« L’inflation génère déjà des opportunités d’investissement immobilier »

Trois questions à Yann Videcoq, PDG d’Arkéa REIM.

Quel est l’objectif d’Arkéa REIM ?

Yann Videcoq : Filiale d’Arkéa Investment Services, Arkéa REIM a pour ambition de devenir un acteur de référence de la gestion de fonds immobiliers, en lançant des produits innovants pour couvrir l’ensemble des besoins des épargnants. Notre approche d’investissement couvre les principales transitions qui affectent l’immobilier : sociales, économiques, technologiques et environnementales. En clair, nous nous engageons pour l’immobilier de demain, fondé sur la transformation des usages et l’hybridation des actifs. L’autre signe distinctif d’Arkéa REIM, dont l’activité de société de gestion a démarré très récemment (agrément de l’Autorité des marchés financiers reçu en mars 2022), renvoie à l’intégration des aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans la stratégie et les processus. . Cet engagement imprègne toutes nos décisions de gestion et d’investissement, avec la volonté de labelliser tous nos fonds, là où c’est possible. En parfaite continuité avec la raison d’être du groupe, nous sommes une société de gestion « native ESG ».

Où en êtes-vous de vos projets de levée de fonds ?

Yann Videcoq : Après avoir intégré la SCI Silver Avenir, qui est une unité de compte (UC) d’assurance-vie dédiée aux rentes sans rentes, un concept qui permet aux seniors de rester à domicile, nous avons pu lancer en juin les Territoires Avenir, également une SCI. Labellisée Investissement Socialement Responsable (ISR), cette unité vise à investir principalement dans un portefeuille diversifié au cœur des territoires. Ecoles, établissements de santé, résidences pour personnes âgées… Nous privilégions, dans la mesure du possible, les actifs favorisant l’inclusion. Nous prévoyons de lancer en fin d’année une SCPI, Transition Europe, dont le patrimoine sera également diversifié, tourné vers les nouveaux usages et, comme son nom l’indique, situé majoritairement hors de France, à 80 %. Autre projet en cours : développer un fonds résidentiel dédié aux institutionnels, alors qu’il y a un réel besoin de logements de qualité à faible consommation d’énergie.

À Lire  Louer son appartement : ce qu'il faut savoir

Quelles performances recherchez-vous pour vos différents produits ?

Yann Videcoq : En vitesse de croisière, Silver Avenir offrira un rendement annuel de 4-5% par an*. La visibilité dans ce produit est importante : chaque année, la nue-propriété d’un bien acquis en viager est revalorisée et, lorsque le logement est libéré, la décote disparaît totalement, sachant que le seul risque est lié à l’évolution du marché sous-jacent .immobilier. À faible risque (niveau 2 sur une échelle SRRI de 1 à 7), Territoires Avenir est conçu pour offrir un rendement d’au moins 4 %. Quant à Transition Europe, elle sera adaptée pour offrir un rendement du dividende compris entre 4,5% et 5%, avec une fiscalité plus avantageuse pour les associés, puisque la fiscalité sera réalisée majoritairement par la SCPI elle-même, dans les pays de source des revenus . vient de. Je précise que ces objectifs ont été construits sur la base d’une hypothèse d’inflation de 1,5 %. En pratique, nous constatons que la période actuelle, caractérisée par la hausse de l’inflation et la hausse des taux qui en découle, ouvre une fenêtre très favorable pour notre activité. L’inflation est déjà source d’opportunités d’investissement, avec des négociations plus favorables pour les repreneurs, des remises en cause des accords et donc des taux de rentabilité à l’acquisition plus élevés que prévu.

Laisser un commentaire