Quels avantages pouvez-vous attendre d’une location saisonnière ?

Vous envisagez d’investir dans une maison de vacances. Mais avant de vous lancer, vous aimeriez avoir une idée de la rentabilité d’un investissement immobilier de vacances.

C’est un bon moyen. Mais pour connaître le bénéfice attendu de la location saisonnière en France, un certain nombre d’éléments doivent être pris en compte. Ceux-ci incluent le prix d’achat, le taux de remplissage, l’environnement réglementaire, les frais et les taxes.

Calculer la rentabilité du bien à mettre en location saisonnière

Calculer la rentabilité du bien à mettre en location saisonnière

Afin de bien investir dans une maison de vacances, il est nécessaire d’évaluer ses avantages. Comme vous le savez, lorsque vous investissez, c’est dans le but de créer un profit attractif. Par conséquent, pour éviter les mauvaises surprises lors de l’investissement dans une maison de vacances, à notre avis, vous devez estimer le rendement à l’avance.

Pour ce faire, vous devez diviser le loyer que vous avez perçu au cours de l’année par le prix d’achat du bien. Multipliez ensuite le résultat ainsi obtenu par 100. Cela vous permet de trouver le rendement total du bien en question. Vous pouvez le faire avec plusieurs stations pour comparer leurs avantages.

Mais notez que ce calcul est imparfait. Parce qu’il n’inclut pas de données aléatoires, telles que les taxes, etc., qui ont cependant un impact direct sur la rentabilité des investissements dans les propriétés touristiques à la mer ou ailleurs.

À Lire  Immobilier : le gel des loyers des appartements les plus économes en énergie est efficace

Prix et rentabilité de l’investissement locatif vacances

Prix et rentabilité de l’investissement locatif vacances

Le coût de l’investissement est un facteur fixe qui a un impact significatif sur le rendement des actifs. En effet, plus la location de vacances est chère, plus le rendement est faible.

Ainsi, afin de maximiser le profit de votre bien locatif, vous devez l’acheter tôt à un bon prix. Ce prix doit comprendre tous les frais liés à son achat (frais de notaire ou taxes payées à l’Etat ou aux collectivités locales).

Pour cette raison, vous devez éviter de le donner à la destruction ou d’investir dans la mer ou ailleurs, cela ne vous sera pas vraiment bénéfique.

Taux de remplissage et attractivité du bien immobilier

Taux de remplissage et attractivité du bien immobilier

La rentabilité d’une location saisonnière dépend aussi du taux d’occupation. Plus le bien est attractif, meilleur est son emplacement et plus il est rentable.

Par conséquent, lorsque vous investissez dans une maison de vacances, vous voudrez vous assurer qu’elle a un bon look. Ce niveau est essentiel, car il détermine le niveau de remplissage annuel. Ce prix est égal au nombre de nuits louées divisé par le nombre de nuits payées ; tous sont multipliés par 100.

En France, selon les arrondissements, ce taux varie. Il se situe en moyenne entre 40 et 75 %. Il va sans dire que plus il sera gros, plus il sera rentable. Alors faites vos calculs avant d’investir dans l’immobilier saisonnier.

Impact des charges sur la rentabilité de l’investissement résidence tourisme

Impact des charges sur la rentabilité de l’investissement résidence tourisme

Divers coûts associés à la propriété affectent également le rendement réel. Comme ils sont inclus dans la gestion locative périodique et sont généralement déduits du revenu net, ils doivent également être pris en compte lors du calcul du bénéfice du bien locatif.

À Lire  Mon Petit Placement : une application intelligente pour investir dans l'immobilier et lutter contre l'inflation

Les frais demandés ici sont l’assurance habitation, les charges (électricité, eau, gaz, etc.), la connexion internet, les frais d’entretien… et les commissions prélevées par les sites publicitaires et autres.

Les personnes qui ne peuvent pas s’occuper elles-mêmes de l’accueil des locataires peuvent confier cette tâche à un service spécialisé. Mais, si c’est le cas, cela réduira encore la rentabilité des locations à court terme. Car, en plus de tous les frais mentionnés ci-dessus, ils devront également déduire les frais de conciergerie du loyer perçu.

Vous envisagez de déléguer toute la gestion locative à une société privée. Si c’est le cas, sachez que la commission peut aller jusqu’à 20% de votre loyer.

Fiscalité en location saisonnière, une donnée à ne surtout pas négliger

Fiscalité en location saisonnière, une donnée à ne surtout pas négliger

De nombreuses personnes qui choisissent d’investir dans une maison de vacances ne tiennent pas compte des impôts lors du calcul de leurs rendements de location de vacances.

Or, les taxes (taxe foncière, taxe d’habitation, micro-BIC, CET, etc.) constituent un coût incalculable et obligatoire. En conséquence, ils réduisent inévitablement la rentabilité des immeubles locatifs à court terme.

En fait, plus votre tranche marginale d’imposition (TMI) est élevée, plus le retour sur investissement de votre location saisonnière est faible. C’est pourquoi vous devez tenir compte de tous ces facteurs avant d’investir dans une maison de vacances.

Laisser un commentaire