L’inflation freine les projets immobiliers français, pas leur volonté…

(Image : Adobe Stock-)

Des taux de crédits égaux ou supérieurs à 2% remettraient en cause leur projet immobilier pour 73% des Français selon un sondage. Mais la pierre reste leur choix d’investissement n°1.

A l’issue de l’enquête Opinionway réalisée sur « Les Français, l’inflation et l’immobilier » pour le compte du réseau d’agences immobilières Laforêt, force est de constater que les Français ne mentent pas sur la hausse des prix. venant de 91% d’entre eux prédisent que l’inflation se poursuivra en 2023. Ils sont même les deux tiers à prédire qu’elle dépassera les 4%. Dans le contexte mondial, il y a fort à parier que les autorités monétaires continueront de soutenir l’inflation.

Pourtant, selon le même sondage, près des trois quarts des Français (73%) demanderaient un projet immobilier à partir d’un taux d’intérêt de 2% sur leur logement. Les premiers pas sont les plus difficiles : 29% des Français peuvent sortir d’un projet immobilier à partir de 2% d’intérêt, ce qui est déjà la situation que nous vivons actuellement (entretien réalisé du 14 au 16 décembre 2022), et plus à partir de 3% ( 29 %). Seuls 15% des Français s’attendraient à un taux de 4% pour demander un projet immobilier. Malgré tout, un quart des répondants (26%) croient toujours que le taux de crédit immobilier n’aura aucun effet sur leur projet immobilier, quel que soit le taux utilisé.

À Lire  Effondrement des investissements en Europe au quatrième trimestre 2022

Le meilleur placement pour 39% des Français

La maison est plus grande que la capacité de démarrer en 2023 mais cela n’enlève rien à la confiance dans la pierre. En effet, lorsqu’il s’agit de se prononcer sur l’investissement le plus rentable pour 2023, 39% des Français restent convaincus qu’il s’agit d’un investissement immobilier (beaucoup de pierres physiques pour 33% des répondants, 6% envisagent la SCPI). Les titres sont les plus décotés : 22% des répondants citent les placements bancaires et 18% l’assurance-vie. Seuls 11% sont intéressés à entrer sur les marchés financiers. A noter que cette confiance dans l’immobilier est encore plus forte chez les moins de 35 ans, dont 41% considèrent le locatif comme l’investissement le plus rentable pour 2023 (contre 30% des Français de 35 ans et plus).