Océanothérapie : quels sont les bienfaits et comment pratiquer ?

Quels sont les bienfaits de l’océanothérapie ?

Quels sont les bienfaits de l’ocean therapy ?

Quels sont les bienfaits de l’ocean therapy ?

L’océanothérapie a de nombreux avantages. Sa pratique permet la détente et procure une sensation de bien-être. Voici les effets bénéfiques de cette thérapie sur notre esprit.

L’océan nous reconnecte avec nous-mêmes

L’océan nous reconnecte à nous même

Avez-vous déjà remarqué à quel point l’odeur de la mer évoque des souvenirs ? Les coupables sont les récepteurs olfactifs qui tapissent le nez et sont connectés à la zone du cerveau qui gère la mémoire et les émotions. Vous êtes plongé dans un souffle d’air marin et une nostalgie joyeuse, de vacances et d’enfance. L’environnement océanique favorise également un état d’attention : « Cela s’appelle une douce fascination », décrit le Dr Michelle Tester-Jones, psychologue environnementale, qui développe : « La lumière se reflétant sur l’eau, le bruit des vagues, l’odeur de la algues… l’attention capte le cerveau sans avoir à dépenser beaucoup d’énergie ».

Une idée partagée par Jordy Stefan, psychologue et chercheur à l’école Askoria, qui explique que l’océan, « de par ses formes simples, ses lignes simples – horizons, ses sons clairs, ne surcharge pas le cerveau : étant moins chargé sur le plan cognitif, c’est un environnement de ressources ».

Il booste notre humeur

« Les personnes qui souffrent le plus d’anxiété et de dépression passent moins de temps dans la nature. Cependant, lorsque nous sommes déprimés, cela nous aide à nous sentir mieux, cela éloigne les pensées négatives », explique le Dr Michelle Tester-Jones. Jordy Stefan ajoute que cet effet « fonctionne dans les deux sens » : plus nous sommes de bonne humeur. , plus on a envie de marcher dans la nature. … et cela nous rendra encore plus heureux. Pour le Dr Tester-Jones, cet effet est particulièrement perceptible dans le milieu marin. appelé paysage « réparateur », qui provoque des réactions positives », a-t-il ajouté.

Pour les amoureux de l’océan, les effets de cette reconnexion avec la nature sont « une amélioration significative de l’humeur positive, une diminution de l’humeur négative et une meilleure mémorisation » car notre système d’attention repose au bord de la mer », explique Jordy Stefan. Dans les années 80, les chercheurs Rachel et Stephen Kaplan a développé la « théorie de la récupération de l’attention », qui a montré les bienfaits de la nature chez l’homme.

Il cultive notre humilité et notre émerveillement

Il cultive notre humilité et notre émerveillement

La mer est une source d’oxygène, de nourriture, de soins, de plaisir et de récréation. « L’immensité des océans est une source unique de beauté et de vie », écrit Deborah Cracknell dans La Mer, une nouvelle thérapie pour notre santé (éd. Guy Trédaniel). Selon Jordy Stefan, « cet environnement nous capture si bien que nous perdons notre concentration à chaque fois que nous l’observons ». Et la touche soulignait que cet effet est « universel » : « Quand notre voisin est à côté d’une fresque de Michel-Ange, autant une œuvre de Picasso peut nous fasciner, autant l’océan capte l’attention de tous. »

L’écrivain Romain Rolland, dans ses entretiens avec Sigmund Freud, est allé jusqu’à évoquer l’existence d’un « sentiment océanique ». Mieux encore, l’image de la mer toujours mouvante, l’immensité de l’étendue des eaux, l’illimité, l’illimité, l’impression de l’infini nourrissent, croit-il, « le sentiment de l’éternité ».

Le grand bleu stimule tous les sens

Le grand bleu stimule tous les sens

Du bleu dans toutes ses nuances à perte de vue, le bruit doux et régulier des vagues, l’odeur de l’air marin, le goût salé des embruns, la sensation de l’eau sur la peau… « La mer est l’un des rares environnements polysensoriels », explique le Dr Deborah Cracknell, spécialiste de l’interaction homme-environnement. . En mer, nos cinq sens sont aiguisés, mais ce qui rend cet endroit si spécial, c’est que tous ces stimuli évoquent des émotions positives. environnement qui vous permet de sentir, voir, goûter, entendre et toucher tout en même temps vous fait vous sentir vivant, il maintient votre corps alerte, réceptif à ces multiples stimuli.

