Mon enfant ne veut pas dormir, que dois-je faire ?

Votre enfant refuse de dormir ? Découvrez les conseils de notre parent coach.

Votre enfant pleure-t-il, fait-il des crises de colère ou vous ignore-t-il à l’heure du coucher ? Il est temps d’agir, car la fin de journée est de loin le moment le plus important pour être en forme le lendemain ! Notre enseignante et coach parentale Déborah Cohen-Tenoudji saura vous éclairer.

Dans cet article je vous propose d’aborder un sujet qui touche (bouge, agace, contrarie) de nombreux parents : le sommeil des enfants ! Si, selon leur âge, ils sont censés dormir entre 10 heures et et 13h, il n’est pas toujours facile de leur faire respecter cette heure du coucher. Voici trois choses auxquelles penser pour vous aider à mettre en place une heure de coucher sans crise :

1. Leur montrer que c’est important, y compris pour vous

1. Leur montrer que c'est important, y compris pour vous

Fatigue, nervosité, stress : nous ressentons souvent tout cela dans notre vie de mères actives. Lorsque nos enfants ne s’endorment pas facilement, ces sentiments sont aggravés voire insupportables. Avant de récupérer les enfants à l’école, nous redoutons déjà la soirée qui nous attend : « Allez vous brosser les dents ! », « Mets ton pyjama ! »…

A lire aussi 6 recettes originales pour faire manger des légumes aux enfants

Si au contraire la soirée des enfants se passe bien, on profite enfin d’un moment pour soi… Un dîner en amoureux, une lecture ou trois épisodes d’affilée de notre série préférée, peu importe : la soirée est à nous ! La merveille est que plus nous montrons à nos enfants que ce temps est important pour nous, plus ils nous respectent.

À Lire  CBD : ces 7 produits de beauté à tester à base de cannabidiol

Mon premier conseil, en somme, c’est que si vous avez décidé d’y mettre le sommeil de vos enfants, allez-y !

2. La face cachée de nos enfants

2. La face cachée de nos enfants

Où est passé notre petit garçon, pendant que son double se roule en boule devant nous pour ne pas dormir ?

Lorsque les soucis de sommeil s’accumulent, les enfants sont épuisés et incapables de gérer leurs émotions et leur comportement. A l’école, il est difficile de se concentrer quand on a passé plusieurs nuits avec seulement 8 heures de repos… Cependant, c’est à nous de développer le potentiel de nos enfants.

Mais malheureusement, les crises de fatigue à répétition cachent leur vraie personnalité et les empêchent d’exprimer ce qu’ils ont vraiment en eux. Il faut briser ce cercle vicieux au plus vite !

Mon deuxième conseil : pour commencer, essayez de vous fixer comme objectif de vous coucher 30 minutes plus tôt pendant une semaine, vous apprécierez les résultats !

3. Le coucher ça se prépare… à 15h30

3. Le coucher ça se prépare... à 15h30

Non, pas pendant le bain des enfants on se demandera s’ils leur préparent des spaghettis bolognaise ou des boulettes de poisson… Si vous êtes plutôt bouffe de « dernière minute », je vous conseille de faire simple !

A lire aussi Limiter le temps d’écran chez les adolescents : comment les sensibiliser ?

De même, ce n’est pas à l’heure du dîner que l’on fixe dans sa tête l’heure du sommeil. Il faut prévoir pour y arriver !

Autre conseil : des jeux calmes, des voix douces et des écrans hors-texte sont à prescrire afin de faire baisser la pression au fil de l’heure et d’apaiser les esprits de toute la famille.

À Lire  Nos solutions pour l'insomnie

Mon dernier conseil, si vous êtes VRAIMENT avec vos enfants et non la tête ailleurs, en conscience, vous perdrez moins d’énergie pour contrôler la situation et obtenir plus facilement la coopération de vos enfants. Et la coopération est le maître mot d’un coucher parfait !

Notre experte

Déborah Cohen-Tenoudji est la créatrice du blog inspirationsmamans.com. Elle propose des programmes de formation aux parents pour reprendre confiance en elle avec ses enfants. Son Instagram : @inspirationsmamans

Laisser un commentaire