Le FMI publie des recommandations sur la crypto

Les membres de la communauté crypto le savent bien : la crypto-monnaie est un marché volatil. Les derniers événements le prouvent. Afin de réduire les risques tout en protégeant tous les acteurs de l’industrie de la cryptographie, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses recommandations. Les grandes lignes portent sur la régulation du marché et l’établissement de normes mondiales.

FMI : 5 recommandations clés pour réglementer le marché crypto

Les réglementations en matière de cryptographie varient d’un pays à l’autre. Certains pays misent sur une plus grande flexibilité. D’autres choisissent d’instituer des mesures plus strictes. Il existe même des pays où les fournisseurs de services de cryptographie (et la crypto-monnaie elle-même) n’ont pas beaucoup d’espace. C’est le cas en Algérie, en Tunisie, au Maroc, en Egypte, au Qatar et en Chine.

Le Fonds monétaire international comprend parfaitement la réticence de certains pays envers la cryptographie. Il soutient cependant qu’un actif numérique affectera inévitablement le système financier mondial. Afin de réduire au maximum les risques et de protéger les investisseurs, elle a publié des recommandations le 18 janvier 20230

Les recommandations du FMI sur la crypto se concentrent sur 5 points clés :

Un intérêt particulier pour les stablecoins

Dans son communiqué, le FMI s’intéresse tout particulièrement aux écuries. « Les stablecoins ne présentent pas encore de risques pour le système financier mondial (…) Ce sont des actifs cryptographiques qui visent à maintenir une valeur stable par rapport à un actif ou un pool d’actifs spécifié », explique-t-il.

À Lire  Un an de Bitcoin au Salvador : entre déception et espoir de reprise

Le FMI admet un point : il est très difficile de contenir les risques liés aux crypto-actifs. Difficile, mais pas impossible ! En ce sens, le FMI entend poursuivre sa coopération avec les différentes autorités de régulation à travers le monde.

Recevez un résumé de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Je m’appelle Ariela et j’ai 31 ans. Je travaille dans la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n’ai découvert le trading et la crypto-monnaie qu’il y a quelques années. Mais c’est un univers qui m’intéresse vraiment. Et les sujets abordés au sein de la plateforme me permettent d’en savoir plus. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)