À Lire  Voici où et comment fabriquer votre propre crème hydratante personnalisée

L’océan vous permet de vous détendre et de vous détendre

L’océan permet de s’apaiser et de lâcher prise

La détente ressentie au bord de la mer est bien réelle. Elle explique notamment la mise en veille d’une petite zone de notre cerveau, l’amygdale. Le complexe amygdalien a pour fonction de décoder les stimuli menaçants pour l’organisme. Elle est très active en milieu urbain, à cause des bruits indésirables, à cause de l’effervescence qui nous entoure… Les sons de la mer ont l’avantage d’offrir une grande rythmicité. Les mouvements à la surface de l’eau sont fluides et prévisibles. Grâce à cette « sécurité océanique », l’amygdale se repose, nous sommes moins stressés et moins sujets aux ruminations.

Il renforce le lien social

C’est peut-être l’un des effets les plus surprenants des « espaces bleus » : ils renforcent le lien social, facteur clé d’une bonne santé mentale. « Nous avons étudié pendant longtemps le comportement des personnes qui vont à la côte. Partout dans le monde, les séjours balnéaires sont des moments partagés, que ce soit en famille ou entre amis. De plus, nous avons constaté que les gens communiquent plus facilement, participent à des activités ensemble, éteignent davantage leur téléphone portable et profitent davantage de l’instant présent… », a expliqué le psychologue environnemental Dr Mathew White. « La nature est un sujet que tout le monde peut partager. De plus, il restaure les ressources cognitives pour que nous puissions être plus attentifs aux autres », ajoute Jordy Stefan.

Il revitalise

L’étude MENE (Monitor of Natural Environment Engagement) s’est penchée sur les bénéfices sanitaires de différents espaces naturels : espaces verts urbains, espaces verts ruraux et milieux côtiers. Il s’est avéré que les séjours sur la côte sont les plus stimulants pour le corps. Cela s’est avéré plus « réparateur » que la campagne ouverte, tout comme les bois et les hautes terres.

Notre expert, Jordy Stefan, docteur en psychologie, expert dans l’étude de l’impact de l’environnement sur la santé physique et mentale, met en lumière le lien entre l’océan et le sentiment d’apaisement.

La mer est l’un des rares espaces où notre champ de vision est infini. Pourquoi regarder l’horizon crée-t-il tant de paix ?

Les bords de mer font partie des rares espaces où notre champ de vision est infini. Pourquoi observer l’horizon génère-t-il tant de sérénité ?

Cela peut s’expliquer par une théorie évolutionniste mentionnée pour la première fois dans les années 1980, la biophilie. L’homme serait naturellement connecté à la nature, il porterait ce comportement dans ses gènes.

Un horizon clair nous permettrait de prévoir tous les dangers possibles. C’est une empreinte archaïque qui persiste dans notre cerveau. L’étendue de notre vision est extraordinaire lorsque nous sommes au bord de l’océan et que notre cerveau reptilien n’a aucune information à traiter.

Est-ce vrai quel que soit le contexte ?

Est-ce le cas quel que soit le contexte ?

La notion de tranquillité associée à l’océan est relativement nouvelle. Historiquement, la mer n’était pas du tout considérée comme un environnement relaxant, mais dure et hostile. Aujourd’hui on profite des bienfaits de la nature lorsqu’elle est domestiquée, humanisée. Les voies d’accès sont balisées, on peut s’en éloigner quand on veut, on reste proche de toutes les commodités… Sans ces facteurs, notre expérience de plongée ne serait pas aussi positive.

Voici sept rituels de bien-être inspirés de l’océan pour prendre soin de vous et trouver un bonheur simple. Conseils pratiques et routines classiques dont les vertus peuvent être renforcées par les milieux marins.

Méditer au son des vagues

En pratique : installez-vous confortablement au bord de l’eau, les jambes croisées, le dos bien droit. Fermez les yeux et détendez tous les muscles de votre corps. Concentrez-vous d’abord sur votre respiration, puis concentrez-vous sur le bruit régulier de l’eau. Progressivement, votre respiration ajustera son rythme aux plus turbulents. Reconnectez-vous doucement avec vos autres sens avant de terminer la méditation.

Nous adorons ça… pour réduire le stress et l’anxiété, améliorer la créativité, augmenter les niveaux d’énergie. Méditer sur la plage est encore plus efficace car les vagues créent un bruit blanc, la bande sonore parfaite pour se concentrer.

Conditions idéales : un moment de la journée peu fréquenté, pour ne pas être dérangé par des bruits indésirables.

Marcher pieds nus dans le sable

En pratique : se déchausser pour marcher pieds nus dans la nature a un nom, « la terre » ! Marchez à votre rythme. Concentrez-vous plutôt sur la plante de vos pieds, les sensations de sable sec ou humide, de cailloux ou de cailloux… Au bout de 30 minutes, le « grounding » a déjà des effets positifs.

