Signaler. Vague d’arrestations dans les casinos du Cambodge

La traite des êtres humains s’est développée dans les casinos et les centres de villégiature aux mains de réseaux mafieux au Cambodge pour obtenir des travailleurs contraints d’organiser des arnaques en ligne. Des arrestations ont eu lieu ces dernières semaines alors que la pression monte sur l’inaction des autorités.

Réservé aux abonnés Publié le 20 septembre 2022 à 17h10 Lu 2 min.

« Le gouvernement a remporté un certain nombre de succès dans la répression de la traite des êtres humains. La dernière en date a été la libération de 137 étrangers, vraisemblablement détenus illégalement pour travailler dans les jeux en ligne dans la province de Preah Sihanouk.

Le site proche du gouvernement souligne dans un autre article que ces arrestations font suite à un discours du Premier ministre cambodgien Hun Sen, ordonnant une répression sévère de « l’anarchie » que représentent les jeux illégaux. La police a mené une vague de descentes de police contre l’industrie du jeu, notamment à Sihanoukville, dans le sud du pays, où se concentre cette activité.

Depuis la mi-août, la pression monte au Cambodge, avec la multiplication d’articles dans la presse régionale sur la traite des êtres humains liée aux complexes de casinos qui pratiquent des arnaques en ligne.

Piégé dans un complexe de jeux

Autrefois pays d’origine des victimes de la traite des êtres humains, le Cambodge est devenu, écrit Deutsche Welle, un pays de destination. Les escroqueries sur Internet sont à l’origine de bon nombre de ces cas. « Les trafiquants

À Lire  Des technologies qui révolutionnent le monde des casinos en ligne canadiens

Ce qui suit est réservé aux abonnés…