Lancement du premier nœud Lightning Bitcoin au Nigeria

L’amélioration de l’évolutivité est l’un des défis majeurs de l’écosystème Bitcoin. Jusqu’à présent, seule l’approche Lightning Network semble résoudre concrètement les problèmes d’évolutivité. En Afrique, où le développement de la blockchain Bitcoin et des cryptos est encore embryonnaire, le Lightning Network a encore un long chemin à parcourir.

« Aider les individus à prendre le contrôle de leur avenir financier »

Au Nigeria, la startup Megasley a lancé mercredi 11 janvier le premier nœud Bitcoin du pays, basé sur la technologie Lightning Network. C’est un réseau qui se superpose à la blockchain et qui permet de mettre en place des transactions P2P rapides.

A travers ce projet, les promoteurs visent à fournir les mécanismes de paiement associés à la blockchain, à moindre coût. Ceci, dans un contexte où le taux de pénétration des cryptos au Nigeria et en Afrique en général reste faible. Les dirigeants de Megasley sont principalement des banques en connexion avec un nœud pour améliorer l’expérience des utilisateurs locaux de la blockchain.

« La lumière met 50 millisecondes pour traverser la terre. C’est rapide, mais avec de nombreux sauts ces millisecondes peuvent augmenter. Et quand vous êtes devant un point de vente et que vous attendez que votre paiement soit validé, cela peut être frustrant,  » a expliqué d’Entreprise.

Le Bitcoin Lightning, vital pour l’émergence de la crypto en Afrique

Pour Megasley, l’adoption de la technologie Lightning Network est évidente en Afrique où les transactions cryptographiques sont toujours un casse-tête.

À Lire  Bruno Le Maire veut faire de la France un "camp de base en Europe" pour les cryptos et la DeFi

Pour mettre fin à ces difficultés, un vaste système de nœuds couvrant l’ensemble de la planète doit être mis en place. Sans cela, il est impossible que le Bitcoin devienne un moyen d’échange efficace, rapide et facilement accessible, malgré la popularité grandissante dont il fait l’objet.

Au Nigeria, en particulier où le gouvernement fédéral s’emploie à réduire la présence de la monnaie fiduciaire dans les transactions, la mise en place de ce projet est une étape importante. L’émergence de cette technologie pourrait accélérer le processus dans des conditions où la transformation numérique de la monnaie oblige le pays à adopter de nouvelles règles.

Recevez un résumé de l’actualité dans le monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Loin de freiner mon enthousiasme, un investissement infructueux dans une crypto-monnaie en 2017 n’a fait qu’augmenter mon enthousiasme. J’ai donc décidé d’étudier et de comprendre la blockchain et ses nombreuses applications et de transmettre des informations sur cet écosystème avec mon stylo.