Les bases de la roulette de casino

Objet incontournable dans les films où l’on retrouve l’Agent 007, associé aux voitures de luxe, aux smokings et aux créatures oniriques, la roulette de casino est apparue au début du 17e siècle. A l’heure où même le casino se dématérialise, Monsieur Vintage rappelle l’origine de cette roue ludique, qui affiche 37 numéros.

La roue comprend 37 chiffres de 0 à 36. Crédit photo : Pixabay

Les origines de la roulette de casino

L’origine de la roulette de casino est souvent attribuée à tort au scientifique Blaise Pascal. Ce dernier l’aurait inventé malgré lui en travaillant sur une machine à mouvement perpétuel. Ce n’est pas le cas car les origines de la roulette se trouvent dans un monastère français. A l’ère du casino en ligne, revenons à cette invention synonyme d’argent, qu’il soit gagné ou perdu.

Elle fait sa première apparition sous le nom de « roulette » en 1716, dans les salons de l’Hôtel de Soissons, à Paris. A cette époque, la roue affichait 38 chiffres de 0 à 36, avec un double zéro supplémentaire. Le lieu maudit que représentent les galeries du Palais-Royal, où se trouvent de nombreuses maisons de jeu, est rempli de roues et attire les joueurs en quête de sensations.

Les frères Blanc

Et c’est au Palais-Royal que les frères jumeaux François et Louis Blanc découvrirent cette fameuse roulette, en 1830. Voyant rapidement le bénéfice qu’ils pouvaient retirer de ce jeu fabuleux, ils décidèrent d’acheter l’une des maisons de jeu du quartier et créer le leur. roulette. Ce dernier n’affiche plus le double zéro, normalement censé profiter aux joueurs.

À Lire  La France va-t-elle arrêter de bloquer les casinos en ligne ?

Mais en bons mathématiciens, les deux frères ont bien étudié leur nouvelle version de la roulette et au lieu de perdre la banque, ils récoltent les gains jour après jour.

En 1836 et grâce à sa roulette, les frères Blanc s’enrichissent. Mais cette même année, le roi Louis-Philippe 1 promulgue une loi interdisant les loteries et les maisons de jeux. Par conséquent, les mathématiciens ont déménagé en Allemagne, à Bad Homburg, où ils se sont constitué une solide clientèle de jeunes Européens fortunés. Cette clientèle comprend un certain Fiodor Dostoïevski, le célèbre écrivain russe. Ce dernier passera des nuits entières à dépenser son argent sur la roulette des frères mathématiciens, jusqu’à ce qu’il écrive son roman Le Joueur, publié en 1866.

Mais la fortune des frères Blanc se fera à Monaco, lorsque le prince Charles III de Monaco ouvre le rocher aux jeux d’argent, dans la seconde moitié du XIXe siècle. Pour cela, il fait appel aux mathématiciens contre une concession pour exploiter les jeux pendant 50 ans, contre le versement de 10 % des revenus perçus. Le plus grand prix pour les frères White, et pour la principauté.

Le fonctionnement de la roulette

Aujourd’hui, la roulette de casino est constituée d’un plateau cylindrique de 80 cm de diamètre et comporte 37 numéros de 0 à 36. 18 numéros rouges, 18 numéros noirs et 0 sur vert. Les joueurs placent leurs paris sur un tapis numéroté et le croupier lance la balle dans le sens opposé de la rotation de la roue. Pour que le jeu soit valide, la roue doit avoir effectué au moins trois tours de cylindre.

À Lire  Tendances techniques en 2022-2023

Fondateur du site MONSIEUR VINTAGE le 14 février 2014, Philippe est issu de la presse écrite automobile : Auto Plus, Sport Auto, Auto Journal, Decision Auto, La Revue Automobile et La Centrale. Il collabore également avec le magazine EDGAR en tant que responsable de la rubrique auto/moto.

Étiquettes : casinos, Origines de la Roulette, Casino Roulette