Le marché du CBD en quelques chiffres

Le CBD (cannabidiol) est une molécule populaire trouvée dans le chanvre. Différent du THC (tétrahydrocannabinol), il est de plus en plus prisé des consommateurs. Malgré un cadre juridique flou, la filière CBD en France connaît une croissance soutenue. Découvrez quelques chiffres récents qui reflètent l’évolution du marché du CBD.

CBD en France : un marché de plus de 1,5 milliard d’euros selon les prévisions

Plusieurs études ont donné un aperçu des avantages de la commercialisation du cannabidiol. Ils confirment le potentiel du marché du CBD en France comme ailleurs dans le monde. Selon une étude menée par Grand View Research, le CBD générerait des revenus mondiaux de près de 3 milliards d’euros chaque année.

A l’échelle de la France, le Syndicat Professionnel du Chanvre et du Bien-Être (SPCBE) explique que le CBD et ses produits dérivés pourraient atteindre 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici quelques années. Malgré un contexte juridique évolutif, nous convenons que le marché français du CBD est en plein essor. La mise en place d’un cadre juridique clair redynamisera un secteur déjà prometteur.

Plus de 2 000 boutiques de vente de CBD en France

Le nombre de points de vente des produits CBD est l’un des paramètres qui permet d’évaluer la croissance de ce marché. Le flou juridique qui perdure depuis plusieurs années ne freine pas les investissements dans le domaine. De nouvelles boutiques destinées à la commercialisation du CBD et de ses produits dérivés fleurissent.

Le marché du cannabidiol, avec son énorme potentiel, attire de nombreuses personnes qui n’hésitent pas à monter leur marque CBD, physique ou en ligne, en franchise ou en indépendant. L’augmentation du nombre de points de vente CBD est soutenue par un assouplissement progressif de la législation. De quelques boutiques en 2018, il y en a maintenant plus de 2 000. Ce boom pourrait s’accentuer dans les années à venir lorsque le cadre sera plus clair et plus favorable aux investisseurs.

À Lire  Dans l'Eure, une association prépare les futurs parents à l'arrivée d'un bébé

10 % de consommateurs de CBD en France

Selon les chiffres publiés par Grand View Research, près de 10% des Français ont consommé du CBD en 2021. Concrètement, plus de 6 millions de Français ont déjà été conquis par le CBD et ses produits dérivés. Ces données sont en augmentation compte tenu des modifications apportées à la législation et qui entraînent une explosion de la demande. L’Organisation Mondiale de la Santé, la législation européenne et la loi française considèrent le CBD comme une substance légale. A ce titre, il peut être produit, commercialisé et consommé légalement et sans crainte.

Face à la légalisation du CBD, de nombreux consommateurs se tournent désormais vers ce produit qui, contrairement au cannabis, n’est pas interdit car contrôlé. Les consommateurs peuvent ainsi se détourner d’un produit dangereux, pour consommer du CBD, qui a été homologué par les plus hautes autorités sanitaires.

0,3 % de taux de THC autorisé dans le CBD et les produits dérivés

L’arrêté du 30 décembre 2021 qui régit la filière du cannabis en France précise au point 3 de son article 1 que « la teneur en delta-9-tétrahydrocannabinol des extraits de chanvre, ainsi que des produits qui en incorporent, n’est pas supérieure à 0,30 %  » La loi autorise donc la commercialisation du CBD sous certaines conditions. Pour être légal, le CBD et ses produits dérivés doivent avoir un taux de THC inférieur à 0,30 %, contre 0,2 % dans les lois précédentes.

Le THC, contrairement au CBD, est la molécule aux effets psychoactifs du chanvre. Il est considéré comme une drogue et à ce titre, sa commercialisation, sa possession et sa consommation sont strictement interdites par la réglementation. Le CBD peut contenir le seuil légal de THC déjà mentionné. Au-dessus de 0,30 %, il est considéré comme illégal et le titulaire s’expose aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur. Rappelons que le décret du 30 décembre 2021 est actuellement suspendu par le Conseil d’État.

À Lire  Salutations au Soleil : Les bienfaits étonnants de cette série de postures

La France, premier producteur de chanvre en Europe

Selon l’Association européenne du chanvre industriel (EIHA), la France est le premier producteur européen de chanvre. En revanche, il se classe au troisième rang mondial, dépassé par le Canada et la Chine. Sur près de 50 000 hectares de cannabis estimés en Europe, la France en cultive 18 000.

La culture du chanvre est une activité très réglementée en France. Seules les variétés de cannabis autorisées peuvent être cultivées. Le cadre légal qui définit la production de plantes de cannabis garantit des produits finis d’excellente qualité. Le taux de THC est systématiquement contrôlé pour s’assurer que le seuil légal est respecté et que la santé du consommateur n’est pas exposée.

80 % de Français favorables à la légalisation du cannabis thérapeutique

8 Français sur 10 se disent favorables à la légalisation de l’usage du cannabis dans un cadre thérapeutique. C’est la conclusion d’une étude réalisée par l’Ifop pour le site CBD-grams.com. Cette enquête de grande envergure (2 025 participants âgés de 18 ans et plus) a révélé qu’une grande majorité de citoyens sont d’accord avec la reconnaissance légale du chanvre dit thérapeutique. 51% des personnes concernées par l’étude sont favorables à la dépénalisation du cannabis en général.

Pour rappel, le chanvre médicinal est la plante utilisée pour traiter des symptômes ou une maladie. Il contient un niveau élevé de CBD pour une faible teneur en THC. Toléré dans plusieurs pays d’Europe et du monde, il n’est pas encore autorisé en France. En 2021, le gouvernement a commencé à tester le cannabis médical. Les études portent sur un échantillon de 3 000 patients, tous atteints de maladies graves. L’objectif est d’évaluer la possibilité de démocratiser l’usage des traitements à base de cannabis.

De par les chiffres présentés par le marché du CBD en France et dans le monde en général, on peut conclure que ce secteur a de beaux jours devant lui. Le cannabidiol révèle son potentiel de séduction qui séduit de plus en plus de monde, au fur et à mesure que la recherche scientifique évolue.