Les soldes d’été se terminent… pas une bonne surprise pour le secteur de l’habillement

Charlotte Barriquand, édité par Laura Laplaud

11 h 51, le 19 juillet 2022

La chasse aux bonnes affaires… sur Internet

La chasse aux bonnes affaires... sur Internet

Les soldes d’été se terminent mercredi avec de mauvais résultats dans les magasins de vêtements. Après quatre semaines de promotions, les managers doivent vider leur inventaire. L’effet Covid a-t-il définitivement inversé les ventes traditionnelles ? Là où le secteur de l’habillement a enregistré une perte de 10% par rapport à 2019, le secteur du textile dans le e-commerce a enregistré une hausse de chiffre d’affaires de 60%.

Depuis la crise sanitaire, les Français ont augmenté leurs achats en ligne et la tendance ne s’est pas inversée. « Cela s’explique par une très forte baisse de fréquentation en magasin, puisque c’est un client sur cinq qui n’est pas venu en magasin par rapport aux ventes de 2019 », explique Yohann Petiot, directeur général de l’Alliance du commerce, out.

« C’est extrêmement important car nous assistons à une transformation durable du comportement d’achat de nos clients », ajoute-t-il.

Étonnamment, que ce soit en ligne ou en magasin, le secteur qui se porte le mieux n’est pas celui auquel on s’attend. « Les produits féminins et chaussants ont plus souffert que les hommes durant cette période de soldes. Là encore, c’est un comportement que nous avons observé sur les six premiers mois de l’année et qui se confirme lors des soldes », explique Yohann Petiot.

À Lire  Lyon. Cette nouvelle appli vous permet de vous transformer en gagnant des offres et des promotions