Vague de froid en France : voici ce qu’il faut faire au jardin en attendant le retour des températures saisonnières le 5 avril

Une vague de froid inattendue peut faire des ravages dans votre jardin. Mais il existe quelques astuces pour protéger vos plantes et les abriter en attendant le retour des températures saisonnières.

Sommaire

Coup de froid : comment protéger ses plantes ?

Coup de froid : comment protéger ses plantes ?

Alors que des gelées sont attendues en fin de semaine, de la neige devrait aussi faire son apparition entre les Hauts-de-France, le Bassin parisien et le Massif central. Mais que faire au jardin d’ici le retour des températures saisonnières ? Afin d’éviter que les fleurs ne subissent de graves dommages, il est fortement recommandé de pailler le sol. Vous pouvez également compter sur le voile d’hiver pour protéger vos fleurs du gel. Si vous avez des rosiers, vous pouvez disposer la terre en buttes pour les protéger du gel.

Jardin : que faire en attendant le retour des températures de saison ?

Jardin : que faire en attendant le retour des températures de saison ?

Du côté des températures, un retour à la normale est prévu le mardi 5 avril, voire le mercredi 6 avril. Alors pour protéger vos plantes, certains dispositifs peuvent être mis en place. Par-dessus votre paillis, n’hésitez pas à placer quelques branches de sapin qui feront office de dôme protecteur. Ensuite, recouvrez vos arbustes les plus fragiles d’un écran ou d’un voile d’hiver. Attention, en période de gel, arrêtez d’arroser vos plantes et arbustes !

Nous vous conseillons de mettre un paillis pour protéger les racines de votre plante. Si vous disposez d’un rouleau de voile d’hivernage, nous vous conseillons de recouvrir entièrement votre plante jusqu’au fond du pot et de mettre un repère afin d’avoir un repère pour couper le voile.

Quelles sont les plantes qui résistent au gel ?

Quelles sont les plantes qui résistent au gel ?

Sont concernés :

  • géraniums (lierre et zonales);
  • hibiscus;
  • oiseaux de paradis ou strelitzia;
  • cassias;
  • bougainvillier;
  • fushias;
  • les lantanas ;
  • dentaire;

Quelle plante est résistante au froid ? Des plantes qui résistent au froid et au gel C’est le cas par exemple des campanules, des chrysanthèmes ou encore des ancolies, qui peuvent supporter des températures négatives jusqu’à -20°C !

Quelle plante peut rester dehors en hiver ?

Plantes rustiques pour balcon et terrasse Les arbustes persistants rustiques comme le buis, l’hortensia, le rhododendron et certaines variétés d’hibiscus résistent parfaitement au gel et à la neige.

Quelle fleur ne gel pas en hiver ?

Le cyclamen possède de très petites fleurs odorantes aux couleurs mauves, roses ou blanches. Facile à multiplier, le cyclamen peut former un joli tapis.

Où mettre ses plantes l’hiver ?

Où mettre ses plantes l'hiver ?

Pailler, butter, abriter sous une cloche ou sous un tunnel, protéger avec un voile d’hivernage, entourer d’une gaine de paille, voire hiverner à l’intérieur… sont autant de moyens de protéger les plantes en hiver.

Comment entretenir les plantes d’intérieur en hiver ? Combattez l’air sec en plaçant les pots sur une couche de galets d’argile humides. Arrosez (la motte ne doit pas trop se dessécher) avec de l’eau non calcaire à température ambiante. Vaporisez le dessous du feuillage. Apportez tous les 8 jours, d’avril à septembre, un engrais pour fleurs.

Quand protéger les plantes du froid ?

A défaut, ils peuvent aussi être mis à l’abri dans la maison, mais dans ce cas, il faut les rentrer à la fin du mois d’août, avant que les températures nocturnes ne soient basses car ils craignent plus les chocs thermiques que le froid lui-même.

Comment protéger les bourgeons du gel ?

Enveloppez les branches dans un voile d’hiver, éventuellement rempli de feuilles mortes ou de tout autre paillis léger. Enveloppez également les jeunes arbustes persistants en préservant bien leur base et paillez-les autour pour que la terre ne gèle pas.

À Lire  Saupoudrer de cannelle sur vos plantes pour les faire pousser ? Nouvelle astuce farfelue !

Quand enlever les protections hivernales des plantes ?

Dès que la neige a fondu et que la température le permet, retirez la protection hivernale, car les plantes peuvent souffrir de la chaleur accumulée sous les cônes et les feuilles isolantes. De plus, l’humidité peut favoriser le développement de certaines maladies fongiques.

Quand rentrer les plantes à l’intérieur ?

Au tout début du mois de septembre, il est temps de rentrer les plantes d’intérieur que vous avez placées dehors l’été, alors que les nuits dehors sont encore bien chaudes.

Quand rentrer ses plantes à l’intérieur ?

Il est conseillé de les rentrer dès que la température approche les 10°C et de les installer dans une pièce lumineuse. D’autres plantes, comme les lauriers-roses ou les cactus par exemple, doivent être introduites très tôt.

