Toulouse : quatre conseils pour prendre soin de son jardin cet automne

L’association « Partageons les jardins » donne des conseils pour entretenir au mieux son jardin cet automne à Toulouse. Le plus important : profitez de cette saison pour améliorer le sol de votre potager.

Summer a joué la prolongation pendant plus d’un mois à Toulouse. Mais l’automne semble maintenant prêt à commencer. Après un mois d’octobre particulièrement chaud, les températures sont en effet revenues aux normales saisonnières depuis début novembre. La pluie est également revenue sur la Ville rose.

C’est le signe qu’il est enfin temps de mettre votre jardin en mode automne. Cédric Martin, maraîcher et animateur au sein de l’association toulousaine de promotion et de mise en réseau des activités de jardinage « Partageons les jardins », donne ses conseils pour préparer au mieux l’arrivée du printemps.

Arrêter de désherber son jardin

Avec la chaleur exceptionnelle, certains plants de légumes d’été, l’aubergine notamment, ont continué à fleurir ces dernières semaines. « Les périodes de vendanges sont un mois plus tardives que d’habitude », précise Cédric Martin. Mais les légumes d’été devraient bientôt céder la place à ceux d’automne.

Choux, poireaux, carottes, céleri ou encore navets seront bientôt récoltés. En attendant, Cédric Martin recommande de ne plus désherber son potager. « Il y a moins de choses à faire au jardin en automne puisque tout pousse plus lentement », explique le maraîcher.

Nourrir le sol de son potager

Par ce temps plus calme au jardin, Cédric Martin recommande de semer des plantes dites d’engrais verts, comme la féverole, une sous-espèce de fève, dans son potager. « Il ne faut pas laisser le sol nu. Les engrais verts vont l’occuper et contribuer à améliorer sa structure pour le printemps », précise le maraîcher.

À Lire  Quelles solutions après la mort de notre ami à quatre pattes ? - Quels arbres fruitiers planter si vous avez un...

Il conseille également d’aller à la recherche de feuilles ou de petits bouts de bois dans le jardin ou lors de promenades à la campagne. « Vous les mettez ensuite sur le sol du potager. Ils vont se décomposer et reconstituer le sol avec des nutriments. Cela permettra aussi de retenir l’eau », explique Cédric Martin.

Protéger les plantes du gel

Frost n’est pas encore de retour. Mais c’est maintenant qu’il faut ramener les plantes en pot qui le craignent à l’intérieur. « C’est le moment de rentrer les géraniums et les orangers, notamment », explique le maraîcher.

Cédric Martin invite également les propriétaires de potagers à poser un voile d’hiver sur les plantes potagères gélives comme la laitue, les pois, la moutarde ou encore les fèves qui seront récoltées au printemps. « On peut encore les planter à la volée, c’est-à-dire en grattant juste un peu le sol et en jetant les graines directement sur la surface à semer », explique le maraîcher.

Planter les bulbes de printemps

A planter également : les bulbes de printemps, comme les jonquilles, les tulipes, les crocus et les anémones. « Ces bulbes ont besoin de températures froides pour sortir au printemps. Ils sont à planter en bandes à l’extérieur. Les vieilles ampoules peuvent être laissées dans le sol. Elles refleuriront au printemps », précise Cédric Martin.

Grâce à tous ces conseils, votre jardin devrait être en pleine forme au retour des beaux jours. Pourtant, s’il ne fallait en suivre qu’une seule, ce serait de « profiter de la chute pour améliorer le sol ». « C’est une période tranquille pendant laquelle on la laisse s’enrichir pour le printemps », conclut le maraîcher.

À Lire  Pourquoi mon chien pleure-t-il ?