Service téléphonique : employeur ou assurance, qui couvre quoi ?

Les télécommunications font partie des sujets brûlants du moment. Loué et applaudi pendant le travail, il a perdu un peu de puissance entre les mois de juin et d’août. Cependant, la pratique risque de se généraliser à nouveau compte tenu de la recrudescence des cas de Covid-19 et de l’obligation du port du masque sur le lieu de travail. Mais le travail à domicile soulève encore quelques questions : qu’en est-il de l’assurance ?

Comment sont couvertes les blessures à la maison dans le cadre du télétravail ?

Comment sont couvertes les blessures à la maison dans le cadre du télétravail ?

La première question qui se pose est la sécurité des travailleurs. L’article 1222-9 du code du travail y répond : « L’accident survenu au lieu où s’exerce le télétravail à l’occasion de l’exercice de l’activité professionnelle du télétravailleur est présumé être un accident du travail au sens de l’article L. 411-1 du code de la sécurité sociale. »

Évidemment, les droits d’un télétravailleur ne sont pas différents des droits d’un salarié qui exerce en face à face, sur son lieu de travail. De facto et si le télétravail vous préoccupe, les prestations et garanties de votre mutuelle ou de votre contrat d’assurance prudentielle combinée vous protégeront comme si vous étiez sur votre lieu de travail.

Qui assure le matériel professionnel, l’employeur ou l’assurance habitation ?

Qui assure le matériel professionnel, l'employeur ou l'assurance habitation ?

Le matériel emprunté à votre entreprise dépend de votre entreprise. Si, par hasard, vous rencontrez un problème avec un ordinateur ou une tablette emprunté à votre entreprise par exemple, votre employeur est propriétaire des éventuelles réparations. Si ce dernier souhaite également assurer ces biens, il doit souscrire une assurance multirisques professionnelle et souscrire les garanties correspondantes : vol, inondation, incendie, etc.

À Lire  Quelle assurance habitation quand on habite en Ehpad ?

Qu’en est-il du matériel personnel ?

Qu'en est-il du matériel personnel ?

Comme pour votre équipement personnel, votre assurance habitation prend le relais si aucune exclusion n’est prévue dans votre contrat. Assurez-vous de lire attentivement les termes et conditions de votre contrat. « L’employeur ne prend pas en charge les équipements personnels utilisés dans le cadre professionnel, sauf s’il s’agit d’une demande de l’employeur, et dans ce cas, il doit y avoir formalisation, sous forme d’annexe au contrat de travail par exemple », mentionne toutefois le Les équipes MAIF.

Dans la plupart des cas, la couverture de vos meubles est incluse dans votre police d’assurance habitation, si vous en avez une (si vous êtes propriétaire, ce n’est pas obligatoire). Mais parfois, certains biens particulièrement chers ou des biens très spécifiques ne sont pas inclus dans le cas d’un sinistre. Il faudra donc souscrire des garanties spécifiques pour ces équipements.

Faut-il prévenir votre assurance habitation dans le cadre du télétravail ?

Faut-il prévenir votre assurance habitation dans le cadre du télétravail ?

La réponse à cette question dépend directement de votre assureur et de votre contrat habitation. Certains contrats envisagent déjà la pratique du télétravail (c’est par exemple le cas de la MAAF, de la MAIF ou de la Caisse d’Épargne), tandis que d’autres vous demandent de le signaler. Une fois que vous en aurez informé votre assureur, celui-ci vous remettra une attestation garantissant qu’il a bien pris connaissance de l’information. Cette attestation servira également à déterminer le niveau de couverture dont vous bénéficiez pour le télétravail ; vous devrez ensuite l’envoyer à votre employeur.

« Un assureur habitation ne paiera que le domicile, avec acceptation ou refus de la présence d’une activité de télétravail », prévient-il cependant la MAIF. Il est donc possible que votre assureur refuse de vous assurer dans le cadre du télétravail.

À Lire  Comment obtenir une attestation d'assurance habitation ? | Logement par SeLoger

Travail à la maison et protection des données : que faut-il savoir ?

Travail à la maison et protection des données : que faut-il savoir ?

L’une des principales lacunes du télétravail est la protection des données sensibles. En effet, si votre activité de télétravail implique l’utilisation de matériel informatique ainsi que le traitement de données sensibles et confidentielles, ces dernières peuvent être compromises. Cela peut être d’une part dû à un accident domestique classique (perte de données causée par la destruction d’équipements, de matériel) ou encore à des interférences suite à une cyberattaque.

Pour couvrir ce type de sinistre, l’entreprise peut souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle et une assurance risque cyber. Le premier indemnisera des dommages corporels, matériels ou immatériels causés à un tiers par votre faute dans le cadre de votre activité professionnelle ; le second contre les risques liés à l’utilisation de l’outil informatique et liés conformément aux garanties que vous choisissez de souscrire.

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance habitation