La méthode de compostage la plus simple au monde ? Suivez nos conseils simples !

Saviez-vous que les cendres des cheminées, poêles et grills peuvent être bénéfiques pour le jardin ? En effet, la cendre, comme le fumier, fait partie des produits naturels de recyclage qui peuvent être utilisés en jardinage biologique comme amendement. Comment faire de l’engrais avec de la cendre ? Si, comme moi, vous débutez dans ce domaine, prenez quelques précautions en profitant de nos conseils de jardinage. Suivez le guide!

La cendre est composée de 20 à 50 % de calcium, 14 % de silice, de potassium (3 à 9 %), de magnésium (1 à 4 %), de phosphore (0,5 à 2) et d’autres oligo-éléments. Si la potasse stimule le développement des racines, la floraison et donc la formation des fruits, la cendre est également un bon complément. En effet, le calcium est important pour le complexe argilo-humique et donc pour la fertilité des sols.

Vous pouvez ajouter de la cendre de bois au compost lorsque certains déchets le rendent trop acide. Cela peut arriver lorsque vous avez consommé une grande quantité d’agrumes ou de marc de café. Comment faire de l’engrais avec de la cendre ? C’est très simple, attendez que la cendre soit bien froide. Saupoudrez-le ensuite par petites quantités. Ainsi vous neutraliserez l’acidité ainsi produite. Mais n’en faites pas trop pour éviter des maux comme l’excès de chlorure de potassium et l’asphyxie du compost en obstruant sa porosité.

Pour vous donner une idée, le remplissage d’un composteur de 350 litres ne doit pas avoir reçu plus d’1 kg de cendre de bois : une trentaine de poignées. Si vous ajoutez de la cendre à votre compost, limitez l’épandage de cendre dans le jardin, toujours pour ne pas saturer le sol de chaux et de chlorure de potassium (50g/m²/an).

Quand mettre de la cendre dans le jardin ?

Nous vous conseillons de mettre les cendres au jardin à la sortie de l’hiver, en mars-avril, car le chlorure de potassium soluble de la cendre est facilement emporté par les pluies hivernales. Il est également possible de l’épandre en automne et en hiver, mais directement sur le paillis en place. De cette façon, vous limiterez son lavage sous la pluie. Vous pouvez l’appliquer plus tard tant que vous ne dépassez pas le taux maximum. Enfin, sachez que ce système n’est pas réservé aux grands jardins : un jardin de 350 m² suffit à disperser les 35 kg de cendres produites en un an pour chauffer une maison de 150 m² avec un poêle à bois. Conseil ultime : N’utilisez que de la cendre de bois non traitée. Jamais de suie ni de cendre de charbon, très toxique. Apportez le bois peint, le contreplaqué, les panneaux de particules ou tout autre bois traité avec des produits chimiques au site de recyclage.

Quelles sont les plantes qui aiment la cendre ?

La cendre de bois n’est pas bonne à utiliser sur tous les sols : elle rend le sol alcalin et peut accentuer les problèmes liés aux sols trop calcaires. En effet, l’excès de calcaire provoque un blocage de l’assimilation des oligo-éléments essentiels comme le fer et les feuilles jaunissent.

La cendre de bois favorise la floraison et la fructification. Toutes les parties du jardin peuvent donc en bénéficier en petites quantités :

À Lire  Comment garder un hérisson dans le jardin ? Conseil d'Expert

Vous l’aurez compris : la cendre est bénéfique autour des légumes et des petits fruits. De même, les petits arbustes et arbres fruitiers apprécient également un apport de frêne au printemps. Les roses et les bambous ne dérogent pas à la règle. Le fraisier, par exemple, a besoin de potassium pour produire beaucoup de fleurs et donc de fruits. Apportez-lui des cendres juste avant d’enterrer le compost. Puis en milieu de saison, vous pouvez arroser les plantes à petits fruits, plates-bandes et rosiers, toutes les deux semaines, avec un mélange d’une poignée de cendres dans un arrosoir de 10 litres.

Attention, les autres plantes n’apprécient pas la cendre de bois. Les plantes les plus sensibles à l’excès de chaux sont les plantes de bruyère telles que :

Ces plantes aiment vraiment l’acidité et ne devraient pas recevoir de cendre de bois sur leur sol. Une chlorose pourrait survenir en raison de la chaux alcaline ainsi ajoutée. Aussi, ne mettez pas un seau plein de cendres au pied d’un arbre. En effet, un apport massif n’entraînerait qu’un déséquilibre du sol. Nous vous recommandons de ne pas dépasser 100 g de cendres par m2 et par ans, soit deux grosses poignées.