Samsung le futur leader des appareils cryptographiques ?

Avec la crise des crypto-monnaies, la Corée du Sud a décidé d’utiliser des mesures pour stabiliser le marché. Il a également mené des sondages sur diverses plateformes. Entre-temps, plusieurs sociétés de courtage ont soumis des demandes d’approbation pour créer leurs propres bourses.

Sept sociétés de courtage souhaitent lancer des exchanges crypto

Sept sociétés de courtage souhaitent lancer des exchanges crypto

Selon un tweet de Digital Galactics du 22 août, Samsung Securities prévoit de lancer des échanges de crypto-monnaie en Corée du Sud. Cette filiale de Samsung Futures Inc a soigneusement étudié le marché des jetons de sécurité basés sur la blockchain. Mais, il ne dispose pas encore du personnel nécessaire pour créer une société de trading de crypto-monnaie.

Une société de courtage appelée Mirae Asset Securities prévoit d’arrêter la transition. Dans ce cadre, elle a créé un accompagnement au sein d’une joint-venture baptisée Mirae Asset Consulting. Et la société aurait commencé à embaucher des personnes pour la recherche et le développement, supervisant les cryptos et les NFT.

Vous devez savoir qu’un total de sept entreprises ont entamé le processus d’obtention de l’autorisation de créer des échanges cryptographiques. Les entreprises voulaient lancer officiellement au premier semestre 2023. A noter que seules les sociétés Samsung Securities et Mirae Asset Securities ont été confirmées.

De plus, le président de la Corée du Sud (Yoon Suk-Yeol) avait promis d’introduire des lois favorables aux crypto-monnaies. Cependant, le gouvernement est devenu plus strict suite à l’effondrement de Terra. Pour ce faire, il a apporté de nombreuses modifications à l’échange, punissant ceux qui ne s’étaient pas enregistrés correctement.

À Lire  Bandes dessinées : la conception principale du bitcoin (BTC) et de la blockchain

Les maisons de courtage Samsung Securities et Mirae Asset Securities devraient pouvoir démarrer des échanges de crypto-monnaies en 2023. Notez que le gouvernement sud-coréen a récemment annoncé que divers éléments cryptographiques sont désormais taxés. Cela inclut les choses difficiles à trouver et difficiles à bifurquer.

Recevez un résumé de l’actualité financière mondiale en vous inscrivant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne manquer aucun Cointribune important !

Loin de freiner mon enthousiasme, l’investissement infructueux en 2017 dans la crypto-monnaie n’a fait qu’augmenter mon intérêt. J’ai donc décidé d’apprendre et de comprendre la blockchain et ses multiples usages et de transférer mes connaissances plume liées à cet écosystème.