Se déplacer pour faire le bien tout en aidant la recherche

Organisée au profit de la recherche sur la paralysie cérébrale, l’opération Steptember conjugue défi sportif et défi caritatif.

Publié aujourd’hui à 06:30, mis à jour à 06:30 Temps de lecture 2 min.

Dix mille pas et plus. Marcher, courir, faire du vélo, nager, jardiner… En cette rentrée scolaire, comment trouver la motivation pour commencer une activité physique régulière ou poursuivre sa séquence estivale active ? Initiative née en Australie en 2010, qui en est à sa quatrième édition en France, le challenge Steptember offre une opportunité originale de faire 10 000 pas (ou plus) chaque jour, tout en contribuant à financer la recherche sur une pathologie invalidante fréquente et méconnue. mouvement, paralysie cérébrale.

La première cause de handicap moteur chez l’enfant est la conséquence d’une lésion cérébrale qui survient généralement pendant la période prénatale ou à la naissance. Elles touchent environ 1 500 nouveau-nés en France chaque année. La paralysie cérébrale provoque des déficits moteurs sévères ou sévères dans un ou plusieurs membres. La difficulté des gestes de la vie quotidienne et de la marche peut être exacerbée par des mouvements anormaux, des troubles de la coordination et du tonus, et d’autres déficiences fréquemment associées.

Des objectifs quotidiens

Des objectifs quotidiens

Dans un modèle proche des événements comme le Hero Run, où les participants s’acquittent d’un droit d’inscription au départ d’une course (non compétitive) et invitent leurs proches à verser des dons à une association caritative, Steptember conjugue un défi sportif. et charité Avec deux particularités : l’opération dure tout le mois de septembre et est virtuelle.

À Lire  Comment un hérisson se rafraîchit-il en été ?

Au niveau sportif, les « steppers » définissent leur objectif d’activité physique quotidienne individuellement ou en groupe (par exemple 10 000 pas) et renseignent leurs données en temps réel sur le site ou l’application mobile Steptember. En plus des pas effectués lors de la marche ou de la course normale, l’application vous permet de convertir le temps passé dans diverses autres activités en pas. Les plus diverses : la natation, le vélo, les arts martiaux, mais aussi le jardinage, jouer avec son animal de compagnie… Et les plus inclusives, par exemple, la discipline associée à la marche en poussant un fauteuil roulant, les sports en fauteuil roulant, ou encore la pétanque. pétanque et inscrit aux Jeux Paralympiques.

Dès son plus jeune âge, Emmy a senti que « quelque chose n’allait pas du côté gauche ». Mais il n’avait jamais entendu les mots « paralysie cérébrale ».

Pour donner des conseils aux participants, la Fondation Paralysie Cérébrale, qui organise Steptember en France, a sélectionné quatre coachs, dont deux enfants, eux-mêmes touchés par cette pathologie. Emmy, une Galloise de 39 ans aux antécédents médicaux atypiques. Enfant, il sentait que « quelque chose n’allait pas du côté gauche ». Son bras était un peu raide, il ne pouvait pas baisser son talon. Et il tombait souvent. Mais il n’avait jamais entendu les mots « paralysie cérébrale ». Le diagnostic n’est posé qu’au début de l’âge adulte : hémiparésie (hémiplégie complète), avec troubles de la vision.

Il vous reste 24,98% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

À Lire  6 conseils pour utiliser le fumier de cheval dans le jardin

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

Parce qu’une autre personne (ou vous) lit Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, smartphone ou tablette).

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

Et si vous continuiez à lire ici ?

Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera lié à ce compte.

non Vous pouvez vous connecter à votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous recommandons de changer votre mot de passe.

Laisser un commentaire