Santé : l’assurance maladie contactera tous les malades chroniques sans médecin « d’ici juin ».

Tous les malades chroniques sans médecin seront « contactés » par l’Assurance maladie « d’ici juin » pour se voir proposer « des solutions concrètes », a assuré lundi le ministre de la Santé, François Braun. Parmi les 6 millions de Français sans médecin, l’exécutif insiste depuis plusieurs mois sur les quelque 600 000 atteints d’affections de longue durée (ALD). Emmanuel Macron lui-même a assuré début janvier que ces malades chroniques se verraient proposer « avant la fin de l’année » un praticien ou « une équipe soignante ».

Valoriser l’engagement des médecins traitants

Ces assurés « sont privés de suivi régulier », ce qui « n’est plus acceptable », a déclaré François Braun lors de ses « voeux aux forces vives de santé ». Pour y remédier, le ministre a annoncé que « d’ici juin, tous les patients atteints d’ALD et n’ayant pas déclaré de médecin traitant auront été contactés, pour leur proposer des solutions concrètes ».

Cette tâche sera confiée « dans les prochaines semaines » à un « organe de pilotage » placé « sous l’égide de l’Assurance maladie », a-t-il ajouté. Dans le même temps, François Braun a appelé à « une meilleure reconnaissance et valorisation du rôle et de l’engagement des médecins traitants » dans le cadre des négociations en cours entre les syndicats de médecins et l’Assurance maladie. Des discussions devenues tendues ces derniers temps, à l’approche de l’échéance de conclusion d’un accord, poussant le ministre à convoquer « l’esprit de dialogue et de responsabilité » à aboutir « d’ici fin février ».

À Lire  Santé : En octobre 2022, la consommation d'énergie continue