La crypto-monnaie piquerait-elle la curiosité de la plupart des…

Accenture a publié un rapport pour fin 2022 intitulé : « Global Consumer Payments ». Le rapport souligne le fait que de nombreux consommateurs préfèrent les systèmes de paiement traditionnels. En ce sens, ils préfèrent utiliser de l’argent liquide ou leurs cartes de crédit pour acheter des biens et des services. Mais ce n’est pas tout : de nombreuses personnes s’intéressent aux cryptomonnaies malgré la volatilité du marché.

Rien n’ébranle la curiosité des consommateurs

Entre 2021 et 2022, une série de scandales ont eu lieu dans l’espace crypto. Dans le même temps, la volatilité était élevée sur les marchés. Tout cela a naturellement ébranlé la confiance des consommateurs dans la nouvelle industrie. Cependant, ces derniers n’ont cessé de s’intéresser aux crypto-monnaies.

En effet, un récent rapport d’Accenture révèle que de nombreux consommateurs possèdent encore des crypto-monnaies. De plus, ils ont l’intention de détenir des actifs numériques à long terme. Le rapport indique que sur 5 consommateurs interrogés, une personne possède une crypto-monnaie. 28% des propriétaires de crypto-monnaie ont déclaré être entrés dans l’industrie pour investir à long terme.

Pendant ce temps, 22% des consommateurs qui possèdent des crypto-monnaies ont admis être entrés dans l’industrie par curiosité. Pour certains répondants, la crypto est une option financière alternative. D’autres ont choisi les actifs numériques pour permettre les paiements transfrontaliers.

La volatilité semble ralentir l’adoption des cryptos

L’article d’Accenture indique également que la récente volatilité du marché des actifs numériques a entravé leur adoption. Il note que les effets de cette volatilité pourraient ralentir l’adoption de la crypto-monnaie « jusqu’à ce que le marché soit plus réglementé ». De plus, seuls 23 % des consommateurs interrogés font confiance aux portefeuilles cryptographiques pour les paiements.

À Lire  Bitcoin (BTC) au pied d'un drapeau montant ?

Un autre aspect du rapport d’Accenture est celui des monnaies numériques des banques centrales. Il semble que les CBDC pourraient être une méthode de paiement alternative à l’avenir. Mais, pour l’instant, le rapport indique que de nombreux problèmes doivent être résolus sur ce type d’actif numérique.

La crypto est en plein essor en tant que méthode de paiement, bien que certains consommateurs restent sceptiques. Dans le même temps, selon un rapport Capgemini, le métaverse attise également la curiosité de plus de 90% des consommateurs.

Recevez un résumé de l’actualité du monde de la crypto-monnaie en vous inscrivant à notre nouvelle newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer d’important de Cointribune !

Loin de freiner mon enthousiasme, l’échec de l’investissement dans la crypto-monnaie de 2017 n’a fait qu’augmenter mon enthousiasme. J’ai donc décidé d’étudier et de comprendre la blockchain et ses multiples usages et de transmettre avec ma plume les informations liées à cet écosystème.