Pros de l’immobilier : Les Français sont toujours satisfaits de leur agent immobilier – MySweetimmo

Choqués depuis deux ans par une pandémie et une crise économique, les agents immobiliers maintiennent envers et contre tout la qualité de leur relation client : majoritairement satisfaits de leurs prestations, les Français confirment leur bonne appréciation des deux dernières années en leur décernant à nouveau le note moyenne de 7,3/10.

Cette nouvelle édition du baromètre de satisfaction clients du secteur immobilier, réalisé par l’Ifop pour Opinion System, met en lumière le rôle d’interlocuteurs privilégiés des agences auprès des particuliers pour les accompagner dans leurs projets. Des particuliers qui exploitent tout le potentiel offert par le numérique pour s’assurer de trouver le bon professionnel.

L’appétit français pour la pierre ne faiblit pas. Valeur refuge par excellence, même en cas de crise, l’immobilier résidentiel reste une classe d’actifs attractive et résiliente pour habiter ou investir. Ainsi, parmi les Français ayant contacté un agent immobilier au cours des cinq dernières années, 26% ont eu ce contact en 2022 contre 16% en 2020 et 10% en 2017.

Concernant la nature de leur attractivité, cette année l’achat reste la principale motivation (45%), face à la vente d’un bien (26%), la location d’un logement (16%) ou le développement d’une stratégie d’investissement locatif. ( sept%).

Avoir pignon sur rue, un gage de confiance ?

Acheter, vendre, louer… Parce qu’un projet immobilier ne s’improvise pas, trouver le bon professionnel qui saura répondre à vos besoins est une étape fondamentale, surtout s’il s’agit d’un premier investissement. Toujours pour orienter leur choix, plus de 8 Français sur 10 estiment que l’efficacité et la qualité de service priment sur toute appartenance à un réseau.

À Lire  États-Unis : La semaine de 4 jours devient de plus en plus populaire dans les grandes entreprises

Près de la moitié des Français dénichent leur agent immobilier sur internet

Aussi, particulièrement impliqués dans cette recherche, près de la moitié les ont trouvés sur Internet via des sites d’annonces immobilières (22%), des moteurs de recherche (9%), des sites de réseaux immobiliers (8%), des sites d’avis de clients immobiliers (4%) ou blogs et forums spécialisés (2%).

Dans le même temps, la recommandation de proches continue de représenter pour eux un canal d’information important avec 21% des sondés ayant trouvé leur agent par cet intermédiaire, une progression de six points en six ans. Une pratique qui tend donc à se renforcer alors que près de 80% des Français déclarent consulter régulièrement les avis clients dans leur vie quotidienne, 63% déclarent leur faire particulièrement confiance dans le secteur immobilier, annonçant même privilégier les agences qui bénéficient de eux aux autres. Dans ce cas également, le numérique est indispensable à l’usage puisque c’est avant tout en ligne que ces retours d’expérience sont consultés.

Pour autant, les Français ne négligent pas la proximité : 18% ont contacté leur professionnel après être passé devant la vitrine de leur agence. Quant à la distribution de tracts dans les boîtes aux lettres, qui reste un moyen d’exploration privilégié par la profession pour identifier les biens à vendre malgré le durcissement de la réglementation en vigueur (Stop Pub), elle n’a été un levier efficace que pour 4% des interviewés.

Ancrage, implication dans le dossier, disponibilité … Les éléments qui comptent

Parmi les points jugés déterminants dans le choix de votre agent immobilier : l’ancrage local et la connaissance du territoire (26%), suivis de l’intérêt porté à la pratique (21%) ainsi que la disponibilité des équipes et leur réactivité dans les échanges ( 12 %) , critères en hausse respectivement de quatre et trois points en un an, traduisant l’attention croissante portée à la qualité de l’accompagnement.

Le prix : pas un critère déterminant

Le prix des prestations proposées (10%) apparaît moins déterminant dans le processus de décision, même si une hausse de deux points est tout de même signalée par rapport à 2021. Cela ne traduit cependant pas un manque de prise en compte du rapport redevance/prestation , puisque ce dernier volet n’obtient qu’un indice de satisfaction de 6,6/10, en baisse de 0,1 point par rapport à l’an dernier.

À Lire  Mark Cuban dit qu'acheter un bien immobilier virtuel est la chose la plus stupide qui soit, car l'engouement pour le métaverse semble s'estomper

Concentrer ses activités sur les services à forte valeur ajoutée

« Les consommateurs sont autonomes, matures, constamment connectés et recherchent eux-mêmes des informations en ligne, et cela vaut également pour l’immobilier. Ils bénéficient de nombreux outils pour les aider à identifier le bien idéal intégrant toutes les caractéristiques souhaitées, mais aussi pour sélectionner le professionnel le plus adapté pour les accompagner, grâce notamment aux avis clients. Pour tous les agents immobiliers, qui plus est dans un contexte extrêmement concurrentiel, il est stratégique de concentrer leur activité sur les services à haute valeur ajoutée, ceux qui laisseront une empreinte profonde et durable dans l’esprit de leurs clients, qui sont aujourd’hui plus que jamais leur meilleurs ambassadeurs et leviers de développement », souligne Jean-David Lépineux, fondateur d’Opinion System.

Les Français et leur agent immobilier, une satisfaction globale

Méthodologie : L’enquête IFOP pour Opinion System a été réalisée en 2 parties auprès d’un échantillon de 1002 personnes, représentatif de la population française âgée de 25 à 75 ans, et auprès d’un panel de 229 agents immobiliers membres d’Opinion System, plus un panel des 2 061 clients de ces membres. Les entretiens ont été réalisés via un questionnaire en ligne auto-administré du 6 au 20 octobre 2022