Six postures de yoga pour lutter contre le mal des transports

Et le yoga pour éviter le mal des transports ? Voici six façons de dire adieu au mal des transports.

Le mal des transports peut rapidement gâcher nos vies et nos vacances. Nausées, fatigue, vertiges… Il peut prendre diverses formes peu agréables et pour cause : c’est à cause de l’état d’incompatibilité entre la vision et le système vestibulaire dans la partie de l’oreille interne qui contribue à l’audition mouvement et équilibre. . Bonnes nouvelles? Il est possible de réduire le mal des transports grâce aux positions de yoga que l’on ajoute fissa à notre routine quotidienne pour travailler l’équilibre, la stabilité et faciliter la digestion. Quelques minutes par jour dans les semaines précédant notre départ, nous prenons un peu de temps et faisons ce petit rituel anti-mouvement imaginé par Laure Dary, professeur de yoga et fondatrice de LD Studio.

A lire aussi : 5 Yoga permet au corps de se transformer facilement

Habituer le corps au mouvement 

Habituer le corps au mouvement 

La première étape dans la lutte contre le mal des transports ? Pratiquez des mouvements du corps, de la tête et des yeux qui ne leur sont pas naturels. Par conséquent, nous avons mis en place quelques postures qui vont nous faire tordre. Notez qu’une bonne respiration est très importante pour cet exercice.

Première posture : la Planche 

Asseyez-vous sur le sol avec les deux mains parallèles à l’avant du tapis et les deux pieds en arrière, les genoux sur le sol, en gardant votre nombril serré contre votre dos. Respirez de cette façon.

À Lire  8 conseils pour éviter l'épuisement, le stress et donner le meilleur de soi

Deuxième posture : le Chaturanga

Lorsque vous sortez, pliez vos jambes et pointez-les vers l’arrière, les épaules sont alignées avec les jambes. Les genoux peuvent aussi être au sol.

Troisième posture : le chien tête en haut et en bas

A l’inspiration, levez la tête, tendez les bras devant vous pour abaisser votre bassin et vos genoux à quelques centimètres du sol pour pouvoir présenter votre buste vers le haut et vers l’avant. On pense à garder les pieds pointés et les épaules éloignées des oreilles. Lorsque nous expirons, sans changer la distance entre les bras et les jambes, nous connectons les doigts et poussons le bassin vers le haut pour obtenir un dos très plat. Si le dos n’est pas plat, plier les jambes peut aider.

Nous répétons cette séquence cinq fois normalement, puis deux fois les yeux fermés afin de sentir notre corps bouger dans l’espace.

Trouver l’équilibre

Trouver l’équilibre

Le deuxième facteur le plus important dans la lutte contre le mal des transports : l’équilibre. Le mal des transports survient lorsque les parties de l’oreille interne qui aident à maintenir l’équilibre sont surchargées. Pour vous aider à y faire face, voici trois poses à enchaîner les unes après les autres en gardant cinq respirations chacune. Remarque : il est important de garder l’œil au centre en fixant le point devant soi.

Première posture : le Guerrier 2

Debout sur le tapis, placez le pied droit devant et les orteils face à l’avant du tapis. Dos, pied gauche parallèle au bord du tapis. Pliez la jambe droite et placez les mains parallèles au sol.

À Lire  Les chèvres aiment-elles le "goat yoga" ? | Ardoise.com

Deuxième posture : la Demi-Lune 

A partir de la position Warrior 2, amenez le poids sur la jambe droite et soulevez la jambe gauche pour la poser au sol. Placez le bout des doigts de la main droite sur le tapis et tendez la main gauche vers le ciel. Dans cette position, les hanches et les épaules sont ouvertes et relevées au maximum.

Troisième posture : la Chaise sur demi-pointes

À partir de la pose de la demi-lune, placez le pied gauche sur le sol à côté du pied droit. On lève les mains vers le ciel en prenant soin de bien les coller aux oreilles et on prend une position assise comme s’il y avait une chaise derrière. Une fois que vous êtes stable, soulevez vos talons et entrez en demi-pointes.

Une fois l’enchaînement de ces trois postures effectué d’un côté, vous pouvez le refaire de l’autre jambe. Voilà, vous avez toutes les clés en main pour lutter contre le mal des transports grâce au yoga et, ainsi, vous détendre. Essayez-le avant les prochaines vacances!

Laisser un commentaire