Promotions et relégations : quel impact pour le LOSC ? | le petit Lille

Dans le crossover traditionnel en basse saison, on peut affirmer sans se tromper que Bordeaux descend tandis que Toulouse et Ajaccio montent… Quid des autres touchés.

Au moins deux revenants

Au moins deux revenants

Le Toulouse FC relégué en 2020, en tant que feu rouge lors de l’arrêt du COVID, et l’AC Ajaccio, qui n’a plus connu la Ligue 1 depuis 2013-2014, reviendront dans l’élite l’an prochain. Les Corses s’en sortent plutôt bien chez les Dogues, puisque le bilan en 14 confrontations en Ligue 1 est largement en faveur du LOSC (9 victoires, 4 nuls, 1 défaite). Avec « Téfécé » c’est un peu plus encombrant. Depuis 2000, le bilan est équilibré avec 17 victoires lilloises, mais 10 nuls et 11 défaites, face à un club qui a rarement joué les premiers rôles en championnat.

Des historiques menacés

Des historiques menacés

Si Bordeaux est déjà relégué (99,9%) en Ligue 2 BKT, reste à savoir qui l’accompagnera. Soit le FC Metz, club coincé dans l’ascenseur entre la Ligue 1 et la Ligue 2 pendant tant d’années, soit l’AS Saint-Etienne, présent sans interruption en première division depuis 2004 et détenteur de dix titres de champion de France. Samedi prochain, les observateurs de la Ligue 1 Uber Eats sauront lequel des deux descendra directement, ou aura une dernière chance de survivre, via les playoffs.

Un seul inédit potentiel en barrage

Un seul inédit potentiel en barrage

Uber Eats, 18e au classement de la Ligue 1, affrontera l’un des adversaires suivants de la Ligue 2, BKT, lors d’un match aller-retour :

À Lire  Les influenceurs et la promotion de l'alcool, une convention "inquiétante"

Une dernière à vingt clubs

Une dernière à vingt clubs

Rappelons qu’en fin de saison prochaine, la LFP a approuvé un retour à 18 clubs en Ligue 1 Uber Eats, entraînant la relégation de quatre équipes en mai 2023 : sans phase de barrages. Dogues d’être prudent.