Soldes d’été 2022 : ce sont les vêtements les plus populaires

Les soldes d’été 2022 battent leur plein depuis le 22 juin et la plateforme de mode Stylight vient de dévoiler les pièces les plus achetées. Ils t’ont fait craquer aussi ?

Depuis le mercredi 22 juin, ce sont les soldes d’été 2022 sur Internet et en magasin. L’occasion pour les fashionistas de s’offrir des hits printemps-été à petits prix. Belles robes fleuries, tee-shirts à message, jeans taille basse, jupes imprimées, blouses aériennes… Les essentiels de la saison vous attendent ! Pour les commerçants, ces semaines de remises sont le moment de vider leurs rayons avant d’accueillir les collections automne-hiver 2022-2023. Si les plus belles pièces se trouvent généralement la première semaine, les deuxième et troisième démarques permettent de faire de vraies bonnes affaires pour compléter sa garde-robe à petits prix. De plus, depuis le 1er janvier 2022, en raison de la loi anti-gaspillage et économie circulaire (AGEC), les labels de prêt-à-porter (entre autres) n’ont plus le droit de détruire leurs invendus sous peine d’amendes salines Autrement dit, ils sont plus que jamais intéressés à liquider leurs stocks.

Le moteur de recherche de mode Stylight a voulu savoir quelles pièces avaient été les plus achetées durant cette période promotionnelle et a comparé le nombre de clics des internautes sur toutes ses plateformes internationales, ainsi que les recherches Google Trends entre mai et juin 2022. Lesquelles ressortent ? Les shorts de cyclisme sont populaires, avec une augmentation de 115 % des clics. Les sacs à main ont également le vent en poupe, en hausse de 63%, tandis que le succès de Birkenstock est indéniable puisque le nombre de clics pour ce mot est en hausse de 37% sur la plateforme. Autre pièce qui suscite l’intérêt des internautes : les sabots, chaussures d’été par excellence. Enfin, entre mai et juin 2022, les marques de vêtements Self-Portrait, Zimmermann et la marque de bain Oséree ont été particulièrement appréciées sur Stylight. Des étiquettes dans l’air du temps qui vous plairont à coup sûr !

Quelles sont les dates des soldes d’été 2022 par région ?

Quelles sont les dates des soldes d'été 2022 par région ?

Les soldes d’été 2022 auront lieu entre le mercredi 22 juin et le mardi 19 juillet dans la plupart des régions de France. Mais ces dates n’affectent pas certaines zones hexagonales. Ce sont les secteurs d’outre-mer, où les saisons ne sont pas les mêmes qu’en métropole, et les secteurs privilégiés par les visiteurs durant l’été, à savoir :

Si en hiver, les départements frontaliers de Meurthe-et-Moselle, Moselle, Vosges et Meuse coïncident avec les dates de soldes belges, en été la période de promotion est la même que dans le reste de la France métropolitaine et commence donc, en 2022, le mercredi 22 juin.

Quelle est la durée des soldes d’été 2022 ?

Quelle est la durée des soldes d'été 2022 ?

Entre le mercredi 22 juin et le mardi 19 juillet 2022, quatre semaines permettent aux fans de mode de relooker leur garde-robe à petits prix. En effet, ce délai a été déterminé par le décret du 27 mai 2019 et il n’a pas vocation à être prolongé sauf cas exceptionnel. Par exemple, les soldes d’hiver 2021 avaient été prolongées de plus de deux semaines pour permettre aux commerçants jugés non essentiels de commerces fermés à l’automne d’écouler leurs stocks. De plus, chaque saison avant la vente, les marques qui souhaitent organiser ce qu’elles appellent des ventes privées. Mais qu’est ce que c’est exactement?

Qu’est-ce que c’est, les ventes privées ?

Qu'est-ce que c'est, les ventes privées ?

Généralement organisées quelques semaines avant la vente officielle, les ventes privées permettent aux clients d’acheter des vêtements à prix réduits sans craindre d’être en rupture de stock. Parfois aussi intéressantes que la première décote de la vente, ces ventes privées sont le plus souvent réservées aux fidèles de la marque. Repérés par des points sur les étiquettes des vêtements en magasin ou figurant dans une rubrique dédiée du site internet, ils sont l’occasion de véritables aubaines.

