Ne manquez pas la visite médicale gratuite !

L’assurance maladie assure un dépistage gratuit. Profiter aussi!

Avez-vous du mal à demander en raison de la pénurie de médecins? Votre mode de vie comporte-t-il des risques tels que le tabagisme, l’obésité ou le stress ? Vous avez plus de 50 ans et vous voulez vous assurer que tout va bien ? Le check-up, pris en charge à 100% par l’assurance maladie, est fait pour vous. Dans tous les cas, il montre qu’il est compatible avec une certaine période de suivi. Ainsi, 20 831 personnes en auraient bénéficié en 2021.

A retrouver également : Tilleul, thym… voici cinq plantes à essayer selon vos besoins lors de votre prochain bain

2h30 pour faire le point

Proposé aux assurés de l’ensemble du régime et de la Mutualité sociale agricole (MSA), l’examen de santé préventif (EPS) permet de faire un bilan de santé, tous les cinq ans, en un temps record. En plus d’être gratuit, cet appareil met une batterie de tests en un seul endroit, en 2h30. En effet, vous serez admis dans l’un des 85 centres de bilan de santé en France, soit après réception d’un message de l’Assurance Maladie, soit en contactant directement votre banque, soit en vous connectant sur ameli.fr (rubrique « santé comprendre et pratique », puis « prévention et dépistage », puis « dépistage préventif santé »). Crucial, un questionnaire médical, envoyé sur convocation, renseigne le médecin sur votre origine et guidera les examens à réaliser. Sur place, vous devrez vous munir de votre carte Vitale et de vos derniers résultats pour une visite médicale ou un examen.

Du sur-mesure

Du sur-mesure

Une importante équipe médicale (médecin, infirmière, dentiste) est à votre disposition. Vous pourrez lui poser des questions en toute intimité et recevoir des conseils sur de nombreux sujets de santé : de l’activité physique à l’addiction au tabac, en passant par la prévention des risques de chutes. « Le bilan de santé préventif consiste en une série de tests, qui peuvent être modulés en fonction du sexe, de l’âge, du mode de vie et de l’état de la personne », explique Corinne Le Sauder, présidente de la Fédération des médecins de France (FMF). Si les tests sont différents, il y a néanmoins des choses importantes qui s’enchaînent comme la mise à jour du programme de vaccination, les tests biométriques (mesure de la taille, du poids et de l’indice corporel) et le contrôle de la tension artérielle. Des analyses d’urine (pour rechercher des bactéries, etc.) et de sang (glycémie, numération formule sanguine, etc.) sont également au programme. Au cas par cas, vous aurez besoin d’un examen dentaire, d’un examen gynécologique, d’un alcootest, d’une radiographie pulmonaire (en cas de tabagisme) ou encore de tests visuels et auditifs.

À Lire  Assurance habitation : la start-up française Luko rachète un concurrent allemand

Aucune prescription

Aucune prescription

Entre 45 et 50 ans, un électrocardiogramme au repos et un dépistage des cancers du sein, de la prostate (PSA) et du côlon peuvent être proposés. Cependant, « l’examen récent du patient n’a pas été répété », explique le Dr. Le Sauder. Un dernier entretien avec un médecin généraliste, qui réalise un examen clinique, complète cet examen. Le rapport est envoyé par voie postale et peut être transmis, avec l’accord du patient, au médecin traitant, notamment si des examens complémentaires sont nécessaires. Aucun traitement ou ordonnance n’est fourni par la clinique.

En cas de précarité financière

Si vous êtes dans une situation très grave, n’hésitez pas à demander un contact urgent avec l’Assurance Maladie. Dans le domaine de la consultation de santé, nous pouvons également vous informer sur vos droits en matière de santé, les dispositifs d’aide à l’obtention de l’assurance maladie correspondante et vous orienter vers une assistante sociale.

Laisser un commentaire