Loi de Pinel : 5 façons uniques de réussir votre investissement

Mise en place en 2014, la loi Pinel a séduit de nombreux investisseurs particulièrement attirés par la perspective de bénéficier d’une réduction d’impôt. Un investissement locatif loi Pinel vous permet, en plus de cumuler un patrimoine immobilier, de percevoir des revenus locatifs mensuels. Initialement prévu jusqu’en décembre 2021, ce dispositif de défiscalisation a été prolongé jusqu’en 2024. Même si le taux de dégrèvement est revu à la baisse à partir de 2023, ce type de projet reste intéressant. Voici les 5 secrets pour assurer votre succès.

Définir avec précision ses objectifs

Définir avec précision ses objectifs

Un investissement Pinel est un projet à moyen voire long terme. Vous devrez vous engager dès le début. Prenez donc le temps de réfléchir à ce que vous attendez vraiment de votre emplacement. Si votre objectif est de constituer un patrimoine pour votre retraite, n’hésitez pas à vous engager sur 12 ans. En revanche, si vous êtes en mesure de financer rapidement le bien et envisagez de le vendre en 10 ans par exemple, mieux vaut s’engager sur 6 ou 9 ans maximum.

Dans tous les cas, pensez à la revente, c’est-à-dire à la plus-value après quelques années. Pour cela, renseignez-vous sur les futurs projets de la ville que vous choisirez.

Choisir avec soin l’emplacement

Choisir avec soin l’emplacement

Pour être éligible à la loi Pinel, votre logement doit évidemment être situé en zone tendue. A noter que seules les zones A bis, A et B1 sont désormais concernées. Chaque zone a une limite de loyer spécifique dont vous devez être conscient lorsque vous faites votre choix. Cela peut vraiment affecter le retour sur votre investissement.

À Lire  Immobile. Investissement : Auvergne-Rhône-Alpes, une région plus attractive que les autres

Quant à l’emplacement exact de votre propriété, gardez à l’esprit la proximité des écoles et des commerces. La facilité d’accès au réseau de transports en commun est également un facteur à ne pas négliger. Cela vous assure de louer rapidement votre logement aux profils concernés.

N’oubliez pas non plus que les attentes des locataires peuvent varier d’une ville à l’autre et d’un quartier à l’autre. Il est donc important de bien comprendre le marché local et de s’adapter à la demande locative.

Sélectionner méticuleusement les locataires

Tout comme le choix de l’emplacement, le choix des locataires est également judicieux dans le cadre d’un investissement locatif. En fait, ce sont eux qui garantiront vos revenus locatifs grâce aux loyers. Assurez-vous donc qu’ils peuvent vous payer correctement. Pour cela, n’hésitez pas à demander certains documents prouvant votre solvabilité, comme une copie de votre contrat de travail, votre justificatif de domicile et vos deux derniers avis d’imposition.

Mais attention, le dispositif Pinel est soumis à des plafonds de ressources pour les occupants. Cela varie selon l’adresse du domicile, la composition du ménage et le nombre d’enfants.

Privilégier un promoteur solide

Privilégier un promoteur solide

Le choix du promoteur est également l’un des éléments cruciaux du cahier des charges d’un investissement Pinel. Si vous achetez en VEFA (Future Completion Status Sale), vérifiez la GFA (Completion Financial Security) du promoteur avant de vous engager. C’est une garantie extrinsèque que le travail sera fait, quels que soient les obstacles. Sans cette garantie, vous risquez de vous exposer à de sérieux problèmes.

À Lire  La clé d'un domaine de rente

Choisir un partenaire solide à la réputation inégalée est un gage de sécurité pour votre projet.

Se faire accompagner par un professionnel

Se faire accompagner par un professionnel

S’engager dans un investissement immobilier peut sembler long et fastidieux. Entre la prospection immobilière et les différentes démarches administratives, il est facile de se perdre. C’est pourquoi il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel. Cette solution vous permettra de bénéficier d’une réelle expérience et de conseils pertinents pour réussir votre projet.

Germain est diplômé en communication journalistique, a suivi deux ans d’études philosophiques et a occupé le poste de rédacteur en chef d’un magazine biannuel local. Il a commencé la rédaction web en juillet 2018, il est actuellement chef de projet et formateur dans ce domaine.

Les derniers articles de Germain (voir tous)

Laisser un commentaire