Restez cool pour être un géant du gymnase

La reprise époustouflante de Keep Cool, marque française de fitness, au bord de la crise sanitaire et qui s’offre Neoness et devient un géant du secteur.

L’entreprise vient d’acquérir 30 salles de sport de son concurrent direct Neoness (l’entreprise a été créée en 2007 par Céline Wisselink et Marie-Anne Teissier, mais elles détiennent une autre marque de sport, Episod), ce qui en fait le troisième groupe du secteur juste derrière Basic. -Pas et le French Fitness Park.

Un changement de propriétaire bénéfique

Un changement de propriétaire bénéfique

En 2019, en pleine crise sanitaire, Keep Cool change de mains après avoir risqué la faillite.

Cette marque en profite pour alléger sa chambre (20 chambres fermées) et son salaire et repartir du bon pied.

Cela se fera en 2020 et 2021, Keep Cool profitera alors de 2022 pour lancer son plan d’attaque pour son développement. L’acquisition de Neoness est la première étape de son ambitieux programme de développement.

Le groupe compte actuellement 750 000 clients répartis dans 300 centres et pèse 150 millions d’euros (avec les franchisés) et plus de 1 500 salariés.

Le groupe devient très ambitieux

Le groupe devient très ambitieux

Le chef de marque table sur l’ouverture de plus de 100 nouvelles chambres d’ici 2027. Ils tentent également de se démarquer de leurs concurrents en proposant, en plus du sport, des conseils en nutrition, diététique ou encore des cours de Pilatus, de relaxation et de Yoga. Enthousiasme comme la marque a réalisé 5% de son chiffre d’affaires sur le terrain et ambitionne d’atteindre les 30% d’ici deux ans.

À Lire  Yoga : découvrez le style qui vous correspond vraiment

Une ouverture aux entreprises

Une ouverture aux entreprises

Keep Cool a également récemment ouvert ses activités aux entreprises en leur proposant des formations spécifiques et adaptées, ainsi que la gestion de la salle de sport du groupe hôtelier. Des clients comme Pernod Ricard ou la chaîne Royal au Maroc ont adopté le concept.