PARIS : Au-delà du Private Equity, investir dans des fonds « Evergreen » » Lettre économique et politique PACA

Déclaration de Maxime Defasy, Directeur d’Investissement et Associé chez Althos Invest.

&#xD ;

Si l’on regarde les résultats du premier semestre 2022, le Private Equity occupe une place croissante dans les options de diversification des portefeuilles qui investissent dans la même liste et obligations. Dans cette situation, et face au prix, les fonds « Evergreen » représentent la meilleure solution pour les particuliers. La première édition du baromètre Althos Invest des fonds Evergreen montre leur résilience.

Private Equity : un marché équitable dans la situation actuelle. Dans un contexte de valorisation très important, les fonds de Private Equity bénéficient d’un avantage concurrentiel par rapport aux actions et aux obligations. De plus, ils fournissent souvent de bonnes cartes et des sections classées. En effet, les fonds non cotés (Evergreen ou non) peuvent souffrir d’un « effet retard » par rapport aux marchés cotés, mais les chiffres du S1 2022 semblent confirmer leur opposition à ces maintiens.

L’opportunité de fonds « Evergreen »: Fonds de capital-investissement traditionnels à faible liquidité. Les fonds « evergreen » paient cette limite sur une base trimestrielle, ou mensuellement pour les meilleurs. Par conséquent, l’investissement à long terme et les frais qui sont souvent utilisés dans les fonds en bloc sont compensés par la possibilité d’investir entièrement le capital sur la souscription. De plus, ces coûts sont réduits car il n’y a plus de complications liées à l’appel à des dépenses en immobilisations ou à la redistribution des capitaux disponibles dans les fonds communs. Cela ressemble donc à un bon compromis pour les investisseurs privés. Mais la nécessité d’un bon choix : La base principale de la stabilité du fonds Evergreen est particulière dans son ancienneté et sa performance. L’argent doit donc être là depuis au moins 2 ans, gage de stabilité. Un minimum de 100 millions d’euros d’actifs sous gestion est la preuve d’une diversification suffisante du fonds et de la taille de la société de gestion. Les espèces qui ne paient pas les droits d’entrée, soit un maximum de 1%, sont appréciées. Enfin, un blocage de plus d’un an est généralement déconseillé, sauf pour les belles voitures ou les voitures de développement spécial.

À Lire  L'immobilier résidentiel : l'autre moteur de la croissance des OPCI

La mise en place de la sélection de pièces à feuilles persistantes Althos au premier semestre 2022

Notre sélection Althos actuelle comprend douze devises. La performance moyenne de tous ces fonds est de 1,8 % au premier semestre 2022 (jusqu’au 30 juin).

En comparaison, l’indice MSCI World (EUR net) a baissé de 13,53% jusqu’au 30 juin. Dans notre sélection, on retrouve de grands noms français et internationaux du Private Equity, comme Eurazeo, Partners Group ou Schroeder.

À des fins de reporting, nous avons classé les économies dans notre base de données en 5 catégories :

Fonds privé&xD;

Fonds de dette privée

Investissement immobilier non coté&xD;

Développement financier&#xD ;

Financement multi-classes / multi-plans

Laisser un commentaire