Santé numérique : l’Assurance maladie crée un service dédié

Dans une note publiée ce mercredi 16 novembre, la Caisse nationale d’assurance maladie annonce la création d’une direction de la télésanté et de l’innovation numérique. Animée par Laurie Soffiati, elle abordera des sujets allant de la téléconsultation aux thérapies numériques et à l’aide au diagnostic.

Face à la grande mutation de la santé numérique, qui connaît une croissance phénoménale, notamment depuis l’épidémie de Covid-19, la CNAM a décidé d’accélérer et a annoncé la création d’un département dédié à la télésanté et à l’innovation numérique. Objectif : mieux accompagner les acteurs du système de santé et les patients dans cette transformation.

Constatant la « multiplication des innovations » dans la e-santé, l’Assurance veut « réguler davantage » l’écosystème. Dispositifs médicaux, applis, services numériques… En fait, « de nombreuses innovations […] plus fluides », justifie la Cnam.

La création de ce nouveau département devrait ainsi permettre de contribuer à « l’accélération et la structuration » de la santé numérique. Il sera rattaché à Marguerite Cazeneuve, directrice adjointe de la gestion et de l’organisation des soins, et dirigé par Laurie Soffiati. Cet énarque sera chargé de développer et d’animer la stratégie de l’Assurance Maladie en matière de télésanté et de santé numérique.

Concrètement, le département effectuera « une veille sur les nouvelles technologies et les nouveaux usages » et évaluera « leur impact potentiel sur le système de santé et sur l’offre de soins ». « Il définira « les modalités d’encadrement, de référencement et de remboursement des acteurs de la télésanté et de la santé numérique ». 🇧🇷

« Dans chacune de ces actions, le département veillera à ce que les objectifs de santé publique, d’amélioration de la qualité des soins et d’efficacité de la dépense publique soient pris en compte afin de mettre l’innovation numérique au service d’une meilleure santé pour la population », précise-t-il.La Cnam dans son communiqué.

À Lire  Résultats trimestriels du troisième trimestre 2022 : Axa dynamique en santé, moins en assurance-vie