Montbel. Carnet noir : Anne-Marie nous a quitté

Anne-Marie Macé nous a quittés le vendredi 27 janvier, des suites d’un cancer, entourée de ses proches. Pendant douze ans, elle a réussi à jongler entre une vie riche et épanouie et sa maladie.

Née en 1952 à Aigues-Vives, elle a exercé à Toulouse, d’abord comme infirmière puis comme puéricultrice, avant de terminer sa vie professionnelle comme chef du service petite enfance de la ville de Cugnaux (31). De l’union avec Hervé Macé sont nées trois filles. Votre famille a toujours été une grande source de joie.

Dès sa retraite, il part vivre chez Hervé à Montbel. Elle va s’adonner à ses activités favorites : le jardinage, la randonnée et le bénévolat, tissant ainsi de nouveaux liens dans son Ariège natal. Elle a continué à se consacrer aux autres, aux amis, à la famille et, en particulier, à ses cinq petits-enfants. Elle s’implique très activement dans la vie associative, notamment au sein du comité ariégeois de la Ligue contre le cancer, du Service des soins infirmiers à domicile et de nombreuses associations locales. Il a fait preuve d’un grand dévouement et d’humanisme.

Ses nombreux amis admiraient sa grande force de caractère, son intégrité, sa détermination et ils ont entretenu l’image d’Anne-Marie comme une personnalité forte, toujours disponible pour donner des conseils pertinents.

À Lire  Se sentir bien dans sa peau à la ménopause