Les toilettes fuient, que faire s’il y a une fuite dans les toilettes ?

Qu’elles soient remarquées ou détectées par la consommation constante du compteur d’eau sans qu’aucun équipement ne fonctionne, les fuites des toilettes peuvent rapidement devenir un problème. Cependant, il s’agit souvent d’une cause bénigne qui peut se résoudre d’elle-même. Voici comment jouer.

Fuite d’un WC : Quelle quantité d’eau cela représente-t-il ?

Fuite d’un WC : Quelle quantité d’eau cela représente-t-il ?

Puisque nous préférons les chiffres à mille mots, en voici un : 20 %. Avez-vous une idée de ce que signifient ces données ? C’est le pourcentage de litres d’eau potable perdus dans des canalisations qui fuient en France, tout additionné. 1 litre de boisson sur 5 est gaspillé dans les déchets, ce qui signifie qu’en France chaque année environ 1 000 milliards de m3 d’eau sont perdus, sans que le consommateur en profite. Pire que cela : ce pourcentage est constant depuis plus de 10 ans. Incroyable, quand on connaît les conséquences dramatiques de l’épuisement de cette ressource vitale.

La chasse d’eau des toilettes consomme 6 à 12 litres d’eau potable par utilisation, soit entre 3 500 et 3 800 litres d’eau par personne et par an. Si une fuite d’eau s’ajoute à cette consommation, le calcul peut rapidement augmenter. Trop souvent, nous sous-estimons à tort la quantité d’eau que représente un déversement, aussi minime soit-il. Sachez qu’une simple goutte du robinet dans une journée entière entraînera la perte d’environ 120 litres d’eau ! Une toilette ne tire généralement pas goutte à goutte, mais par un jet d’eau doux et régulier. On estime qu’environ 600 litres d’eau sont gaspillés chaque jour dans une toilette à chasse d’eau. Pour être plus explicite ou pour simplifier la représentation, 600 litres d’eau correspondent à la consommation quotidienne d’une famille de 4 personnes. A ce rythme, près de 18 m3 sont gaspillés chaque mois. En France, pour plus de 4 euros le m3, on vous laisse faire les comptes annuels…

Puisque nous savons que vous aimez les chiffres et les anecdotes, permettez-moi de m’écarter un peu. Sachez que chaque Français consomme 6,4 kg de papier toilette par an, soit plus de 70 rouleaux par personne. Et oui, c’est un budget que l’on ne prévoit généralement pas, mais néanmoins il pèse lourd sur le bilan.

À Lire  Combien de temps peut-on planter des tomates ? Nos conseils pour planter des tomates tardives

Bon à savoir : Une ristourne en cas de fuite d’eau constatée et réparée

Malheureusement, il n’est pas toujours facile de détecter une fuite d’eau, et un consommateur peu observateur ou peu bricoleur peut subir une fuite dans ses toilettes. Ces derniers pourront signaler à leur fournisseur d’eau une consommation anormalement élevée. Dans ce cas, en justifiant l’intervention d’un plombier professionnel qui vérifie une fuite de canalisation détectée après le compteur, et son colmatage, le fournisseur peut faire un geste commercial sur la facture du consommateur, en demandant le paiement de la franchise. A noter que ce geste commercial n’est donné qu’en cas de fuite de canalisation, mais pas pour les autres cas de fuites d’eau dans les toilettes.

Pourquoi un WC peut-il fuir, et comment réagir ?

Pourquoi un WC peut-il fuir, et comment réagir ?

Les raisons des fuites d’eau dans les toilettes peuvent être variées. Pour les présenter, prenons l’entrée de la fuite observée.

La fuite du réservoir d’eau

La fuite la plus fréquente sera celle trouvée sur les parois du contenant. L’eau coule en continu même lorsque le réservoir est plein. Dans ce cas, la panne est probablement la faute du mécanisme de remplissage, ou plus précisément du flotteur, qui est généralement bloqué en position basse, ou séparé de sa tige, provoquant le débordement du réservoir. Ensuite il suffira d’ouvrir le réservoir pour repositionner le flotteur, ou le renouveler. Une valve défectueuse peut également empêcher le réservoir de se remplir après le remplissage.

