Le télétravail pèse sur les soldes de début d’hiver à Paris

Dans le quartier des Halles, les commerçants sentent qu’il y a un manque de mouvement. Le télétravail a vidé les rues commerçantes de la capitale.

C’est l’estomac de Paris. Mais depuis des semaines le quartier des Halles n’est plus occupé. Les entrailles du centre commercial vivent au ralenti depuis que le gouvernement a instauré lundi 3 janvier le télétravail pendant trois, « voire quatre jours » par semaine, pour lutter contre la propagation du Covid-19. Ils ne larguent plus les milliers d’Ile-de-France qui se déplacent normalement quotidiennement entre leur domicile et leur bureau. La fréquentation du réseau ferré en gare de Châtelet-Les Halles a baissé de 40% la première semaine de janvier par rapport à début 2019, selon la RATP.

Les 140 commerçants du centre commercial Forum des Halles géré par la foncière Unibail-Rodamco-Westfield s’inquiètent pour cette station de métro – la plus grande du monde. Le mercredi 12 janvier, premier jour des soldes d’hiver, le directeur du centre commercial Hugo Rey précise que la fréquentation est « presque identique au premier jour des soldes d’hiver 2019 », plusieurs acheteurs soulignent à quel point les allées sont vides.

Car « les conditions pour tenir les soldes d’hiver ne sont pas optimales », se souvient Emmanuel Le Roch, délégué général du Procos, l’association du commerce spécialisé. La situation sanitaire oblige encore les Français à la prudence. « La dernière annonce gouvernementale mettant en garde contre l’extrême contagiosité du virus qui circule actuellement crée un contexte anxiogène pour les commerçants et les consommateurs », note la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Paris-Ile-de-dans un communiqué. France.

À Lire  Ventes | entreprises.gouv.fr

De plus, les détaillants de vêtements préfèrent souvent interdire l’accès aux cabines d’essayage pour des raisons d’hygiène. Enfin, le retour de l’inflation ne devrait pas inciter les ménages français à desserrer leur porte-monnaie. Dès lors, prédit Jérémy Grissonnanche, gérant du magasin de jeans Uranium du Forum des Halles, « les ventes ne seront pas folles ».

Phénomène national

Phénomène national

Certes, la ruée dans les magasins le premier jour des soldes fait presque partie de l’histoire ancienne, rappelle Marcel Nakam, directeur général de la marque de chaussures Jonak. Quelques chineurs ont néanmoins écumé mercredi les magasins Zara, Bershka et H&M. Mais « avant », au Forum des Halles, « ce jour-là il y avait du monde », raconte Nicolas Garzelli, assistant chez L’Oreille Cassée, une marque de mode féminine et masculine, alors qu' »aujourd’hui les gens sont chez eux ».

Il vous reste 48,27% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Que se passe-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier reste associé à ce compte.

À Lire  Soldes d'été 2022 : Voici la date de début et de fin pour chaque rayon

Aucun. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.