Quelles astuces pour réussir les soldes ?

Quelles astuces pour réussir les soldes ?

Ce qui est bien avec les soldes, c’est la possibilité de s’offrir (et d’offrir) les vêtements de la saison à prix cassés. Quelques conseils pour un shopping efficace.

Connaître ses besoins pour éviter les achats impulsifs

Tout d’abord, vous devez décider de ce dont vous avez besoin. Parce que les vêtements ont été achetés sur un coup de tête à cause de leur prix dérisoire, les placards en regorgent. Surtout, ce mode de consommation provoque une surproduction qui n’entraîne pas de conséquences pour la planète. Selon les chiffres du ministère de la Transition écologique, 600 000 tonnes de textiles sont mises sur le marché chaque année en France, soit près de 10 kilos par habitant et par an. C’est énorme! Alors autant essayer de limiter les achats impulsifs et se concentrer sur les pièces qui nous font vraiment envie.

Toujours essayer les vêtements

C’est le danger classique. La vente a enfin commencé, nous avons 30 minutes de visionnage pour trouver les bonnes affaires et… la file d’attente dans les cabines d’essayage est interminable. La tentation d’acheter cette petite robe fleurie à -50% sans voir comment elle nous tombe dessus est forte, mais il faut résister. Parce que devoir revenir en magasin pour échanger est l’une des pires tâches que l’on puisse avoir. Le risque : garder cette pièce et ne jamais la porter. Ou comment transformer de bonnes affaires en gouffres financiers. Conclusion, lors de la vente, on prend toujours le temps d’essayer.

Aller fouiner dans les magasins multimarques indépendants

Et si vous aviez, pour une fois, quitté les grands noms pour vous balader dans les magasins multimarques indépendants ? Ayant fermé plusieurs fois ces derniers mois en raison de la pandémie de coronavirus, ils ont besoin du soutien des utilisateurs pour continuer à exister. D’autant plus qu’ils ont des atouts que n’ont pas les fast fashion stores : un large choix de marques progressistes, des employés habitués à conseiller les clients, des pièces uniques que l’on ne croise pas à tous les coins de rue. A Paris, rendez-vous chez Les boudeuses, Biba ou The Frankie Shop, à Lille, direction Série Noire, à Saint-Jean-de-Luz, rendez-vous au Vestiaire, à Arcachon et Bordeaux, direction Pia Pia… Toi toi y trouverez sûrement votre bonheur.

Quelles dates pour les prochaines périodes de soldes ?

Quelles dates pour les prochaines périodes de soldes ?

En France, les soldes sont encadrées par une législation stricte : leurs dates de début (le deuxième mercredi de janvier et le dernier mercredi de juin) et leur durée (quatre semaines) sont fixées par le gouvernement. Cependant, des circonstances exceptionnelles, comme l’épidémie de coronavirus, peuvent bouleverser ce calendrier établi. Toutefois, sauf arrêté gouvernemental, les prochaines périodes de soldes devraient avoir lieu à ces dates :

Quelle est l’origine et l’histoire des soldes ?

A Paris, dans les années 1830, la vente est née. Simon Mannoury, un Normand, a initialement ouvert un magasin de tissus et de vêtements dans le 7e arrondissement de la capitale. Baptisée Au Petit Saint Thomas, cette boutique est un lieu d’expérimentation pour l’entrepreneur, qui affiche les prix de ses produits, invite les clients à flâner entre les rayons et instaure la vente par correspondance, autant de pratiques peu répandues à l’époque. Au fur et à mesure du succès, il étoffe son catalogue de vente pour proposer encore plus de références aux consommateurs, mais finit par se retrouver à chaque fin de saison avec un sacré paquet d’invendus sur les bras. Cela n’aide pas son commerce, car il souhaite renouveler fréquemment l’offre de sa boutique.