À Lire  Perte de poids : cette astuce pour éliminer votre chignon sans bouger de votre chaise !

On aime se reconnecter aux énergies terrestres, réduire la fatigue, améliorer l’humeur. S’enfoncer un peu dans le sable à chaque pas impose un travail musculaire permanent aux mollets et active ainsi la circulation sanguine. Bonus : La sensation de sable chaud sous vos pieds a des propriétés relaxantes et aide à relâcher les tensions.

Conditions idéales : en dehors des heures les plus chaudes de la journée, car le sable peut devenir chaud.

Pratiquer la respiration diaphragmatique

Pratiquer la respiration diaphragmatique

Pratique : Allongez-vous sur une serviette, près de l’eau, sur le dos. Fermez les yeux et placez vos mains sur votre ventre. Détendez tous les muscles de votre corps et commencez à respirer lentement par le nez : inspirez, en gonflant d’abord complètement votre abdomen, puis votre poitrine ; inspirez en vidant l’abdomen puis la poitrine. Durée appropriée : entre 2 et 5 minutes.

On aime… la respiration consciente qui aide à réguler les émotions, favorise le sommeil, calme l’esprit. L’air marin, avec son arôme vivifiant, très riche en oxygène (selon le GIEC, 50% de l’oxygène produit sur Terre provient de l’océan) est un véritable coup de fouet pour l’organisme.

Des conditions idéales : partout et à tout moment. Attention à ne pas vous déranger pendant l’exercice.

Observer les animaux marins

En pratique : Si vous avez la chance de pouvoir organiser une sortie avec un club de plongée, c’est l’idéal ! Mais la vie sous-marine reste à portée de main avec une simple combinaison masque + tuba + palmes. Allez-y doucement, laissez-vous porter par les eaux et observez tout ce qui vous entoure. Prenez le temps de vous émerveiller devant le moindre signe de vie.

On aime… la détente instantanée d’être immergé, dans une bulle sonore, dans un monde de couleurs et de lumières filtrées à travers l’eau. Cette activité favorise la pleine conscience et l’ancrage dans l’instant. L’observation de la faune marine est une expérience enrichissante, associée à un sentiment de bonheur.

Conditions idéales : zones extérieures avec de forts courants, peu propices à la plongée. Faites une pause toutes les 30 minutes pour que votre corps ne refroidisse pas trop dans l’eau.

Faire la planche

En pratique : détendez tous vos muscles et laissez la montée des eaux faire le travail. Vous commencerez à flotter naturellement jusqu’à ce que vous vous retrouviez allongé sur le dos. Laissez-vous connecter les vagues sans chercher à contrôler le mouvement. Pour une immersion totale, fermez les yeux.

Nous aimons… déstresser et libérer. La demande sensorielle est à son comble : les oreilles immergées dans l’eau reçoivent des sons silencieux, la peau est caressée par la douceur des vagues de l’eau…

Conditions idéales : Certaines eaux sont trop agitées pour tenter de flotter, il est préférable de les éviter, ainsi que les zones sujettes aux courants.

Marcher dans l’eau

En pratique : pour une promenade tranquille, marche avec de l’eau jusqu’aux mollets. Pour un démarrage plus sportif, plongez jusqu’à la taille ou le torse : la résistance de l’eau vous oblige à faire des pas lents, ne cherchez pas à accélérer. Marchez le long de la plage.

Nous adorons… les bienfaits de la marche sans articulations. Le doux massage de l’eau sur la peau relie le corps à son environnement. Cette pratique favorise la pleine conscience et la concentration.

Conditions idéales : une mer plus calme est plus adaptée à ce type d’activité. Au bord de l’océan, privilégiez les zones où les vagues ne sont pas très fortes.

Étirez-vous avec des postures de yoga

S’étirer avec des postures de yoga

Pratique : Placez votre tapis de yoga sur une surface plane. Commencez la séance debout, devant le tapis, face à la mer. Faites des séquences de salutation au soleil pendant 5 à 10 minutes. Pour rester en phase avec les éléments, pratiquez ces étirements au lever du soleil.

On adore… la détente qui vient de l’étirement de tout le corps, un meilleur apport d’oxygène au cerveau. Les vagues de lumière en début de journée favorisent la vigilance et la concentration. Le sable offre également une surface légèrement instable qui stimule le sens de l’équilibre.

Condition idéale : Endroit calme et peu fréquenté, idéal à l’aube.

Laisser un commentaire