Soldes d’été 2022 : les réductions arrivent bientôt !

Plus que quelques jours pour profiter des soldes d’été 2022 ! Il est encore temps de faire de bonnes affaires…

L’activité estivale 2022 est presque terminée ! Commencées le mercredi 22 juin, elles se termineront le mardi 19 juillet dans la plupart des régions de France. Il ne reste donc que quelques jours aux fashionistas pour accéder à la saison printemps-été à des prix abordables. De belles robes fleuries, des T-shirts brodés, des pantalons légers, des jupes imprimées, des chemisiers… Les essentiels de saison sont toujours au rendez-vous ! Pour les entrepreneurs, ces semaines de remises sont le moment de faire le ménage dans leurs chambres avant d’accueillir la collection automne-hiver 2022-2023. Si la meilleure est disponible dès la première semaine, les deuxième et troisième marques permettent de faire de très bonnes affaires pour compléter sa garde-robe à un prix abordable. De plus, depuis le 1er janvier 2022, en raison de la loi anti-gaspillage et de l’économie circulaire (AGEC), les enseignes des programmes de placement (entre autres) n’ont pas le pouvoir de détruire les invendus dans un bac à sel. En d’autres termes, ils sont plus que jamais intéressés par l’abandon des stocks.

Le moteur de recherche Stylight veut savoir lesquels sont les plus populaires en ce moment de vente et par rapport au nombre de clics des internautes sur l’ensemble de ses plateformes mondiales, et recherche Google Trends entre mai et juin 2022. Lequel est-il sorti Les shorts de vélo sont populaires, avec une augmentation de 115 % de la pression. Les sacs à main ont également le vent en poupe, en hausse de 63%, tandis que le succès de Birkenstock est indéniable puisque le nombre de clics de ce terme a grimpé de 37% sur la plateforme. Autre domaine qui a suscité l’intérêt des internautes : les sabots, chaussures d’été à parts égales. Enfin, entre mai et juin 2022, les produits des marques de bain Kai, Zimmermann et Oséree sont particulièrement appréciés sur Stylight. Des marque-pages et des occasions appropriés, que vous allez sûrement adorer !

Quelles sont les dates des soldes d’été 2022 par région ?

Quelles sont les dates des soldes d'été 2022 par région ?

Les échanges d’été 2022 se déroulent du mercredi 22 juin au mardi 19 juillet dans la plupart des régions de France. Mais six autres zones d’angle ces jours-ci ne les ont pas affectés. Ce sont les parties d’outre-mer, où la météo n’est pas la même qu’en France, et les parties que les vacanciers préfèrent durant l’été, à savoir :

Si en hiver, les zones frontalières de Meurthe-et-Moselle, Moselle, Vosges et Meuse coïncident avec les dates des soldes belges, en été l’heure de présentation est la même que dans les autres grandes villes françaises donc ça commence, en 2022. , 22 juin.

Quelle est la durée des soldes d’été 2022 ?

Quelle est la durée des soldes d'été 2022 ?

Entre le mercredi 22 juin et le mardi 19 juillet 2022, quatre semaines offrent aux fans la possibilité de styliser leurs vêtements à un prix abordable. En effet, ce délai est limité par la loi du 27 mai 2019 et n’a pas vocation à être prolongé sauf cas particuliers. Par exemple, les soldes d’hiver 2021 ont été prolongées de plus de deux semaines pour permettre aux commerçants dont les magasins apparemment insignifiants sont fermés à l’automne de vendre leurs parts. De plus, chaque saison avant les soldes, les produits qu’ils désirent conçoivent ce qu’ils appellent des ventes privées. Mais quoi, exactement ?

Qu’est-ce que c’est, les ventes privées ?

Qu'est-ce que c'est, les ventes privées ?

Généralement programmés quelques semaines avant les ventes officielles, les détaillants privés permettent aux clients d’acheter des vêtements à un prix moins cher sans craindre le marché. Une période passionnante en tant que premier signe de vente, ces annonces privées sont les plus rapides pour les fidèles de la marque. Présentés par des points sur les étiquettes de vêtements dans les magasins ou apparaissant dans une section spéciale du site Web, ils ont le potentiel d’être une véritable aubaine.

Quelles astuces pour réussir les soldes ?

Quelles astuces pour réussir les soldes ?

L’avantage des soldes, c’est la possibilité de proposer (et de proposer) des vêtements de saison à prix cassé. Quelques conseils d’achat et de qualité.

Connaître ses besoins pour éviter les achats impulsifs

Tout d’abord, vous devez déterminer ce dont vous avez besoin. Parce que les articles ont été achetés volontairement à cause des pièces ridicules, les boîtes ont été remplies à ras bord. Surtout, ce mode d’utilisation entraîne de nombreuses conséquences imprévues pour le monde. Selon les chiffres du ministère de l’Environnement, 600 000 tonnes de textiles sont mises sur le marché chaque année en France, soit environ 10 kilogrammes par foyer et chaque année. C’est bien! Nous pouvons donc essayer de limiter le pouvoir d’achat et nous concentrer sur les choses que nous voulons vraiment.

Toujours essayer les vêtements

C’est un trou classique. Enfin les soldes commencent, nous avons une montre de 30 minutes sous la main pour dénicher les bonnes affaires et… la file d’attente dans les salles appropriées est interminable. La tentation d’acheter ce petit chemisier à -50% sans voir comment ça nous tombe dessus est forte, mais il faut résister. Retourner au magasin pour l’échanger est l’une des pires choses que l’on puisse faire. Risque : conservez cette zone et ne la portez pas. Ou comment transformer un bon commerce en trous d’argent. Enfin, lors des soldes, on prend toujours le temps d’essayer.