La solution qu’il trouve pour faire le ménage à chaque début de saison ? Vendre les pièces de la précédente juste avant d’installer la nouvelle collection. Un vrai succès pour Simon Mannoury, qui vient d’inventer la vente. Rapidement imité par les concurrents du commerçant, le concept s’est popularisé au cours du XXe siècle avec l’essor de la société de consommation, des grands magasins, des marques et désormais d’Internet.

Depuis de nombreuses années, le modèle de vente est remis en question. Et pour cause : bien que les soldes ne représentent que huit semaines, les marques peuvent proposer leurs collections à prix réduits à différentes occasions tout au long de l’année. Seule exigence : ne pas utiliser le mot « vente » dans leur communication. On parle alors de « Journées Privilèges », « Offres Extraordinaires », « Ventes Privées » ou encore « Black Friday », « Cyber ​​Monday » et « Westminster Day ». De quoi inciter les consommatrices à attendre l’une de ces nombreuses périodes promotionnelles pour acheter les vêtements qui attirent leur attention. En effet, en France, selon Kantar Worldpanel, 47% des vêtements, chaussures, sacs et linge de maison sont achetés pendant les périodes de prix bas.

Ces différentes semaines de remises sont aussi un excellent moyen pour les commerçants d’inciter à l’acte d’achat. Décidément, avec 50% de réduction, n’importe quelle jupe Zara devient 1 000 fois plus plate ! Seul hic, si les marques jouent avec ce système de remises pour inciter à la consommation, c’est qu’elles ont intégré ce modèle de vente dans leur business plan. Et ainsi, pendant les périodes sans rabais, ils vendent des produits à des prix bien plus élevés qu’ils ne devraient l’être. Autre limite causée par ces remises en cascade : elles incitent les marques à proposer de plus en plus de produits, de collections et ont donc tendance à la surproduction. Ce qui n’est clairement pas bon pour la planète, dont les ressources sont intensivement utilisées par la mode, considérée comme l’une des industries les plus polluantes de la planète.

Ainsi, tout le système de promotions est exposé. Dans une lettre ouverte publiée le 12 mai 2021 sur le site spécialisé Business of Fashion, de grandes maisons internationales telles que Marine Serre, Thom Browne ou encore Dries Van Noten (qui héberge le projet), réclamaient un changement des saisons évoquées précédemment en 2016. Cela conduirait notamment à la disparition du Black Friday qui « érode la rentabilité ». En France, l’opération de relance post-restriction 2020 initiée par les grands groupes et baptisée « French Days » fait polémique, jugée agressive pour les plus petites entreprises.

Quelles alternatives aux soldes ?

Ceux qui tirent des ventes, des remises et des remises offrent un certain nombre d’alternatives à ce modèle désormais épuisé. Parmi celles-ci, proposer une garde-robe restreinte d’essentiels immuables assortie d’une série de pièces répondant plus précisément aux tendances de la saison, comme le fait très justement Maison Standards.

Autre possibilité : ne produire qu’en petite quantité et renouveler le stock une fois épuisé, comme le propose Les Récupérables. Balzac Paris applique un principe différent. À la fin de la saison, les articles invendus ne seront pas vendus. Ils seront proposés à prix réduit un an plus tard, en même temps que la collection de l’année en cours.

Enfin, et cette technique fait de plus en plus d’adeptes : créer de l’ordre. C’est le parti pris de MaisonCléo ou Réuni, qui propose régulièrement de nouveaux modèles dont la production ne commence qu’après l’achat par les clients. Pour l’instant, cette façon de faire à la demande plaît surtout aux marques numériques qui peuvent être agiles en termes de production, mais il est fort possible que ce système fasse des émules !

Comment Zara fixe ses prix ?

Zara se positionne alors sur un segment de prix dit « moyen », plus cher que certains concurrents comme H&M ou Mango, mais toujours bien plus abordable que les principales marques qui ont inspiré ses collections.

Quelle est la stratégie de Zara ? La stratégie adoptée par Zara passe par une logistique sans faille et des équipements informatiques performants dédiés à la gestion automatique et quotidienne des réassorts. Il existe une communication globale en temps réel avec chaque magasin.

