L’immobilier en 2022 : louer ou acheter ? – Guide d’épargne

Publié le mercredi 7 septembre 2022 par FranceTransactions.com

Les Français ont un péché qui coûte cher : l’immobilier. Devenir propriétaire est le Saint Graal pour de nombreux Français. Cependant, au fil des ans, devenir propriétaire n’a pas toujours été une bonne option. S’engager sur une hypothèque de 15 ou même 20 ans n’est pas une décision à prendre à la légère. La location présente des avantages importants qui doivent être pris en compte. Et pour les propriétaires, attention aux taxes foncières, qui devraient continuer à augmenter dans les années à venir…

Que vous soyez une personne active, un couple avec ou sans enfants, un jeune retraité, à un moment de votre vie vous serez confronté au choix de louer ou d’acheter un bien immobilier. Que faut-il savoir avant de sauter le pas ?

Acheter sans crédit, une évidence

Acheter sans crédit, une évidence

Acheter sa résidence principale, sans hypothèque, est un bon plan. C’est le cas de 20% des transactions immobilières en France. Dans ce cas, bien entendu, l’acquéreur paie en liquide son bien et peut ainsi économiser sur le loyer, sans avoir de mensualités à payer. La question de l’achat ou de la location se pose donc surtout pour les Français qui n’ont pas assez de fonds pour acheter un bien immobilier sans recourir à un crédit immobilier. Devriez-vous remplacer votre loyer à payer par une mensualité de prêt ?

Crédit immobilier : quels sont les risques ?

Crédit immobilier : quels sont les risques ?

Pour chacun, l’accès à la propriété est perçu comme un investissement évident, sans limite ni risque. Or, ce n’est pas le cas, l’achat d’un bien immobilier comme tout investissement comporte sa part de risques. Si acheter sa maison sur 20 ou 25 ans via un crédit immobilier peut être une bonne option en termes de sécurité et d’investissement, les choses ne sont pas si simples. En effet, les séries de dépenses liées à la propriété sont trop souvent sous-estimées :

À Lire  PARIS : La labellisation ISR s'inscrit dans une stratégie de gestion active de l'immobilier résidentiel » Bulletin Economique et Politique PACA

Coût d’un crédit immobilier, taux de 2.48% sur 25 ans

Coût d’un crédit immobilier, taux de 2.48% sur 25 ans

2022, des conditions financières défavorables…

2022, des conditions financières défavorables...

Aujourd’hui, il faut en moyenne 14 ans pour réaliser un achat rentable, contre seulement 6 ans en 2021, selon une étude du site MeilleurTaux.com. Avec des taux d’intérêt à la hausse, est-il plus rentable de louer ou d’acheter sa maison ? Le calcul est de moins en moins évident pour les Français de plus en plus. A Toulouse (Haute-Garonne), Georges Bilalian loue depuis trois ans un appartement de trois pièces à 1300 euros. A 40 ans, il décide d’acheter une maison de 84 m2, trois chambres et un jardin pour 335 000 euros. Avec un taux d’intérêt déjà élevé de 2% sur 25 ans. Dans sa région, selon une étude, un propriétaire met 24 ans pour rembourser son achat. C’est cinq fois plus qu’il y a un an.

Des taux d’intérêts multipliés par deux en un an

Des taux d’intérêts multipliés par deux en un an

Cette longueur croît partout en France. Il n’a que deux ans à Perpignan (Pyrénées-Orientales), 20 ans à Montpellier (Hérault) et 28 ans à Paris. Les taux d’intérêt ont doublé en un an et les prix de détail augmentent. « Lorsque vous contractez un prêt sur 20 ans et que vous arrivez à la retraite, le bien est généralement remboursé. Vous n’avez plus rien à dépenser pour payer votre logement tous les mois. Ce ne sera pas le cas d’une location, car une location, vous paiera tout au long de la vie », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.

Location : est-ce une bonne solution ?

