Le CBD n’altère pas la conduite ou les capacités cognitives

Publié le 06/01/2022 à 14h19.

, mis à jour le 01/06/2022 sur 14h19.

Peu d’études sur les effets du CBD sur la vigilance

Peu d'études sur les effets du CBD sur la vigilance

Face à l’explosion des magasins proposant des produits à base de CBD, une question se pose : CBD et conduite sont-ils compatibles ? Une étude australienne récente est rassurante : sa consommation n’aurait aucun effet sur l’aptitude à conduire.

Alors que les effets du CBD sont encore relativement méconnus, une nouvelle étude australienne publiée dans le Journal of Psychopharmacology vient rassurer sur son utilisation. La consommation de CBD, un composant du cannabis, n’altère pas les capacités cognitives des consommateurs ni leur aptitude à conduire. Selon l’étude, le CBD ne cause aucune altération même à la dose médicale la plus élevée de 1500 mg.

Consulter en ligne un généraliste

Consulter en ligne un généraliste

Une étude menée sur 17 participants

Une étude menée sur 17 participants

« Bien que le CBD soit généralement considéré comme » non intoxicant « , ses effets sur les activités sensibles liées à la sécurité sont toujours en cours d’analyse », a déclaré l’auteur principal, le Dr. Danielle McCartney dans un communiqué. « Notre étude est la première à confirmer que lorsqu’il est pris seul, le CBD est sans danger pour les conducteurs. »

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs australiens ont examiné les données de 17 participants. On leur a demandé de conduire alors qu’ils avaient pris un placebo pour certains, pour d’autres avaient consommé 15, 300 ou 1500 mg d’huile de CBD. Ces quantités représentent des doses fréquemment consommées : jusqu’à 150 mg/jour sans ordonnance et jusqu’à 1500 mg/jour pour des affections telles que l’épilepsie, la douleur, les troubles du sommeil et l’anxiété.

À Lire  Pourquoi grossit-on ?

Plusieurs aspects ont été évalués par les chercheurs. Tout d’abord, la capacité à garder une distance entre eux et le véhicule devant eux. Ensuite, la manière de conduire sur l’autoroute ou dans les zones rurales a été évaluée en examinant leur capacité à contrôler la voiture. Ces exercices étaient répétés plusieurs fois en variant les moments de prise du traitement.

Laisser un commentaire