Payer des impôts avec des cryptos ? Maintenant c’est possible !

Les cryptos sont de plus en plus utilisés pour effectuer différentes transactions à travers le monde. Ils permettent de payer des biens et des services dans des magasins physiques et virtuels. Récemment, ils sont apparus dans le domaine fiscal. Découvrez comment c’est arrivé.

Une province de l’Argentine adopte les cryptos en fiscalité

Une province de l’Argentine adopte les cryptos en fiscalité

Selon un tweet de Bitcoin Magazine du 29 août, « la province argentine de Mendoza accepte désormais le bitcoin et la crypto-monnaie pour le paiement des impôts ». En effet, Mendoza est une province d’Argentine où les contribuables ont la possibilité de payer leurs impôts entièrement en crypto-monnaies. Le lancement du système a eu lieu la semaine dernière, le 24 août. Il faut dire que l’administration fiscale de Mendoza déploie actuellement un effort stratégique de modernisation et de digitalisation des finances.

Cela dit, la province argentine de Mendoza est l’une des premières à proposer un tel système de paiement des impôts. Nicolás Chávez, directeur de base de l’administration fiscale de Mendoza, a déclaré : «  C’est une porte de plus pour faciliter le paiement des impôts aux contribuables. Il peut s’agir d’un service fourni par le processeur de redevances, auquel nous avons maintenant intégré de nouvelles connaissances, correspondant aux portefeuilles numériques et aux crypto-monnaies ».

Les contribuables peuvent facilement accéder à l’outil fiscal à partir de la page Web dédiée de la province. Les fonds versés seront traités par une société de cryptographie externe, qui les restituera à la province en pesos argentins. Avec ce système, le paiement des impôts ne peut se faire qu’en stablecoins.

À Lire  États-Unis : décision de 1971 favorisant les crypto-monnaies aujourd'hui

La province a choisi ces actifs numériques pour protéger les contribuables de la volatilité des transactions. Parmi les stablecoins acceptés par le système figurent : Dai (DAI), USD Coin (USDC) et Tether (USDT).

En dehors de l’Argentine, différentes administrations municipales américaines ont introduit des crypto-monnaies pour payer les impôts. C’est ce qui se passe en Amérique latine et au Brésil, plus précisément à Rio de Janeiro.

Obtenez un tour d’horizon de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouvelle newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Loin de diminuer mon enthousiasme, un investissement raté dans la crypto-monnaie en 2017 n’a fait qu’augmenter mon enthousiasme. J’ai donc décidé d’étudier et de comprendre la blockchain et ses multiples usages et de transmettre avec ma plume des informations liées à cet écosystème.

Laisser un commentaire