Mobilier de jardin : réassort des rayons, origine et prix plus élevés en caisse

Avec le retour des beaux jours, certains songent déjà à aménager leur jardin. Ainsi que les moments que vous y passez cet été. Et les entreprises l’ont bien compris. Bien que la saison ne fasse que commencer, les rayons sont déjà terminés et les clients manifestent déjà leur intérêt.

Certaines grandes marques proposent déjà des produits promotionnels. Moins 20 à moins 50 %. Des remises sur les stocks de l’année dernière sur des chaises, des tables, des salons de jardin ou encore des parasols, ainsi que sur des séries nouvellement arrivées. Cependant, la plupart des magasins finissent à peine les dossiers et l’agencement de leurs rayons « mobilier de jardin ».

Certains sont déjà venus à leur parapluie ou à leur table pour s’assurer qu’ils ont les meubles qu’ils espèrent et qu’ils aiment. Mais en général, les clients sont prudents. Ils n’ont pas encore fait un pas. Cependant, l’intérêt est reconnu, les questions sont posées et les expositions sont visitées. La plupart d’entre eux attendent le printemps. Le département horticole devrait se développer notamment pendant les vacances de Pâques.

Le début de saison est basé sur des campagnes qui profitent au porte-monnaie. La hausse des matières premières, la hausse des transports ou encore le contexte géopolitique font grimper les prix. Même sur les meubles de jardin. Au Jardiland à Jumet, on raconte qu’en 2021, un fauteuil relax coûtait 199 euros. Cette année, il est affiché pour 229 euros. Brico Planit à Jambes, même si tous les biens ne sont pas encore installés, les prix devraient également augmenter. 5-10% selon les départements. Par conséquent, il est nécessaire d’obtenir des meubles de jardin plus chers que les années précédentes.

À Lire  A Dijon, il n'y a plus d'appel à la vente

L’an dernier, les entreprises ont connu des difficultés d’approvisionnement. Surtout après la crise sanitaire, la fermeture des usines chinoises ou les embouteillages le long du canal de Suez. Des problèmes de livraison sont apparus en 2021 et ont affecté l’organisation des magasins cette année-là. Les grandes marques ont demandé des livraisons plus tôt que d’habitude et avec des stocks plus importants. Tout le monde a assez de marchandises et de produits pour commencer la saison. Cependant, personne n’a de boule de cristal pour s’assurer que les livraisons prévues pour la saison sont maintenues.

Nous avons généralement tout ce dont nous avons besoin pour commencer la saison.

Le Brico Planit de Jambesis prend progressivement forme. Toutes les marchandises n’ont pas encore été reçues, mais elles devraient arriver bientôt. Il n’y a aucune inquiétude de leur part. La saison ne fait que commencer. « Habituellement, nous avons tout ce dont nous avons besoin pour démarrer la saison. Nous sommes peut-être en rupture de stock, mais nous pouvons toujours proposer une solution à nos clients », explique Mathieu Myster, directeur du magasin.