Les fissures inquiétantes du marché immobilier

La hausse des taux d’intérêt et la fin de l’argent facile pèsent sur les investissements immobiliers. L’encours des crédits dans ce secteur est estimé à 180 milliards d’euros dans le monde. Pour « Bloomberg », la crise « imminente » aura des conséquences négatives sur l’ensemble de l’économie.

Abonnés uniquement Posté hier à 16:49 Play 1 min.

Avec un « marché du crédit grippé » et des taux d’intérêt en hausse rapide, le secteur immobilier entre dans une période de graves turbulences, prévient Bloomberg, qui évalue les prêts en souffrance dans le monde à environ 180 milliards d’euros.

« A Londres et à Francfort, les difficultés de l’immobilier d’exception donnent une idée de la tourmente qui attend les investisseurs immobiliers face à un retournement de marché sans précédent. » aux difficultés du secteur. Ce qui, selon l’agence américaine, devrait se faire sentir à l’échelle du continent « dans les prochaines semaines ».

Un risque d’effondrement

Les prêts immobiliers représentent environ 1 900 en Europe et au Royaume-Uni

Ce qui suit est réservé aux abonnés…

À Lire  Pékin peine à endiguer la crise immobilière