo à la maison est le choix de l’emplacement. Celui-ci doit être suffisamment grand pour permettre un exercice adéquat. Si vous envisagez de louer le bien et de le transformer en salle de judo, il faudra alors choisir un grand espace de vie. Pour ce faire, vous devrez regarder les différentes annonces qui sont disponibles dans les moteurs de recherche à la location. Le site de location Rentola met en avant dans ses annonces les différents biens du bien. Parmi ceux-ci, un locataire potentiel peut visualiser l’ensemble de la résidence et l’aménagement des espaces intérieurs. Ainsi, il peut facilement voir si l’espace loué peut être utilisé comme salle de judo.

Conseil n°1 : choix du lieu Dans un premier temps, il convient de choisir un lieu suffisamment grand pour y placer le tatami de judo. Une pièce d’une superficie de 10 m2 permettra de placer 4 tatamis de 2m sur 1m. Vous pouvez aussi choisir les « tatamis » du puzzle, dont le prix est modique, et du fait de sa taille de 1m x 1m, il offre plus de souplesse pour la conception.

À Lire  Perte de poids : comment optimiser sa séance de sport ?

Astuce 2 : Prévoyez des rangements Si la chambre ne possède pas de placard mural, ne commettez pas l’erreur de ranger vos affaires directement sur le sol, car vous perdrez de l’espace utile. Prévoir un espace de rangement pour le matériel : kimono, mannequin, petit matériel de préparation corporelle. Vous pouvez également fournir un petit réfrigérateur pour stocker l’eau.

Conseil n°3 : adaptez-vous En bon judoka que vous êtes, préparez-vous à vous adapter. Par exemple, vous n’avez peut-être pas le budget nécessaire pour acquérir tout le matériel de judo. Dans ce cas, une petite amélioration vous permettra de surmonter cela. Si vous n’avez pas accès à un tatami de judo, un tapis ou un tapis d’intérieur épais peut vous aider à démarrer en attendant d’acheter le bon équipement.

Astuce n°4 : choisissez bien vos meubles Il est clair que dans un petit espace on ne peut pas utiliser ou stocker trop de meubles. Oubliez les cordes inutilisées qui ne sont pas utilisées dans une petite zone ou un équipement d’exercice lourd. Nous vous conseillons l’utilisation d’une corde uchi-komi qui nécessitera un point d’attache (un mousqueton fixé au mur par exemple), que vous pourrez compléter avec des kettlebells, des haltères, une corde à sauter et une perche rythmique. Si vous avez encore de la place et du budget, vous pouvez également ajouter des sangles de suspension, une barre de traction et un ballon suisse.

Conseil n° 5 : Pensez à votre respiration L’entraînement à domicile est une excellente alternative lorsqu’il est difficile de se rendre au gymnase. Attention cependant à ne pas installer votre dojo dans un espace clos et mal aéré car il peut rapidement se remplir de CO2. Pensez donc à rafraîchir l’air de la pièce en ouvrant les fenêtres, en la mettant dans un courant d’air et/ou en utilisant un ventilateur !

À Lire  Retour à l'école : combien d'entraînement sportif est nécessaire pour perdre les kilos d'été

Avec un budget de 500 euros vous pouvez facilement créer un espace dans votre appartement, ou dans votre maison, dédié au sport. Une petite somme vous profitera, ainsi qu’à vos colocataires, et vous permettra de vous entraîner 24h/24, 7j/7… et sans inscription !

Laisser un commentaire