Naucelle. Projets avec activité générationnelle

C’est Alain Beq, coordinateur de l’association Générations Mouvement, qui ouvre l’assemblée générale. Les statuts ont été discutés avec l’adoption du vote à main levée, le passage du conseil d’administration qui peut comprendre 21 membres et la création d’une commission spécialisée qui pourrait avoir un rôle consultatif.

Rapport moral

Le mouvement des générations peut s’appuyer sur 236 membres, une population dont l’âge médian est de 75 ans. Deux types de population émergent, les dynamiques et les épicuriens. Les nombreuses activités proposées correspondent aux envies de chacun ; le club propose des cours de yoga, de gym et des excursions pour les plus sportifs. D’autres préfèrent des sorties plus culturelles avec à chaque fois un moment de convivialité.

Le club participe aux frais de l’activité. Sa gestion est saine et dégage un léger bénéfice sur l’exercice.

C’est le cas, il a été décidé d’augmenter la cotisation qui passera à 17 € pour 2024 (9 € pour les multicartes). Pour 2023, il y a des nouveautés. Des cours se développent : boxe, musculation, oenologie…

La date de la soupe au fromage est fixée au 16 février (maximum de 150 personnes).

Conseil d’administration

Trois alumni renouvellent leur mandat : ​​Claude Bonnafous, Michel Couderc et Charlotte Wilhelm.

D’autres ont rejoint : Éliane Boudou, Chantal Bousquet, Annie Bousquet, Annie Gaugenot, Francis Cantaloube, Sabine Vidy, Florian Thomasse, Joëlle Michot et Dominique Perez. Sandrine Balmayer, directrice pendant quatre ans de la maison de repos Fontanelle, a fait l’état des lieux de cette structure qui dépend du pôle intercommunal d’action sociale de la communauté Pays ségali.

L’ADMR

Jean-Louis Grèzes-Besset, président de cette association pendant cinq ans, a pris le relais pour présenter l’association. Un service qui depuis 50 ans répond aux besoins d’une partie de la population et leur permet de rester chez eux.

À Lire  Horoscope du jeudi 17 novembre 2022

Les Platanes de Frons

La structure « Les Platanes de Frons » compte jusqu’à aujourd’hui dix membres, trois personnes y travaillent. Inaugurée en 2013, c’est une résidence intergénérationnelle. Une salle commune permet quelques animations et soirées. Autre service qui répond également à un besoin, une Maison de services au public, créée en 2019, fonctionne dans tout le village du Ségali, Deux animatrices, Vanessa et Eva, ont des bureaux au centre social et culturel. Ils facilitent les relations entre les usagers et les institutions. Un Point Info Seniors, service situé au même endroit que la MSAP, concerne les personnes de plus de 60 ans, piloté par le conseil départemental. Cyrielle est là pour répondre aux différentes démarches administratives.

Bientôt une résidence seniors

Karine Clément est intervenue pour annoncer un projet de résidences pour personnes âgées (60 ans). Il s’agit d’une quinzaine d’appartements (T1, T2 et T3), situés au centre du village. Un animateur propose les ateliers. L’entrée se ferait par la rue Droite, depuis l’ancien magasin Crozes, après la Maison Amans et l’ancien presbytère. L’appel d’offres devrait être lancé en juin 2023, le projet pourrait voir le jour fin 2024.