Médecins et assureurs vont travailler ensemble pour améliorer le tiers payant

Publié le 12 septembre 2022 sur 11h30. Mis à jour le 12 septembre 2022 à 14h56.

Les professionnels de santé et les compagnies d’assurance souhaitent travailler ensemble pour couvrir les frais médicaux. Selon nos informations, ils devraient officialiser dans les prochains jours leur volonté de travailler main dans la main avec le fonctionnement du tiers payant, le système qui dispense les Français de déplacer leurs frais de santé pris en charge par l’assurance maladie et leur complémentaire santé. .

Un engagement de coopération a été signé la semaine dernière par les trois familles d’assureurs maladie (Assurances de France, Centre technique des institutions de prévoyance et Mutualité française) avec les Libéraux de santé, organisation qui regroupe onze syndicats représentant les médecins généralistes, spécialistes , pharmaciens, infirmières, chirurgiens-dentistes, orthophonistes, audioprothésistes etc.

Améliorer le fonctionnement

Améliorer le fonctionnement

L’idée de ces professionnels de santé signataires est d’améliorer le fonctionnement du tiers payant pour être toujours payé à temps par la complémentaire santé de leur patient. « Aujourd’hui, les solutions techniques ne sont pas à la hauteur des attentes des professionnels », explique une source au fait du dossier.

Les parties intéressées veulent par ex. de n’avoir aucun problème à rapprocher les informations de paiement qui lui sont transmises par la complémentaire santé dans son logiciel et les paiements qu’il voit affichés sur son compte bancaire. Ils souhaitent également éviter que des changements de sociétés mutuelles répertoriés de manière incorrecte entraînent pour eux des factures impayées.

À Lire  L'indifférence entre le gouvernement et les biologistes continue

Les libéraux de la santé ne sont pas engagés dans un déploiement massif du tiers payant, sujet qui a jusqu’alors fait l’objet de vifs débats entre professionnels et politiques qui souhaitent généraliser ce système. « Dès qu’on a un outil qui marche, il faut le déployer davantage », poursuit toutefois la même source.

Très présent chez les pharmaciens

Très présent chez les pharmaciens

Le tiers-payant a beau être un moyen de faciliter l’accès aux services de santé pour les personnes aux revenus les plus modestes, il est proposé de loin par tous les professionnels de santé, toujours soucieux de suivre leurs conditions de travail et d’éviter les tracas administratifs. Très largement proposé par les pharmaciens, il est beaucoup moins répandu chez les médecins.

De plus, conclure une convention de tiers payant avec les professionnelles en soins est un moyen d’affirmer leur rôle dans le financement du système de santé. Les assureurs, échaudés par les débats de l’an dernier sur la création d’une « Grande Sécu », qui les marginaliseraient, craignent que l’Assurance maladie ne soit le seul interlocuteur des professionnels de santé, y compris en matière de tiers payant.

Développer la prévention

Développer la prévention

Les professionnels de la santé et de la complémentaire santé souhaitent également travailler ensemble sur la prévention, un sujet cher à Emmanuel Macron. A cet égard, la compagnie d’assurances Klesia et l’Union des Syndicats Médicaux de France ont signé un accord pour offrir des conseils préventifs gratuits aux salariés du secteur des transports.

Comment décrypter les évolutions de notre époque ?

Comment décrypter les évolutions de notre époque ?

Transition écologique, inflation, crises politiques, entreprises innovantes… L’actualité, parfois brutale ou stimulante, est le reflet de notre société en pleine évolution. Pour comprendre ces changements, « Les Echos » est un outil de travail au quotidien. Grâce à nos 200 journalistes spécialisés, nous vous accompagnons au quotidien pour éclairer l’actualité économique, politique et internationale. Nos recherches, analyses, dossiers et éditoriaux sont autant de ressources mises à disposition de nos abonnés pour alimenter leur réflexion stratégique et les aider à décrypter les complexités de notre époque.

À Lire  Amazon souhaite racheter Signify Health pour renforcer sa santé