Il pourrait également s’agir d’un joint défectueux entre la rondelle et le récipient. Il peut s’agrandir, se desserrer ou se dilater, provoquant une fuite permanente d’eau du réservoir dans la cuve. Dans ce cas, il faudra au moins le nettoyer au vinaigre blanc, ou mieux encore le changer.

Astuce : pour détecter ce type de fuite, qui se limite parfois à une fuite d’eau peu visible, il est conseillé de verser quelques gouttes de colorant dans le réservoir. Sans lavage pendant quelques minutes ou une heure ou deux, il sera possible d’enlever la décoloration sur les parois du récipient en cas de fuite.

La fuite du robinet d’arrivée d’eau

La vanne d’arrivée d’eau se remplit dès qu’elle est vidée. Ici aussi, du calcaire ou de la corrosion peuvent s’être accumulés au niveau du robinet, permettant à quelques gouttes de s’écouler à chaque remplissage. Dans ce cas, il faudra couper l’arrivée d’eau, tirer la chasse d’eau pour que le réservoir soit vide, le dévisser puis remplacer le robinet par un équipement neuf.

À Lire  Comment protéger son jardin des premières gelées d'automne ? 4 méthodes efficaces et pas chères à adopter !

La fuite au sol

Lorsqu’une fuite est détectée entre le siège des toilettes et le sol, il sera alors difficile d’évacuer les eaux usées des toilettes. Par implication, les joints d’évacuation et de raccordement doivent être vérifiés, car ils sont probablement défectueux. Directeur? Vous l’avez deviné, toujours le même : du calcaire !

Une fuite au sol peut également apparaître suite à une fissure dans les toilettes, ou suite à un problème d’étanchéité dû à une fuite d’eau par l’extérieur de l’appareil. Il s’agira alors de rejet d’eau potable et non d’eaux usées. Dans ce cas, il faudra au moins combler la fissure avec un mastic adapté, voire, malheureusement, remplacer l’ensemble des toilettes. A noter que cette dernière cause de fuites d’eau est à prendre au sérieux. En effet, une fuite au sol peut causer d’autres dégâts à court ou moyen terme, comme de la moisissure dans les joints de carrelage, un développement fongique, ou encore un dégât des eaux au plafond du voisin du dessous.

Bien entretenir ses WC pour limiter le risque de fuite

Bien entretenir ses WC pour limiter le risque de fuite

Comme pour tout équipement, mieux vaut prévenir que réparer. Pour éviter les fuites d’eau de vos toilettes, voici quelques bons conseils à suivre :

L’eau : Une ressource vitale à préserver

L’eau : Une ressource vitale à préserver

Après avoir répondu à l’aspect pratique, intéressons-nous à l’environnement, et sensibilisons-nous à notre conscience écologique. L’eau est une ressource que l’on dit certes « renouvelable » à travers les phénomènes météorologiques (pluie, neige…), mais elle n’est certainement pas inépuisable. Les effets du réchauffement climatique ont un impact direct sur cette ressource vitale que nous devons conserver. Pour vous donner des chiffres significatifs, sachez que 97% de l’eau de la Terre se trouve dans les océans. De même, l’eau douce n’occupe que 3 % du volume total. De ce volume d’eau douce, 62 % proviennent des eaux souterraines via les eaux souterraines, et 38 % des eaux dites de surface, telles que les rivières, les lacs, etc.

L’eau a été surutilisée et gaspillée au fil des ans, surtout depuis l’installation des systèmes d’eau potable. Malheureusement, les aquifères de surface sont drainés, les eaux souterraines sont collectées de plus en plus profondément, des régions du monde sont complètement sèches. Face à ces pourcentages qui ont tendance à être renversés par le changement climatique, il faut donc chasser les déchets, y compris les fuites d’eau, l’eau potable doit aussi être un cheval !