KPMG – Metaverse est l’avenir des affaires

Métaverse et jeu

18 nov. 2022 – 10:30

Alors que le marché des crypto-monnaies s’enlise dans une crise sans précédent, certains domaines liés à cet univers numérique continuent de trouver un public enthousiaste. Car même si la fièvre spéculative est nettement retombée dans le domaine, c’est le métavers qui fait encore parler de lui. Et c’est cette fois le géant international KPMG qui semble inspiré par ces mondes virtuels. Au point d’envisager « une explosion en termes d’adoption, d’usage et d’applicabilité ».

Lors du dernier marché haussier, le métaverse est devenu en l’espace de quelques mois l’une des manies spéculatives du secteur des cryptomonnaies. Et cela en grande partie avec l’aide de la société Facebook, particulièrement réputée dans Meta à cette occasion.

Mais depuis, la crise économique est passée et cette dernière licencie ses salariés par milliers. Surtout si l’on considère que le succès espéré pour cette solution de monde virtuel n’est pas (encore ?) à la hauteur des attentes annoncées. Mais cela n’empêche évidemment pas le géant de l’audit et du conseil financier KPMG de voir une révolution en marche…

KPMG – Le métavers comme avenir des entreprises

Metavers – Meta reconnaît qu’Horizon Worlds n’est pas encore tout à fait là

Dans une note interne, la société Meta affirme via son vice-président en […]

Ce n’est pas la première fois que le géant international KPMG s’intéresse au secteur des cryptomonnaies et à ses technologies dérivées. Mais le plus surprenant dans ce cas est de voir qu’il persiste même au sein d’un marché baissier dévastateur. Car la plupart du temps, les meilleures amies des beaux jours deviennent vite les pires ennemies des périodes compliquées. Cependant, l’associé responsable de KPMG Futures, James Mabbott, vient de le confirmer dans une récente interview. Le métaverse représente « l’opportunité de créer de nouveaux modèles commerciaux et de nouveaux actifs avec une technologie qui transforme fondamentalement la façon dont nous fournissons nos services ».

À Lire  La chute de Bitcoin ou Chi Chi

« Je pense que les applications vraiment intéressantes vont se développer dans le contexte interentreprises. (…) Et je pense que c’est là que l’argent va aller, bien plus qu’avec la participation des consommateurs. »

Car James Mabbot envisage une application beaucoup plus probable – et rapide – de ces mondes virtuels dans un contexte B2B. C’est-à-dire dans un cadre professionnel et inter-entreprises qui pourrait à la fois modifier la relation client et ouvrir de nouvelles sources de revenus. C’est pourquoi la branche australienne de KPMG Futures vient de créer un tout nouveau poste de Head of Metaverse Futures. Cette dernière occupée par Alyse Sue, jusqu’alors « dirigeante Web3 » de l’entreprise.

Metavers – Entre incompréhension et attentes des consommateurs

Hugh B.

Qu’est-ce que le métaverse ? Une question difficile, dont la réponse […]

Condensé de L’actu Crypto

L’objectif pour KPMG serait de créer d’importantes opportunités commerciales liées au secteur du métaverse. Avec un objectif annoncé de plusieurs millions de dollars d’ici 2025. Et, selon James Mabbot, la possibilité – pour l’instant simplement « envisagée » – de créer un monde virtuel de ce type spécifiquement dédié à la gestion de ses opérations internes de KPMG. Tout un programme…