Aller fouiner dans les magasins multimarques indépendants

Et si, pour une fois, vous laissiez de grands noms déambuler dans de nombreux magasins privés ? Plusieurs dossiers ont été classés ces derniers mois en raison de vomissements et de diarrhée, nécessitant un soutien aux consommateurs pour continuer d’exister. D’autant plus qu’ils ont les avantages que n’a pas un fast-food : un grand choix de produits à la pointe de la technologie, un personnel habitué à conseiller les clients, des particuliers que vous ne viendrez pas à tous les coins de rue. A Paris, rendez-vous chez Les boudeuses, Biba ou The Frankie Shop, à Lille, à la tête de Série Noire, à Saint-Jean-de-Luz, allez chez Vestiaire, à Arcachon et Bordeaux, à la tête de Pia Pia… Vous en êtes sûr pour y trouver le bonheur.

Quelles dates pour les prochaines périodes de soldes ?

Quelles dates pour les prochaines périodes de soldes ?

En France, la publicité est encadrée par des règles strictes : dates de début (deuxième mercredi de janvier et dernier mercredi de juin) et durée (quatre semaines) fixées par le gouvernement. Des conditions spéciales, telles que le cancer du coronavirus, peuvent déclencher ce processus efficace. Bien sûr, sauf loi gouvernementale, les futures périodes de soldes devraient courir à ces dates :

Quelle est l’origine et l’histoire des soldes ?

A Paris, dans les années 1830, la vente est née. A l’origine, Simon Mannoury, normand qui a ouvert une boutique de textile et de vêtements dans le 7ème arrondissement de la capitale. Baptisée Au Petit Saint Thomas, cette boutique est un banc d’essai pour un entrepreneur, qui affiche les prix de ses produits, invite les clients à déambuler entre les kiosques et propose de la publicité par courrier, autant d’activités peu populaires à l’époque. . Au fur et à mesure de ses succès, il étoffe son article de vente pour donner plus de références aux internautes, mais finit par se retrouver à chaque fin de saison avec un sacré paquet d’invendus à la main. Cela ne l’a pas aidé, car il souhaitait régulièrement mettre à jour l’offre de son magasin.

La solution trouvée pour dégager la route à chaque début de saison ? Vendre la pièce précédente avant d’installer la nouvelle collection. Grand succès pour Simon Mannoury, qui a inventé les publicités. Imitant rapidement les entrepreneurs concurrents, l’idée s’est popularisée au 20e siècle avec le développement des communautés de consommateurs, des commerces, des marques et désormais d’Internet.

Pendant de nombreuses années, le modèle de vente a été remis en question. Et pour cause : alors que les soldes ne représentent que huit semaines au total, les marques peuvent proposer leurs collections à des prix moins chers à différentes périodes de l’année. Important : n’utilisez pas le mot « publicité » dans leur communication. Puis ils parlent de « Journées Privilèges », « Bonnes Offres », « Shopping » ou encore « Black Friday », « Cyber ​​Monday » et « Boxing Day ». De quoi inciter les consommateurs à attendre l’un de ces nombreux créneaux publicitaires pour acheter des vêtements qui attirent leur attention. En effet, en France, selon Kantar Worldpanel, 47% des vêtements, chaussures, sacs à main et linge sont achetés à bas prix.

Ces différentes semaines de réductions sont également un excellent moyen pour les acheteurs de booster leur expérience d’achat. Bien sûr, avec 50 % de réduction, chaque jupe Zara est 1 000 fois la plus intéressante ! Seul hic, si les produits jouent avec ce système de remise pour inciter à la consommation, c’est qu’ils ont intégré ce produit de vente dans leur business plan. Par conséquent, pendant les périodes sans remises, ils vendent des produits à un prix plus élevé qu’ils ne le devraient. Autre limite que ces remises créent : elles incitent les entreprises à proposer plus de produits, plus de collections donc elles conduisent souvent à l’excès et à la semence. Ce qui n’est clairement pas bon pour le monde, dont les ressources sont vraiment exploitées par le monde, qui est considéré comme l’une des industries les plus polluantes au monde.

Ainsi, tout le système publicitaire est dédié. Dans une lettre ouverte publiée le 12 mai 2021 sur le site exclusif de Business of Fashion, de grandes entreprises internationales telles que Marine Serre, Thom Browne ou encore Dries Van Noten (l’employeur), ont exigé de changer les conditions météorologiques évoquées plus tôt en 2016 Cela conduira à terme à la disparition du Black Friday qui « ruinait les bénéfices ». En France, le projet de relance 2020 lancé par les grandes organisations et baptisé « French Day » fait polémique, vu comme dur pour les petites entreprises.

Quelles alternatives aux soldes ?

Les annonceurs de soldes, de remises et de remises proposent de nombreuses options pour ce produit qui arrive à expiration. Parmi ceux-ci, fournir un ensemble spécifique de vêtements décontractés avec une série de shorts qui répondent spécifiquement aux conditions météorologiques, comme le fait Maison Standards.

Autre possibilité : produire en petite quantité uniquement et renouveler le stock dès qu’il est terminé, comme le propose Les Récupérables. Balzac Paris utilise un principe différent. À la fin de la saison, les invendus n’étaient pas vendus. Ils seront proposés à un prix moins cher après un an, avec la collection de cette année.

Enfin, et cette stratégie attire de plus en plus d’adeptes : créer sur commande. C’est la passion de MaisonCléo ou Réuni, qui proposent régulièrement de nouveaux produits dont la production démarre dès l’achat des clients. À l’heure actuelle, cette façon de faire indispensable est plus attrayante pour les produits numériques qui peuvent être puissants en termes de production, mais ce système peut faire des émules !

Laisser un commentaire