Mieux épargner pour mieux rentabiliser

Malgré son faible taux rémunérateur, le livret A reste l’un des produits d’épargne préférés des Français. Livrets réglementés, investissement locatif ou placements boursiers : voici quelques conseils pour diversifier son épargne et optimiser sa rentabilité.

Économisez mieux pour de meilleurs rendements – iStock-tdub303

PER et livrets d’épargne réglementés

Les comptes d’épargne réglementés (LDDS, livret A, livret Jeune, PEL) sont très appréciés des épargnants, car ils constituent généralement une épargne disponible sur laquelle puiser en cas de coup dur. Exonérés d’impôt, faciles à mettre en place, ils présentent de nombreux avantages, mais offrent généralement un faible rendement, bien que le taux du Livret A soit passé à 2 % au 1er août, son taux le plus élevé depuis 10 ans. Le Plan d’Epargne Retraite (PER) vous permet de placer de l’argent pour anticiper votre retraite. Leurs taux de rendement varient entre 2,10 % et 8,10 % du rendement annuel.

L’investissement locatif

La SCPI (Société Civile d’Investissement Immobilier) est une structure d’investissement collectif. Abordable, elle séduit un nombre croissant d’épargnants désireux d’investir concrètement sans côtoyer les marchés boursiers. Au travers d’une SCPI, les investisseurs acquièrent un ou plusieurs biens qu’ils ne gèrent pas directement. Ces biens sont loués et les investisseurs perçoivent un revenu mensuel ou trimestriel selon le cas. Libérée des tracas liés à la gestion et à la valorisation des stocks, la SCPI présente de nombreux avantages à long terme. Sauf si les participations sont incluses dans l’assurance-vie, les revenus patrimoniaux distribués par la SCPI sont assimilés sans déduction à la base imposable et imposés au barème progressif de l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Ils sont également soumis aux cotisations sociales.

À Lire  Immobilier / Investissements. Grenoble, Lyon, Metz : la colocation c'est bien...

Le PEA

Moins onéreux en termes de commissions qu’une assurance-vie, le plan d’épargne en capital est une solution d’épargne qui demande du temps et une approche sereine des marchés. Construire un portefeuille d’actions est risqué, mais offre des avantages fiscaux. Le PEA est une bonne option d’investissement pour les épargnants qui ne voient pas leur investissement comme un outil de succession.

Le crowdlending

Le crowdlending permet de prêter de l’argent à une PME via une plateforme dédiée pour l’aider à financer ses projets de développement. Grâce à la plateforme, les entreprises peuvent emprunter un montant limité pour une période allant de 3 mois à dix ans avec un taux d’intérêt de 5 à 9 % par an. Les investisseurs individuels inscrits sur la plateforme participent au financement du projet. Il n’y a aucune garantie d’investir, mais cela peut être très lucratif à long terme.

Laisser un commentaire