Thomas Fatôme : « Notre priorité à ce stade, c’est le travail d’équipe et le travail d’équipe »

Il a été publié

le 09/04/2022 à 19:15, Mis à jour le 09/04/2022 à 19:15

COMMUNICATION – Pour réussir la transformation du système de santé, le Directeur de l’Assurance Maladie se prépare auprès des médecins. Mais non sans controverse.

Thomas Fatôme, PDG de l’Assurance maladie à partir de la mi-2020, conduira les négociations avec les associations de médecins pour créer un accord médical efficace pour la période 2023-2028.

ET FIGARO. – Quelle est votre priorité dans ce nouvel accord ?

Thomas FATOME. – Bien que 10% de ceux qui ont un contrat ne trouvent pas de médecin, l’important est de rendre le temps médical aux médecins. Il n’est pas question de les faire travailler plus, mais dans de meilleures conditions en se déplaçant en groupe, et qu’ils puissent suivre plus de patients. En France, un médecin fréquentant un hôpital suit environ 1 000 patients, contre 1 500 à 2 000 dans les pays voisins où il est entouré de deux ou trois personnes pour l’aider.

Bala et la France sont toujours malades à cause de leurs déserts médicaux

En 2019, nous avons créé le poste d’assistants médicaux, et cela a fonctionné : le nombre de patients augmente sans que les médecins travaillent davantage. Il y avait 3 300 aides fin juillet et nous devrions atteindre 4 000 d’ici la fin de l’année. Nous voulons aller plus loin. Pour…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à gagner.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois

Déjà enregistré?

À Lire  Changement climatique : quel impact sur votre assurance habitation ?