Quand protéger les plantes du froid ?

Protégez-les lors des premières gelées (mi-octobre, mi-novembre). Mettez-les dans un récipient dans un endroit frais et aéré comme un garage ou une cave, avec un peu de lumière.

Comment arroser avec un voile d’hivernage ?

Comment arroser avec un voile d'hivernage ?

Après avoir enfilé votre voile d’hiver pour l’hiver, vous aurez besoin d’arroser votre plante de temps en temps. Pour détecter si votre plante a besoin d’eau, il suffit de vérifier l’humidité du sol. S’il est trop sec, vous devrez arroser votre plante.

Quand enlever le voile d’hiver ? Dès que les températures se réchauffent, vous pouvez décrocher vos voiles d’hiver et les remettre le soir lorsque les nuits sont encore fraîches durant le mois d’avril.

Est-ce que le voile d’hivernage protège du gel ?

C’est ce que permet le voile d’hivernage. Fabriqué en polypropylène non tissé, il a l’avantage de laisser passer l’air et l’eau tout en protégeant les arbustes et plantes gélifs du vent froid, du gel et de la neige.

Est-ce que la pluie passe à travers le voile d’hivernage ?

Le voile d’hiver est une sorte de tissu très léger, réalisé en polypropylène non tissé. Il est perméable à l’air et à l’eau, ce qui évite la déshydratation des plantes protégées. Peu coûteuse, facile à découper, la bâche d’hiver est très résistante aux intempéries (pluie, grêle, etc.).

Quelle température voile hivernage ?

En climat doux, dans une zone géographique ensoleillée où les hivers sont peu marqués, un voile d’hivernage de type P17 est suffisant pour protéger les plantes fragiles mais non gélives lorsque les températures avoisinent 0 à -4°. contre.

Comment bien utiliser un voile d’hivernage ?

Le voile d’hivernage se dépose à la surface aérienne des plantes lorsque survient le gel. Cependant, si les températures sont particulièrement douces, il n’est pas utile de couvrir les plantes qui préfèrent capter la lumière du jour. Le voile d’hiver est retiré dès la fin de la vague de froid.

Quelle température voile hivernage ?

En climat doux, dans une zone géographique ensoleillée où les hivers sont peu marqués, un voile d’hivernage de type P17 est suffisant pour protéger les plantes fragiles mais non gélives lorsque les températures avoisinent 0 à -4°. contre.

Comment poser un voile d’hivernage sur un arbre fruitier ?

Protéger les arbustes, plates-bandes et arbres fruitiers Pour l’utiliser : Entourer le feuillage et les branches avec le voile d’hiver. A l’aide d’une ficelle, nouez votre voile pour la maintenir en place. Mettez du paillis au pied de vos arbustes pour protéger les racines.

Comment arroser en hiver ?

En hiver, il est préférable d’arroser les plantes avec de l’eau à température ambiante. Celle-ci doit être comprise entre 8 et 15°. Une température de l’eau plus basse peut anéantir et détruire vos plantes. Bref, la différence de température entre le sol et l’eau doit être la plus faible possible.

Est-il préférable d’arroser le matin ou le soir ?

Matin ou soir ? L’arrosage le soir est idéal lors des périodes de fortes chaleurs, car il minimise les pertes par évaporation qui se produisent au cours de la journée. Le matin est préférable si les nuits sont fraîches, et que vous craignez les gelées nocturnes (valable dans certaines régions à l’automne).

Quand arroser en hiver ?

1) Arrosage en début d’après-midi Si l’arrosage est plutôt conseillé en début d’après-midi, ce n’est pas un hasard. En effet, c’est le moment le plus chaud de la journée. Le sol légèrement réchauffé permet à l’eau d’être mieux absorbée avant que le froid n’arrive.

Quelles plantes rentrer en hiver ?

Les cactus et les plantes tropicales ne supportent pas du tout les températures inférieures à 10°C. Dès le début du mois d’octobre, il convient de les placer dans une pièce lumineuse à l’abri du froid. Les plantes méditerranéennes (oliviers, agrumes, palmiers, etc.) 🌴 sont à protéger des premières gelées.

Ou rentrer les plantes pour l’hiver ? Ces plantes doivent être amenées dans une serre ou une véranda, où la température sera de 8°C ou plus (maximum 16°C) avec de la lumière. Avant de changer les bacs, il faut nettoyer l’extérieur des bacs : les parois des pots mais aussi le dessous où se cachent souvent quelques limaces.

À Lire  Conseils de jardinage : comment arroser vos plants de tomates pour qu'ils produisent tout l'été

Quand mettre les plantes en hivernage ?

Protégez-les lors des premières gelées (mi-octobre, mi-novembre). Mettez-les dans un récipient dans un endroit frais et aéré comme un garage ou une cave, avec un peu de lumière.

Quand rentrer les plantes pour l’hiver ?