Côté locatif, le principal avantage est la mobilité financière et géographique. Déménager pour trouver une location moins chère, un logement plus grand ou pour changer de région est beaucoup moins contraignant pour un locataire, qui peut presque quitter son logement sur un coup de tête. De plus, la croissance de votre loyer est souvent lente (corrélée à l’indice des prix à la consommation) ; votre capacité d’épargne plus ouverte et parfois mieux rémunérée que sur un investissement immobilier.

Achat immobilier : Prévoir les aléas de la vie

Enfin, vous savez que l’achat de votre résidence principale n’est pas sans risque : séparation, perte d’emploi, changement dans la configuration de votre famille, décès, …. s’il existe des moyens d’assurer ces situations, ayez cependant un Coût. être négligé.

Si l’accès à la propriété est un investissement encore plus intéressant au moment de la retraite, il mérite d’être mûrement réfléchi. Un investissement immobilier bien géré peut être assez rentable et vous garantir des revenus complémentaires ou un capital important au moment de la retraite. A l’inverse, un mauvais choix lors de l’achat d’un bien immobilier peut être pénalisant financièrement pendant de nombreuses années. Il est donc recommandé de ne pas se précipiter avant d’acheter.

À Lire  Impact de la technologie blockchain sur l'immobilier / avantages et inconvénients -

📧 Recevez tous les jours, dès 9 heures du matin, les infos qui comptent pour votre épargne

E-mail quotidien de l’actualité de l’épargne, des nouvelles offres, des nouveaux placements d’épargne, de l’évolution des taux d’intérêt, des nouvelles primes, des dates clés à ne pas manquer… L’actualité fiscale et immobilière.

Pas de publicité, pas de spam, pas d’utilisation de votre adresse email autre que pour vous envoyer cet email tous les jours. Vous pouvez vous désinscrire directement sur chaque mailing, grâce au lien en bas de la page email.

Une question, un commentaire?

Sur le même sujet

Le Pouvoir d’achat immobilier des Français part en vrille, chute pouvant atteindre plus de 10% dans certaines villes, en 6 mois seulement

Sans surprise, avec la forte hausse des taux d’intérêt des crédits immobiliers (+ 50 % en moins de 6 mois), et des prix de l’immobilier qui n’ont pas encore vraiment baissé, le pouvoir d’achat (…)

Acheter ou louer en ? : à lire également

Investir dans l’immobilier via un FCPR

Les fonds communs de placement à risque (FCPR) sont un choix intéressant pour diversifier votre patrimoine immobilier. Réservés aux épargnants avertis, ces supports donnent accès à (…)

Immobilier / vente d’un bien en copropriété : entre pré état daté, état daté et assainissement, prévoir au moins 1000€ de frais supplémentaires

Le vendeur d’un immeuble en copropriété doit payer un certain nombre de frais, pour le moins grotesques, pour permettre à la transaction de vente d’avoir lieu. La loi ALUR n’a pas arrangé les choses, eh bien (…)

Dispositif Pinel + (applicable en 2023 et 2024) : les conditions publiées au Journal Officiel

Le dispositif Pinel actuel évoluera à partir du 1er janvier 2023 pour passer en mode Pinel+. Les critères ont été publiés au Journal officiel le 18 mars 2022.

Immobilier neuf : besoin d’être conseiller pour bien choisir ? Progretis vous offre jusqu’à 1000 euros, sous conditions

Investir dans de nouveaux biens immobiliers peut être difficile. Les programmes ne manquent pas, mais il faut toujours bien choisir. Les conseillers en gestion de patrimoine peuvent fournir tous leurs (…)

Fonds immobiliers ISR Septembre 2022 : liste actualisée des SCPI ISR, SCI ISR et OPCI ISR grand public

Avec l’engouement des épargnants pour les fonds ISR, de plus en plus de gestionnaires de fonds immobiliers de consommation (SCPI, SCI et OPCI) ont certifié leurs fonds. Liste (…)

Immobilier locatif : top 5 des erreurs que vous effectuez lors du calcul du rendement de votre investissement

De nombreux investisseurs privés surestiment largement le rendement de leur investissement locatif. Diviser le montant de la location par le prix d’achat ne donne aucune indication (…)

Acheter ou louer en ? : Mots-clés relatifs à l’article

Laisser un commentaire