Pourquoi Zara moins cher Espagne ?

Zara, Beshka, Pull and Bear : moins cher en Espagne Les différences de niveau de vie entre les marchés européens et américains ainsi que les différences au sein même de l’Europe ont incité l’entreprise à appliquer des prix en fonction du pouvoir d’achat du pays cible.

Comment Zara se finance ?

Inditex, le principal groupe de mode espagnol, propriétaire de la marque de prêt-à-porter Zara, a décidé de s’introduire en bourse, par le biais d’une offre publique (OPV) sur 30 à 40 % de son capital.

Où trouver les invendus de Zara ?

Un reportage de France 2 en juin dernier montrait précisément comment Zara écoule ses invendus à Dakar, au Sénégal. Les enseignes n’y ont pas de boutiques, ce sont des déstockeurs qui créent des stands éphémères sur place pour revendre les articles.

Où trouver les invendus des boutiques ?

Qui est le grossiste de Zara ?

Inditex contrôle désormais 100% d’Indiput, son principal fournisseur local. Dans une volonté d’intégrer davantage ses partenaires en matière d’habillement, Inditex a racheté la totalité des parts d’Indiput, son principal fournisseur espagnol, dont elle détenait 51% du capital depuis 1997.

Où trouver les anciennes collection Zara ?

Sur notre friperie en ligne, nous vous proposons de retrouver des articles de leurs collections précédentes. Et qui sait, vous pourriez trouver un article de leurs anciennes collections qui vous manquait mais rêvait de posséder.

Comment trouver un article en rupture de stock ?

Introduction. Parfois, il peut être très long de trouver un revendeur pour un produit particulier et encore plus lorsqu’il est en rupture de stock. Encore une fois, Vulgum Techus propose une solution rapide et efficace qui permet d’obtenir en quelques secondes l’état des stocks de certaines boutiques en ligne.

Comment savoir si un article est disponible dans la boutique ? Accédez à la page de l’article que vous souhaitez vérifier et cliquez sur la phrase soulignée « Vérifier la disponibilité en magasin ». Vous le trouverez sous le bouton noir « AJOUTER À LA CARTE ».

Quelles sont les causes d’une rupture de stock ?

Les causes des ruptures de stock peuvent varier. Erreur humaine ou logicielle dans le provisionnement. Volonté de mettre en place une méthode de réapprovisionnement proche du « juste à temps » Mauvaise estimation du nombre de commandes. D’une période de croissance soudaine et inattendue.

Qui est le grossiste de Zara ?

Inditex contrôle désormais 100% d’Indiput, son principal fournisseur local. Dans une volonté d’intégrer davantage ses partenaires en matière d’habillement, Inditex a racheté la totalité des parts d’Indiput, son principal fournisseur espagnol, dont elle détenait 51% du capital depuis 1997.

Comment Zara s’est-elle développée ? Vêtements… Amancio Ortega a ouvert sa première boutique Zara en 1975, toujours à La Corogne, et la première boutique hors d’Espagne à Porto (Portugal) en 1988, puis à New York en 1989. Sous le nom de Zara se trouvait la ligne de parfums Zara Fragances et la ligne de cosmétiques Zara Textures a été lancée en 1999.

Est-ce que Zara est une marque de luxe ?

Zara est une chaîne de prêt-à-porter d’origine espagnole. Fondé en 1975, Zara est considéré comme le détaillant de vêtements à la croissance la plus rapide. Zara est la principale chaîne de vêtements du groupe Inditex.

Est-ce que Zara est une entreprise ?

Zara est l’une des principales entreprises de mode internationales. Il appartient à Inditex, l’un des plus grands groupes de distribution au monde.

Où se fournit Zara ?

De plus, Zara contrôle une grande partie de sa fabrication. En effet, ses vingt usines espagnoles lui fournissent 70 % de ses approvisionnements, tandis que les 30 % restants sont importés de Chine, d’Inde, de Malaisie, du Maroc, etc.

Laisser un commentaire