Il est conseillé de les rentrer dès que la température approche les 10°C et de les installer dans une pièce lumineuse. D’autres plantes, comme les lauriers-roses ou les cactus par exemple, doivent être introduites très tôt.

Quelle température voile hivernage ?

En climat doux, dans une zone géographique ensoleillée où les hivers sont peu marqués, un voile d’hivernage de type P17 est suffisant pour protéger les plantes fragiles mais non gélives lorsque les températures avoisinent 0 à -4°. contre.

Quand rentrer les plantes à l’intérieur ?

Au tout début du mois de septembre, il est temps de rentrer les plantes d’intérieur que vous avez placées dehors l’été, alors que les nuits dehors sont encore bien chaudes.

Comment entrer une plante extérieur à l’intérieur ?

Il peut être nécessaire de mettre une brique ou une pierre sur le pot pour le maintenir sous l’eau. Ensuite, retirez le pot du seau, laissez-le bien égoutter, puis nettoyez-le avant de rentrer la plante. Il est temps de rentrer les plantes tropicales à l’intérieur.

Quand rentrer ses plantes à l’intérieur ?

Il est conseillé de les rentrer dès que la température approche les 10°C et de les installer dans une pièce lumineuse. D’autres plantes, comme les lauriers-roses ou les cactus par exemple, doivent être introduites très tôt.

Comment lutte contre le gel des arbres fruitiers ?

Protection par chauffage Le principe de cette méthode est de chauffer l’air à l’aide de bougies à la paraffine. Les bougies sont efficaces sur tous types de gels jusqu’à -4°C. Pourtant, il ne faut pas moins de 400 bougies pour protéger un hectare pendant 8 heures.

Quand les arbres fruitiers craignent le gel ? Les bourgeons des arbres sont par exemple sensibles à un gel de -2°C pendant 24 heures, alors qu’ils résisteront très bien à une température matinale de -6°C pendant 2 heures. Les conditions de dégel sont également déterminantes pour déterminer si des dégâts aux cultures sont enregistrés ou non.

Comment poser un voile d’hivernage sur un arbre fruitier ?

Protéger les arbustes, plates-bandes et arbres fruitiers Pour l’utiliser : Entourez le feuillage et les branches avec le voile d’hiver. A l’aide d’une ficelle, nouez votre voile pour la maintenir en place. Mettez du paillis au pied de vos arbustes pour protéger les racines.

Comment bien mettre un voile d’hivernage ?

Comment mettre un voile d’hivernage sur un arbre fruitier ?

Pour maintenir ce voile contre le mur ou une clôture, utilisez des tasseaux positionnés en oblique en appui sur la structure porteuse. Couvrez tout son feuillage d’un voile d’hivernage si votre arbre fruitier est encore jeune ou nain.

Comment protéger les bourgeons du gel ?

Le voile d’hivernage permet une bonne ventilation et il n’y a pas de condensation, ce qui évite les moisissures. Il sera parfait pour protéger les feuilles et les bourgeons des arbres fruitiers, qu’ils soient jeunes ou adultes, lors de fortes gelées. Vous pouvez également utiliser une bâche ou une toile de jute.

Comment mettre un voile d’hivernage sur un arbre ?

Voile d’hivernage : comment l’installer ? Le voile d’hiver acheté en jardinerie doit être installé à l’aide d’une ficelle. Recouvrez toute la surface aérienne de la plante en prenant soin d’enlever les fleurs fanées en amont.

Comment protéger un abricotier en fleur du gel ?

Comment protéger l’abricotier du gel ? La pose d’un voile d’hivernage protégera efficacement les abricotiers palissés, mais attention aux fleurs qui sont très fragiles. Une structure doit être posée qui permet au voile d’entourer l’arbre sans les toucher.

Comment protéger un pêcher en fleurs du gel ? Voiler le pêcher en fleur En cas de gel annoncé, économisez efficacement la production de pêches grâce à un voile d’hivernage en polypropylène non tissé. Avant les gelées, emmaillotez le petit sapin avec la protection qui a l’avantage de protéger du froid extérieur tout en laissant respirer l’arbre.

Comment poser un voile d’hivernage sur un arbre fruitier ?

Protéger les arbustes, plates-bandes et arbres fruitiers Pour l’utiliser : Entourez le feuillage et les branches avec le voile d’hiver. A l’aide d’une ficelle, nouez votre voile pour la maintenir en place. Mettez du paillis au pied de vos arbustes pour protéger les racines.

Quand mettre voile hivernage fruitier ?

6/9 Quand mettre une couverture d’hiver ? Le voile d’hiver se met dès l’apparition des gelées. Cela préserve les branches et ne les abîme pas en attendant le printemps prochain.

Comment mettre un voile d’hivernage sur un arbre fruitier ?

Pour maintenir ce voile contre le mur ou une clôture, utilisez des tasseaux positionnés en oblique en appui sur la structure porteuse. Couvrez tout son feuillage d’un voile d’hivernage si votre arbre fruitier est encore jeune ou nain.