Offres d’emploi : les meilleures opportunités en Afrique – Jeune Afrique

Appelez le 195548, responsable du contrôle des risques et de la conformité, D1 (CHEF DE SERVICE, RISQUE ET CONFORMITÉ, D1)

Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies – Bureau de la gestion des investissements

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies est responsable du placement des actifs de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. Il (elle) délègue cette responsabilité à son (sa) représentant(e) aux placements de la Caisse, qui dirige le Bureau de la gestion des placements, qui gère un portefeuille mondial américain d’une valeur de plus de 70 G$ US, détenu à 85 % dans plusieurs catégories d’actifs. qui sont activement gérés en interne. Le portefeuille se compose des classes d’actifs suivantes : actions mondiales, titres à revenu fixe, devises, capital-investissement, immobilier, fonds d’infrastructure, fonds de bois et fonds de ressources naturelles. Le personnel du bureau, tous basés à New York, vient de plus de 30 pays. Pour plus d’informations, visitez le site Web du Bureau de la gestion des investissements à l’adresse : https://oim.unjspf.org/ (en anglais uniquement).

Le poste est à la tête de la Section du contrôle des risques et de la conformité, qui fait partie du Bureau de la gestion des investissements de la Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies. Le titulaire fait rapport au Délégué du Secrétaire général aux investissements du Fonds.

En vertu des pouvoirs délégués, le titulaire exercera les fonctions suivantes :

• Assisté le représentant du Secrétaire général au Bureau de la gestion des investissements dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques de la Caisse relatives au contrôle des risques associés aux investissements (actions cotées, titres à revenu fixe et marchés privés), au risque opérationnel, à la conformité et à la performance des investissements. Aider le représentant du Secrétaire général à préparer le programme de travail de fond du Département du contrôle des risques et de la conformité en hiérarchisant et en allouant des ressources pour assurer l’achèvement et la livraison des produits en temps voulu ; • Conseils et soutien à la gestion, y compris des examens spécifiques des objectifs du Bureau de la gestion des investissements et des politiques et procédures connexes. Identifier les revues de direction qui pourraient être menées sur des questions très sensibles et complexes dans des domaines tels que la gestion des risques, la conformité et la performance des investissements. Identifier les problèmes à traiter dans ces revues ; • Surveiller les risques émergents et intégrer les principes de gestion des risques en cohérence avec le cadre stratégique et le budget de risque de la Caisse. Proposer le budget de risque pour toutes les classes d’actifs au comité de contrôle des risques et assurer le suivi du risque actif au niveau de la caisse et des différents portefeuilles; • Assurer la surveillance et le suivi du risque opérationnel, y compris le risque lié aux relations avec les prestataires, en examinant les données fournies par l’auditeur et les données de performance dans le cadre de diligences raisonnables ; • Coordonner les questions d’audit et tester les contrôles. Coordonner et superviser les rapports sur la gestion des risques d’entreprise au comité d’audit et coordonner un groupe, par exemple un travail conjoint sur la gestion globale des risques avec les pensions ; • le R identifier, évaluer et surveiller les risques liés aux normes de conduite éthique, notamment en ce qui concerne la gestion des conflits d’intérêts, les transactions financières personnelles ou le traitement d’informations confidentielles et privilégiées ; • Superviser la gestion des activités exécutées par le service Contrôle des risques et Conformité pour s’assurer que les activités planifiées sont réalisées dans les délais spécifiés pour tous les aspects des opérations du Fonds et recommander des stratégies et des actions possibles ; • s’assurer, avant leur réalisation, que tous les produits de la Section sous leur contrôle sont conformes aux normes en vigueur, afin d’assurer le respect des mandats relatifs ; • Coordonne les travaux des différentes unités du Bureau de la gestion des investissements et d’autres organisations et organes des Nations Unies ; • Effectuer ou superviser les tâches de programmation nécessaires au bon fonctionnement du Bureau de gestion des investissements en collaboration avec le Département du contrôle des risques et de la conformité, y compris la préparation des budgets, la préparation des rapports sur l’exécution du budget et du programme, l’évaluation et la notation des fonctionnaires, la conduite des entretiens et l’évaluation des candidats pour les postes vacants et préparer les éléments utiles à des fins de budgétisation axée sur les résultats ; • Coordonner et superviser la préparation des rapports à soumettre au Comité des placements, au Comité mixte et aux organes intergouvernementaux tels que le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires, la Cinquième Commission, l’Assemblée générale et d’autres organes directeurs, selon qu’il conviendra. Account, le représentant indépendant du peuple de la performance de la Caisse auprès de tous les groupes consultatifs et exécutifs emie • superviser, diriger, former et développer le personnel placé sous son autorité ; • Président du Comité de gestion des risques et du Comité de conformité ; • représenter le Bureau de la gestion des investissements aux réunions internationales, nationales et régionales selon les besoins ; • Superviser le travail des membres de l’équipe relativement à la collecte et à l’analyse des données et utiliser leur expertise pour aider à identifier les tendances et les constantes relatives à l’utilisation des données pour la planification, la prise de décision, la présentation et la communication de l’information. Veiller à ce que chacun puisse connaître, consulter, intégrer et partager les données qui lui sont utiles ;

À Lire  Grand Narbonne : 250 000 € pour relancer l'économie

Diplôme universitaire supérieur en finance, en administration des affaires ou dans des domaines connexes. Sinon, un diplôme de premier cycle dans l’un de ces domaines avec deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Au moins quinze ans d’expérience à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans la gestion des investissements et des risques opérationnels, l’évaluation du rendement des investissements et les questions de conformité dans un régime de retraite ou une institution financière.

Une expérience de la gestion des risques de marché et opérationnels est exigée.

Une expérience de la surveillance de la conformité dans une organisation de gestion de placements est exigée.