Santé : 5 réflexes acceptables pour se soigner à moindre coût

Allez chez l’ostéopathe pour 15 €

Allez chez l'ostéopathe pour 15 €

Une séance chez un ostéopathe coûte en moyenne 55 euros et n’est pas prise en charge par l’assurance-maladie. Seules certaines offres offrent des remboursements. Les hôpitaux de 31 écoles d’ostéopathie agréées vous permettent de bénéficier de consultations à moindre coût. Les traitements que les étudiants entreprennent à la fin de leur cursus sont supervisés par des médecins spécialistes.

Comment faire ?

Les séances sont ouvertes à tous et se déroulent du lundi au samedi (hors vacances scolaires) sur rendez-vous par téléphone ou en ligne. Les prix varient selon l’hôpital. Coordonnées de l’école sur Osteopathe-syndicat.fr.

Economies réalisées : 40 à 45 euros pour une consultation à la clinique du Collège Ostéopathique de Strasbourg, où le tarif est fixé à 15 euros (10 euros pour les étudiants, demandeurs d’emploi et allocataires du RSA).

Consultez un podologue pour 10 €

Consultez un podologue pour 10 €

Le prix moyen du soin pédicure monte jusqu’à 35 euros et les semelles orthopédiques descendent à 140 euros. Se rendre dans l’une des 14 cliniques de pédicure-podologie certifiées vous permet de bénéficier de meilleurs tarifs. Les soins des pieds sont effectués par des étudiants, sous la supervision de professionnels.

Comment faire ?

Les entretiens ont lieu sur rendez-vous du lundi au vendredi (en dehors des heures de classe) et sont ouverts à tous, sauf à Lille qui est réservé aux plus démunis. Informations pour les écoles sur le site de l’Ordre National des Podologues (Onpp.fr).

À Lire  Télécommunications en assurance : la diversité des accords

Économies réalisées : entre 20 et 35 euros pour le traitement. Selon les écoles, le prix d’un soin pédicure se situe entre 10 et 20 € et la peau des semelles orthopédiques se situe entre 40 et 80 €. Des soins sont proposés gratuitement à l’école Danhier, à Saint-Ouen (93), et à l’Ifres, à Alençon (61).

Vérifiez votre éligibilité à la CSS

En 2021, 48% des Français éligibles à la Sécurité sociale (CSS) n’en ont pas fait usage, selon le ministère de la Santé. Pourtant, le CSS permet aux personnes les plus modestes d’avoir des soins gratuits, soit moins de 1 euro par jour et par personne.

Comment faire ?

Pour y être éligible, vous devez bénéficier d’une assurance maladie et ne pas dépasser un plafond de ressources. Vérifiez votre éligibilité dans le simulateur du site Mesdroitssociaux.gouv.fr. La demande se fait en ligne depuis votre compte mail ou par courrier à l’aide d’un papier.

Economies perçues : de 8,50 euros pour une consultation à 25 euros chez le médecin (7,50 euros pris en charge par la CSS + exonération de la cotisation de 1 euro).

Profitez du 100 % santé

Profitez du 100 % santé

48% des Français ne connaissent pas 100% de la réforme de la santé, selon une étude du BVA publiée en novembre 2021. Cependant, vous pouvez vous armer de lunettes (montures et verres), d’appareils auditifs et de dentiers sans surcoût. , si vous avez une mutuelle (95% de la complémentaire santé est à la charge) ou une mutualité.

Comment faire ?

Tous les optométristes, dentistes et audiologistes doivent offrir un sac « 100 % santé », si disponible, et rédiger le devis.

À Lire  Le télétravail est-il bien appliqué par les assureurs ?

Économies réalisées : de 195 euros en moyenne pour une couronne en ciment à 550 euros, selon l’Assurance-maladie.

« Économisez avec le réseau de soins de votre mutuelle »

L’avis particulier de Delphine Hernu, directrice de santé à la Mutualité française.

Plus de 50 millions de Français ont accès aux soins via leur mutuelle. Ces plateformes regroupent des professionnels de santé, optométristes, audiologistes et dentistes qui tentent de limiter leurs coûts sur beaucoup de produits et en respectant la juste qualité. Récemment, ils se sont également développés dans des domaines non remboursés par l’assurance-maladie, comme l’ostéopathie, la nutrition ou la psychologie. En plus d’une assurance santé à 100%, choisir un partenaire professionnel de votre compagnie d’assurance peut également réduire vos débours.

Par exemple, le réseau Kalixia permet d’obtenir 40% de réduction sur les lunettes de classe B, qui ne font pas partie du forfait 100% santé. De plus, l’assuré n’encourt pas de frais, puisque le paiement des autres pièces est organisé, et il peut bénéficier de garanties et de services supplémentaires.

Les bénéficiaires de la CSS dépensent cinq fois moins en soins de santé que les personnes sans assurance maladie.

Laisser un commentaire