Statut LMNP : comment ça se passe ?

C’est décidé, cette année sera consacrée à la création de votre héritage ! Votre objectif : investir votre épargne tout en bénéficiant d’un cadre fiscal attractif. Pour ce faire, vous vous êtes naturellement tourné vers les investissements locatifs en résidences services. Ce dernier, grâce au statut LMNP (Meublé d’Intérêt Non Professionnel), vous offre la possibilité de développer votre patrimoine sans exploser votre déclaration fiscale.

LMNP : comment ça fonctionne fiscalement ?

LMNP : comment ça fonctionne fiscalement ?

Pour être Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP), vos revenus annuels ne doivent pas dépasser 23 000 euros par an soit 50% des revenus totaux de votre foyer. Ils doivent être déclarés dans la catégorie Bénéfice Industriel et Commercial (BIC). Grâce au statut LMNP, vous aurez la possibilité d’opter pour le régime micro-BIC si vos revenus ne dépassent pas 72 600 euros. Dans ce cas, un abattement forfaitaire de 50% sera appliqué sur vos gains bruts. Au dessus de ce montant ou en dessous (optionnellement) vous serez sur le régime dit « réel ». Qu’est-ce que cela signifie ? Vous n’aurez pas de rémunération fixe, mais à la place la possibilité de déduire tous les frais réellement engagés (frais d’acquisition, intérêts d’emprunt, frais d’entretien et de réparation, taxes locales, frais de dossier et d’assurance) et également de faire l’amortissement de votre bien et de votre mobilier. Toutes ces déductions réunies vous permettront d’atteindre un revenu imposable très faible, voire nul, pendant de nombreuses années. De plus, si vous vous engagez à conserver votre investissement pendant au moins 20 ans, vous pourrez bénéficier d’un remboursement de la TVA(1) (20% du prix d’achat de votre nouveau bien meublé). Un avantage financier non négligeable qui n’est possible que dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier dans une résidence avec services ou de tourisme gérée par un opérateur professionnel.

À Lire  Comment trouver un nouveau logement à Toulouse ?

Qu’est-ce que l’amortissement ?

Parce que l’immobilier s’use avec le temps et tombe, les autorités fiscales offrent la possibilité de comptabiliser cette usure comme une dépense hors trésorerie. Concrètement, cela signifie qu’une partie du montant de votre bien ainsi que vos frais d’acte peuvent être amortis – c’est-à-dire déduits de vos revenus locatifs – sur une durée de 25 à 40 ans. Le montant de cet amortissement peut être compris entre 2,5 et 4 % par an. En cas de travaux, l’amortissement sera compris entre 10 et 20 ans. Quant au mobilier, vous pouvez l’amortir jusqu’à 10 à 20% de la valeur par an sur une durée de 5 à 10 ans.

Quelles sont les conditions pour être éligible au statut LMNP ?

Quelles sont les conditions pour être éligible au statut LMNP ?

Pour bénéficier du statut LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), vous devez :

Bon à savoir : Les résidences étudiantes et seniors sont éligibles au LMNP. Un avantage en termes de réduction d’impôt(2) en plus d’une bonne rentabilité. En effet, en investissant dans une résidence gérée, comme celles proposées par Réside Études, la rentabilité estimée peut atteindre jusqu’à 3,90% HT/taxe(3). Sans oublier la possibilité de récupérer 20% de TVA sur le prix d’achat(1). De plus, Réside Études a un partenariat avec un cabinet comptable qui se chargera de toutes vos démarches fiscales.

Contenu réalisé en collaboration avec Réside Études. Aucun membre de la rédaction de BFMTV n’a participé à la rédaction de ce contenu.

Laisser un commentaire