Transactions Bitcoin (BTC) : Doit-on passer par un intermédiaire ?

L’élimination des intermédiaires, ou tiers de confiance, est l’objectif ultime des crypto-monnaies et de la blockchain. Avec un niveau d’adoption sans cesse croissant, les bitcoins et autres altcoins inquiètent les institutions qui voient leurs anciennes proies sortir peu à peu de leurs cages. La décentralisation ne les rend pas heureux, apparemment. Du coup, avec ce que Blockstream et Sevenlabs viennent de sortir, les intermédiaires vont vite être oubliés dans l’histoire.

XDEX, l’exchange décentralisé béni par Poseidon

XDEX, l’exchange décentralisé béni par Poseidon

Le groupe Poseidon, soutenu par Blockstream et Sevenlabs, a mis en place le premier échange de sécurité pour Bitcoin et stablecoins pour les utilisateurs suisses. Il prendra en charge les actifs intégrant l’écosystème de la reine des crypto-monnaies et permettra le trading peer-to-peer.

XDEX est le nom attribué à cet échange.

« Il s’agit de XDEX, un nouveau jeton de sécurité ouvert et décentralisé et un échange de jetons Liquid.

Sur la base de @Liquid_BTC, les utilisateurs peuvent échanger des actifs tels que des stablecoins, des jetons de sécurité et tout autre actif numérique émis sur Liquid.

Pour plus d’informations : xdex.ch »

Pour Lars Schlichting, General Counsel de XDEX, « l’utilisation de l’infrastructure P2P par les marchés financiers est aujourd’hui inévitable ».

C’est la raison pour laquelle Poséidon a choisi l’application de niveau 2 Liquid Network, favorable à la mise à l’échelle du bitcoin. Il était nécessaire d’utiliser Blockstream pour y arriver.

Ainsi, les échanges d’actifs tels que le bitcoin, les stablecoins (en euros ou en francs suisses) et les actifs liquides deviendront un privilège pour les utilisateurs de XDEX. A noter qu’à partir de son lancement au 4ème trimestre 2022, ils seront également autorisés à échanger des billets de minage Blockstream ou encore « equity token » (ou capital token) Infinite Fleet.

Une pluralité de possibilités

Une pluralité de possibilités

Comme indiqué ci-dessus, XDEX est pris en charge par :

À Lire  Les Philippines cesseront d'accepter les demandes de licence de chiffrement pendant 3 ans, déclare le régulateur BlockBlog

Ainsi, XDEX autorise un cadre technologique incluant la rapidité, la sécurité, la confidentialité, les échanges P2P sans tiers de confiance ou l’utilisation de titres numériques tout-en-un autorisant la gestion d’actifs programmables sur Liquid.

EDEX, cette solution avant-gardiste fait donc la fierté d’Adam Back, PDG de Blockstream.

« En utilisant la plate-forme de gestion d’actifs AMP de Blockstream, le protocole décentralisé de TDEX et les transactions confidentielles et la vitesse de Liquid, XDEX forme une pile technologique Bitcoin complète qui fournit un plan pour le futur commerce de titres et conduit à une nouvelle réforme des marchés de capitaux traditionnels et à la désintermédiation », a-t-il. a dit

Et ce n’est que le début. Car XDEX entend établir un cadre réglementaire et élargir son champ d’activité après avoir obtenu une nouvelle licence fintech auprès de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA). Notez que cette licence est censée couvrir les échanges de valeur de jeton ou de jetons d’actions.

Obtenez un tour d’horizon de l’actualité du monde des crypto-monnaies en vous inscrivant à notre nouvelle newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les effets se feront sentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre tout espoir, je dirai que j’y suis pour quelque chose.

Laisser un commentaire